Fasig-Tipton Octobre : les vendeurs jouent le jeu

International / 27.10.2020

Fasig-Tipton Octobre : les vendeurs jouent le jeu

Le marché des yearlings aux États-Unis baisse mais ne s’effondre pas. La dernière grande vente de la saison, Fasig-Tipton Octobre, l’a confirmé lors de sa première session. Les vendeurs se sont démontré très raisonnables et 248 sujets ont trouvé preneurs, c’est-à-dire quatre de plus que l’année dernière quand l’offre était plus large, et le taux de vendus affiche une progression à 77,7 %. Le prix moyen a baissé de 14,6 % à 33.846 $ (28.600 €) alors que chez Keeneland Septembre, cet indicateur avait chuté de 22,7 %. Le C.A. a reculé de 13,1 %  à 8,38 millions (7,08 M€). Six yearlings ont atteint un prix de 200.000 $ et Into Mischief (Harlan’s Holiday) est responsable des deux top prices. Willis Horton s’est offert pour 300.000 $ (253.750 €) une pouliche par l’étalon de Spendthrift Farm, qui est en marche vers son deuxième titre de champion sire. Il s’agit d’une propre sœur de Miss Mischief, gagnante de Gr2 et championne des femelles au Canada. Juddmonte Farm a acheté à 260.000 $ (220.000 €) un poulain par Into Mischief et l’australienne Golden Cropper (More than Ready), qui avait coûté 650.000 AU$ (391.500 €) chez Magic Millions en 2016. Le yearling était à son deuxième passage sur un ring : chez Keeneland Septembre, il n’avait pas atteint sa réserve de 375.000 $ (317.000 €). Garrett O’Rourke, le manager de l’antenne américaine Juddmonte, a expliqué : « Il était très plaisant à Keeneland mais il y avait quelques petites choses. Le vendeur a baissé la réserve et nous l'avons acheté. C'est un joli poulain, avec un pedigree d’étalon en puissance ».