ARQANA FAITS MARQUANTS

Institution / Ventes / 23.10.2020

ARQANA FAITS MARQUANTS

Le croisement de Battaash pour Antoine Griezmann

#685 M Dark Angel & Larose, par Lawman 70.000 €

Acheteurs : Racing D & Broadhurst Agency

Vendeur : Haras de La Louvière

Éleveur : Écurie Skymarc Farm

En France, Lady O’Reilly réalise une très bonne année 2020 avec les chevaux issus de son élevage (en solo ou en association). On peut penser à Sky Sister (troisième du Prix des Réservoirs, Gr3), Dream Works (Prix Ridgway, L), Paix (Prix de Lutèce, Gr3), Prince Lancelot (Prix Zeddaan, L), In Front (Grand Prix de Craon & Prix Scaramouche, L), Normandy Bridge (Prix Thomas Bryon, Gr3), Directa (Prix Vulcain, L)…

Philippe Decouz (Racing D) a certainement été sensible à cette réussite car il a acheté deux yearlings présentés par le haras de La Louvière lors de cette vacation d’octobre. Au sujet du lot 685, il nous a expliqué : « Son pedigree est au-dessus du lot lors de cette journée de vente. C’est un poulain tonique. Il fait très course et semble taillé en 2ans. Il n’est pas trop lourd. Dark Angel (Acclamation) est un remarquable étalon. La famille maternelle est magnifique… Il va porter une célèbre casaque noire et rose ! » Antoine Griezmann – dont la casaque est noire et rose – a fait l’objet d’un documentaire qui sera diffusé le 11 novembre sur M6 où il évoque (entre autres sujets) sa passion pour les courses. Le célèbre footballeur a actuellement onze chevaux à l’entraînement chez Philippe Decouz (plus deux sous les couleurs de son père). Ce dernier a déniché les meilleurs représentants de son client sur le ring de la vente d’octobre (Tornibush, Loquito…).

En 2018, lorsque ce lot 685 a été conçu, son père Dark Angel officiait pour la première fois à 85.000 €. Avec les filles de Lawman (Invincible Spirit), il a donné deux black types : Battaash (Nunthorpe Stakes, deux fois, King’s Stand Stakes & Prix de l’Abbaye de Longchamp, Grs1) et Dark Rose Angel (deuxième des William Hill May Hill Stakes, Gr2).

Larose (Lawman), la mère, a gagné en valeur à 3ans sur 2.000m à Deauville. Son premier produit, By the Rose (Bated Breath), a couru deux fois à 2ans cette année.

La deuxième mère, Lune Rose (High Chaparral), s’est classée troisième du Prix Urban Sea (L) et elle a donné deux bons chevaux. Lauréate de l’important Prix de la Cascade à 2ans, Monroe Bay (Makfi) a gagné le Prix Finlande (L) et elle est montée sur le podium des Prix Chloé et Vanteaux (Grs3). Autre produit de Lune Rose, Persian Moon (Makfi) a gagné trois courses 2ans et il s’est classé troisième des Acomb Stakes (Gr3)…

Al Wukair tire son épingle du jeu

#711 F Al Wukair & Miss Alabama, par Anabaa 30.000 €

Acheteur : Oceanic Bloodstock

Vendeur : Haras de Castillon

Éleveurs : Scea des Prairies, Benoît et Thomas Jeffroy

Lors de ce dernier jour de vente, il y a eu de l’animation autour des yearlings avec du pedigree. C’était le cas pour le lot 711, une pouliche élevée par la famille Jeffroy. Simone Brogi a signé le bon à 30.000 €. Cette année, 27 yearlings d’Al Wukair (Dream Ahead) sont passés sur le ring d’Arqana, réalisant une moyenne de 24.389 €. C’est trois fois le prix de leur conception en 2018 au haras de Bouquetot. Après avoir fait preuve de classe à 2ans, Al Wukair avait fait sensation dans le Prix Djebel (Gr3) avant de se classer (malheureux) troisième des 2.000 Guinées (Gr1)… et de remporter le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1) !

Miss Alabama (Anabaa), la mère, s’est classée troisième du Prix Petite Étoile (L) en terrain collant. Elle a déjà donné quatre gagnants sur cinq produits vus en France, dont Miss Melbourne (Kentucky Dynamite). Achetée 15.000 € lors de l’édition 2015 de la vente d’automne par Antoine de Watrigant, cette dernière a remporté le Prix Occitanie (L). Miss Alabama a aussi donné Million (Motivator), lauréat de huit courses et deuxième du Prix Camille Duboscq (L) sur les obstacles de Pau. La deuxième mère a donné deux bons chevaux, Matarun (Commanche Run), gagnant de onze courses dont le Prix Exbury (Gr3), et Milford Track (Fairy King), lauréat de dix courses dont le Prix Edellic et le Grand Prix de Marseille (Ls).

Nicolas de Watrigant sur tous les fronts

#676 M Pedro the Great & L’Été, par Hussonet 30.000 €

Acheteurs : Mandore Agency & Maurizio Guarnieri

Vendeur : Haras de la Haie Neuve

Éleveurs : Haras de la Haie Neuve & San Gabriel

Élevé par le haras de la Haie Neuve et Emmanuel de Seroux, ce yearling appartient à l’avant-dernière génération du bon Pedro the Great (Henrythenavigator). Après avoir signé le bon à 30.000 €, Nicolas de Watrigant nous a dit : « Je l’ai acheté pour Messieurs Guarnieri et Jathière. C’est vraiment un super poulain et l’éleveur, Tangi Saliou, en garde un bout car il y croit vraiment. Il se déplace très bien et est très tonique. Il fait très 2ans. » C’est Nicolas de Watrigant qui a incité Alain Jathière à investir dans Plainchant (Gregorian) après sa victoire dans le Critérium du Bequet - Ventes Osarus (L). Et la pouliche de Maurizio Guarnieri a justifié son achat en gagnant le Prix Eclipse (Gr3) et le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) !

Hors achats pour Al Shaqab Racing, l’homme de Mandore International Agency a signé le bon pour pas moins de douze yearlings lors de cette vacation d’octobre, agissant pour une grande diversité d’acheteurs (François Nicolle, Alain Jathière, l’écurie Vivaldi, Éric Dupont, Jean-Claude Séroul…) Vendredi, en compagnie de Didier Guillemin, Nicolas de Watrigant a par exemple aussi acheté un bon mâle de Goken (Kendargent) présenté par le haras des Marais…

Une souche chilienne qui réussit en France et aux États-Unis. Ce lot 676 est un fils de L’É(Hussonet), troisième des 1.000 Guinées (Gr1) du Chili… sur le sable ! La jument est une fille d’Hussonet (Mr Prospector), sept fois tête de liste des pères de gagnants au Chili puis exporté en Australie où il a connu une belle réussite à Arrowfield Stud. Hussonet est le père de mères de plusieurs bons chevaux à Hongkong, comme Lucky Bubbles (Chairman’s Sprint Prize, Gr1) ou Ivictory (Chairman’s Sprint Prize, Gr1), mais aussi en Australie, à l’image de Shoals (trois Grs1 de 1.200 à 1.600m).

L’Été est la propre sœur de Printemps (Hussonet), lauréate de trois Grs1 au Chili. Exportée aux États-Unis, cette dernière a gagné l’Hawthorne Handicap (Gr2, 1.700m, dirt). Elle s’est aussi classée trois fois troisième de Gr1 sur 1.800m et sur le dirt américain.

Importée en France par Emmanuel de Seroux, L’Été a donné trois gagnants dans l’Hexagone dont The Turning Point (Hurricane Cat), lauréat en débutant au mois juin de ses 2ans avant de remporter le Critérium du Bequet (L) de six longueurs !