Critérium de Saint-Cloud (Gr1) : Gear Up passe la vitesse supérieure

Courses / 24.10.2020

Critérium de Saint-Cloud (Gr1) : Gear Up passe la vitesse supérieure

Saint-Cloud, samedi

Gear Up (Teofilo) s’est imposé à la Mark Johnston : en poulain dur ! James Doyle, en selle sur le représentant de Teme Valley 2, n’a pas fait dans le détail : il a vite placé le poulain en tête de la course, le laissant s’installer dans son rythme, et Gear Up n’a rien lâché jusqu’au bout, repoussant l’attaque de Botanik (Golden Horn) pour s’imposer d’une courte encolure. Botanik court bien, finissant vite tout en se montrant encore vert : attentiste, il a eu un peu de mal à s’équilibrer à l’extérieur dans la ligne droite, entraînant une vague qui a contrarié plusieurs de ses adversaires, dont Makaloun ** (Bated Breath). Le représentant de Son Altesse l’Aga Khan est venu, au courage, arracher la troisième place à Tiger Tanaka (Clodovil), venue à l’intérieur de la piste et qui a fait illusion pour un meilleur classement avant de plafonner pour finir.

Direction Derby. Gear Up se présentait au départ du Critérium de Saint-Cloud avec pas mal d’interrogations : il venait d’être battu dans les Juddmonte Royal Lodge Stakes (Gr2), découvrait la distance de 2.000m et n’avait aucune référence en terrain souple à lourd. Le poulain a fait fi de toutes ces inconnues. Mark Johnston, son entraîneur, n’était pas surpris par cette performance : « Ce poulain est un lauréat des Acomb Stakes (Gr3) et nous sommes allés sur les Royal Lodge en étant assez confiants. Nous pensions qu’il était de ce calibre. Mais rien ne s’est passé comme prévu dans les Royal Lodge. Franny Norton a eu le sentiment qu’il ne l’avait pas bien monté et cela a tourné au sprint. Il ne s’est pas montré sous son meilleur jour. Ce n’est pas une surprise qu’il tienne les 2.000m : il s’était relancé pour finir la dernière fois. Il a l’air d’avoir bien aimé la distance et il devrait pouvoir aller sur plus long, donc nous ne devrions pas le raccourcir. Avant d’aller vers le Derby, il lui faudra soit aller sur les 2.000m des Dante Stakes (Gr2) soit faire une rentrée à un niveau inférieur. Je pense que nous allons suivre la route traditionnelle : Dante puis Derby. » Gear Up compte désormais trois victoires en quatre sorties, sa seule défaite ayant eu lieu dans les Royal Lodge. Il ne gagne jamais de loin… Mais il gagne !

James Doyle a de son côté analysé : « Ce n’était pas spécialement dans le plan d’aller devant. Mais la dernière fois, dans les Royal Lodge, il a été complètement surpris par le manque de train. Il était bien devant : il avait les oreilles pointées et nous avons pu contrôler la course. Le poulain s’est montré encore vert dans la ligne droite, sous la pression des autres. Il avait tendance à vouloir partir sur sa gauche. Mais une fois équilibré, il a bien accéléré et, en bon pensionnaire de Mark Johnston, il s’est montré dur et lutteur jusqu’au bout. Il rencontrait un terrain vraiment différent par rapport à ses courses précédentes et il a mis un peu de temps à s’y adapter. Mais il a le droit de progresser encore et d’avoir un bel avenir. Il pourra aller sur plus long. »

Le grand samedi de Jim Bolger ! Gear Up est un élève de Jim Bolger, lequel a passé un drôle de samedi. Cinq minutes après la victoire de Gear Up, l’Irlandais a remporté les Vertem Futurity Trophy Stakes à Doncaster avec son pensionnaire et élève Mac Swiney (New Approach), qui est un représentant de sa femme. Puis, quelques minutes plus tard, il s’est imposé à Leopardstown dans les Eyrefield Stakes (Gr3) avec son pensionnaire et élève Flying Visit (Pride of Dubai).

Les promesses de Botanik. Botanik passait un test dans le Critérium de Saint-Cloud : il venait de remporter le Prix Victrix (Maiden) en costaud pour sa troisième sortie. Le poulain de Godolphin découvrait les 2.000m et l’allongement de la distance lui a plu, tout comme le terrain : on voit d’ailleurs les produits de Golden Horn (Cape Cross) bien faire sur les pistes assouplies, alors que lui-même n’y mettait pas un pied ! Botanik est le premier produit de Golden Horn placé de Gr1 et il n’est pas passé loin d’offrir un premier succès à ce niveau à son père. Représentante en France de Godolphin, Lisa-Jane Graffard nous a dit : « Botanik court très bien. Nous sommes très contents de lui. Il est encore un peu tendre, mais il va progresser durant l’hiver. »

Makaloun, du repos avant de préparer le Jockey Club. Makaloun a perdu son invincibilité samedi, mais il a quelques excuses, n’ayant pas été chanceux. Contrairement à ses deux plus récentes sorties, Makaloun a dû patienter à l’arrière-garde par la force des choses, comme nous l’a dit Jean-Claude Rouget : « Cela n’a pas été la même course que d’habitude : à deux reprises, il était allé devant. Aujourd’hui, c’était différent : c’est un Gr1, ce ne sont pas les mêmes chevaux et, avec son mauvais numéro de corde, nous n’avons pas eu d’autre choix que d’attendre. Il est venu arracher la troisième place au courage. Nous le reverrons l’année prochaine. Il a pris des coups à mi-ligne droite… Nous allons lui donner un long break : il a vraiment attaqué de bonne heure cette année, il a eu cinq courses, ce qui est peut-être beaucoup pour un 2ans. Il rentrera probablement en avril. Nous allons préparer le Jockey Club de loin, avec une course préparatoire. »

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/Gear-Up.pdf

Un descendant d’une championne américaine. Élevé par Jim Bolger, Gear Up est un fils de Teofilo, étalon de Darley, et de Gearanai (Toccet). Mark Johnston l’a acheté pour 52.000 € à la Goffs Orby Sale. Gear Up est le sixième produit de la jument et est le propre frère de Guaranteed (Teofilo), lauréat des Eyrefield Stakes (Gr3) à 2ans. La jument a un yearling par Teofilo dont on a beaucoup parlé cette année : il a été vendu 325.000 £ au Hong Kong Jockey Club lors de la vente de yearlings de septembre de Tattersalls Irlande, soit le top price record pour cette vente.

Gearanai a un foal par Parish Hall et est retournée à Teofilo en 2020.

La deuxième mère, l’américaine Plaintiff (Seeking the Gold), a donné Plainswoman (Zensational), gagnante de Gr3 en Argentine. La troisième mère de Gear Up est la championne américaine Dispute (Danzig), gagnante de quatre Grs1 : Spinster Stakes, Beldame Stakes, Kentucky Oaks et Gazelle Stakes. 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Teofilo

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Speirbhean

 

 

 

 

Saviour

GEAR UP (M2)

 

 

 

 

 

 

Awesome Again

 

 

Toccet

 

 

 

 

Cozzene’s Angel

 

Gearanai

 

 

 

 

 

Seeking the Gold

 

 

Plaintiff

 

 

 

 

Dispute

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’12”12

De 1.000m à 600m : 32”15

De 600m à 400m : 12”46

De 400m à 200m : 12”21

De 200m à l’arrivée : 13”05

Temps total : 2’21”99