Un Carnival riche, mais très triste

International / 29.10.2020

Un Carnival riche, mais très triste

C’est sur une magnifique réunion que va s’ouvrir, samedi, le Melbourne Cup Carnival. Cette grande fête des courses, qui chaque année se tient devant une foule imposante, se déroulera, malheureusement, à huis-clos cette année.

Par Franco Raimondi

Les quatre Grs1 à l’affiche samedi offrent la bagatelle de six millions de dollars australiens (3,61 M€). Si la somme paraît rondelette, c’est tout de même moins que l’allocation promise le même jour à Rosehill Gardens, un des hippodromes de Sydney, par le seul Golden Eagle, une épreuve qui n’est même pas labellisée Groupe. Cette course disputée sur 1.500m, et dont l’allocation s’élève à 7,5 millions (4,52 M€), a la pouliche Funstar (Adelaide) comme grandissime favorite. De son côté, le Carnival de Flemington se poursuivra mardi, avec la Melbourne Cup (Gr1), qui à elle seule suffit à bâtir un programme, puis jeudi, avec les Victoria Oaks (Gr1), et se terminera samedi avec deux autres Grs1. Mais malheureusement, cette grande fête que constitue le Carnival pour la ville de Melbourne se déroulera cette année à huis-clos. Un Carnival un peu triste donc, mais doté de 18,25 millions (11 M€) d’allocations pour les huit Grs1 à l’affiche.

Un Derby en début de saison... La belle course de samedi est le Victoria Derby (Gr1), avec deux millions (1,2 M€) promis au gagnant. C’est un Derby qui, d’un point de vue européen, arrive trop tôt dans la saison. Le plus expérimenté des quatorze sujets au départ est le deuxième favori, Cherry Tortoni (Night of Thunder). Il compte sept sorties, dont quatre sur ces 50 derniers jours. Il reste sur une victoire dans le Moonee Valley Vase (Gr2), disputé samedi dernier. Il est le deuxième favori, car les parieurs lui préfèrent Young Werther (Tavistock), un poulain qui a gagné lors de ses débuts à Geelong et a joué de malchance en se classant deuxième d’une Listed. Tous deux sont hongres. Si les mâles entiers sont minoritaires (six), parmi eux se trouvent des sujets prometteurs. C’est le cas de Hit the Shot (Dundeel), un pensionnaire de Matt Cumani qui défend les intérêts du Chinois Gu Tao. Ce nouvel investisseur vient d’acheter une dizaine de poulinières pour son haras, Zhongli Thoroughbreds. Après un parcours cauchemardesque, le poulain avait conclu à la troisième place du Caulfield Classic (Gr3), tout proche d’Albarado (Savabeel) et de Let’s Karaka Deel (Dundeel), deux concurrents très en vue.

Un sprint qui fait les étalons. Les Coolmore Stud Stakes (Gr1) représentent énormément aux yeux des éleveurs australiens. Elle vaut bien plus, en réalité, que son allocation de 1,5 million (904.000 €). Réservée aux 3ans et courue sur 1.200m, c’est une course qui fait les étalons, comme le veut l’expression. Farnan (Not a Single Doubt), lui, a déjà gagné sa place d’étalon chez Aquis Farm grâce à son succès dans les Golden Slipper (Gr1). Gai Waterhouse a décidé de faire l’impasse sur The Everest et a engagé le vétéran Glen Boss à la place de Hugh Bowman, lequel avait trop demandé au poulain lors de sa rentrée. Le vieux jockey a déclaré à la presse australienne que si tout se passe bien, Farnan gagnera par trois ou quatre longueurs. Avec un tracé en ligne droite, les Coolmore Stakes sont un autre sport par rapport aux sprints avec tournant. La pouliche September Run (Exceed and Excel) est invaincue en deux sorties sur le parcours de Flemington. Wild Ruler (Snitzel) a gagné ses deux courses cette saison et possède une très belle chance, tout comme Anders (Not a Single Doubt). Peter Moody a choisi de raccourcir Glenfiddich (Fastnet Rock), un lauréat de Gr2 sur le mile.

Où l’on reparle d’Olmedo… Les Cantala Stakes (Gr1), un handicap doté 1,5 million (904.000 €) d’allocations nous permettront de revoir Olmedo (Declaration of War), le lauréat de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) 2018. Après des débuts ratés en mars, il est passé chez Chris Waller. Pour sa rentrée, il est affiché  à 33/1. Il y a un autre "FR" au départ de cette course difficile à déchiffrer. Il s’agit de Harbour Views (Le Havre), qui possède une chance régulière. Les femelles se disputeront un millions de dollars (603.000 €) sur le mile des Empire Rose (Gr1). La championne de Tasmanie, Mystic Journey (Needs Further), a renoué avec la victoire après un long passage à vide. Elle devra se méfier de la pouliche de 3ans Odeum (Written Tycoon). Cette dernière vient de se promener dans le Thousand Guineas (Gr1) et bénéficie de huit kilos de décharge.

Ashrun, pour une place dans la Melbourne Cup. Le Hotham Handicap n’est pas seulement un petit Gr3, formule handicap, sur 2.500m avec 200.000 AU$ (120.600 €) d’allocations. Il vaut beaucoup plus que ça pour la simple et bonne raison que le gagnant se voit offrir une place au départ de la Melbourne Cup. Le "FR" Ashrun (Authorized), deuxième du Prix Kergorlay (Gr2), devra composer avec son poids (61 kilos) pour décrocher son ticket. Pour lui, le danger viendra surtout de Schabau (Pastorius). Les autres "FR", à savoir Attorney (Makfi) et Azuro (Myboycharlie), ne sont que de simples outsiders.