Guendale’s Star, un potentiel génétique d’exception au haras des Étincelles

Élevage / 12.10.2020

Guendale’s Star, un potentiel génétique d’exception au haras des Étincelles

Magnifiquement né pour l’obstacle, Guendale’s Star (Sholokhov) va entamer sa première année de monte en 2021 au haras des Étincelles, à l’âge de 4ans. Resté inédit, il est le dernier produit de Guendale (Cadoudal), à qui l’on doit quatre gagnants black types en obstacle : Fleur d’Ainay (Poliglote), lauréate du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Étoile d’Ainay (Dom Alco), lauréate du Grand Prix de Pau (Gr3), Flower des Champs (Robin des Champs), lauréate du Prix Sytaj (L, à l’époque) et Crystal d’Ainay (Saint Preuil), double vainqueur de Gr2 et multiple placé de Gr1 sur les claies anglaises. Guendale’s Star est aussi le trois quarts frère d’Héros d’Ainay ** (Sholokhov), gagnant dès ses débuts du Prix Go Ahead (L) par douze longueurs.

Un pedigree très vivant. Olivia Saelens, du haras des Étincelles, nous a expliqué : « Le propriétaire de Guendale’s Star, Stéphane Milaveau, m’a appelée trois jours après la disparition de Diamond Green (Green Desert) pour me le proposer. Je n’étais pas prête à reprendre un étalon et il est arrivé à la maison en tant que simple pensionnaire au début, mais j’ai très vite craqué pour lui ! C’est un magnifique cheval, très impressionnant pour son âge, qui toise 1,68m ; il a un super mental, il est adorable et très attachant. Il a un pedigree en or qui est très vivant et qui a encore sorti du black type récemment. Sa nièce, Haie d'Honneur ** (Fame and Glory), est troisième de Listed à Auteuil en débutant le mois dernier et gagnante dès sa deuxième sortie, et son neveu, Zurekin (Martaline), a remporté le Prix Guillaume de Pracomtal (L) à Auteuil le 1er octobre. Compte tenu de toutes ces données, le cheval fait rêver et j'y crois à 100 %. Je comprends la décision du propriétaire de lancer sa carrière de reproducteur bien qu’il n'ait pas couru, car le cheval a tout pour réussir au haras. Il n’a pas débuté car il avait mal aux testicules et cela le gênait, et il aurait fallu le castrer pour lancer sa carrière de course. Il va ainsi perpétuer cette belle lignée maternelle en combinaison de Sholokhov (Sadler’s Wells), qui croise remarquablement bien avec cette famille. Sachant que sa mère est morte 24 h après sa naissance, c'est un choix évident. Stéphane Milaveau va d'ailleurs soutenir son étalon avec une dizaine de juments au pedigree black type. Guendale's Star va faire la monte au tarif de 1.500 € H.T. P.V. Des conditions particulières peuvent être accordées aux éleveurs qui lui amèneront plusieurs juments et des juments gagnantes. »