Cocorico

Le Mot de la Fin / 04.10.2020

Cocorico

L’entraînement et l’élevage français ont vécu un grand week-end de l’Arc, certes aidés par le Coronavirus et l’absence des représentants Coolmore. Au total, l’entraînement tricolore a enlevé neuf des treize Groupes au menu. L’Arc a même vu cinq chevaux préparés dans l’Hexagone prendre les cinq premières places avec, cerise sur le gâteau, un vainqueur élevé en France, fruit d’un étalon officiant chez nous : Siyouni (Pivotal). Et nos 2ans ont enfin sorti la tête de l’eau en 2020 dans les Groupes, enlevant les deux Grs1 leur étant réservés ce week-end avec Sealiway ** (Galiway), vainqueur du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), et Tiger Tanaka (Clodovil), lauréate du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). Cette dernière restera comme la belle histoire du week-end, avec comme jockey Jessica Marcialis, première femme à remporter un Gr1 en plat en France. Autre exploit inattendu, Wooded (Wootton Bassett) a fait briller la France dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp Longines (Gr1). Depuis 1987, il est le seulement le quatrième cheval entraîné en France à remporter le grand sprint de ParisLongchamp !