Mehmas bat le record des first crop sires

Élevage / 19.10.2020

Mehmas bat le record des first crop sires

Good Listener ne deviendra jamais un cheval de Groupe, mais il a écrit un bout de l’histoire lundi en remportant une petite novice avec 3.428 £ (3.775 €) au gagnant sur les 1.000m de Windsor. Le poulain, acheté 50.000 £ (55.000 €) à Doncaster, a permis à son père, Mehmas (Acclamation), de battre le record de 2ans gagnants pour un étalon de première production qui appartenait depuis 2010 à Zafonic (Iffraaj).

Dimanche à Naas, Power under Me lui avait permis d’égaler le record de 38 et Good Listener a fait grimper son score à 39 gagnants. Pour la petite histoire, il faut noter que Good Listener est entraîné par Richard Hannon qui, avec son père, avait remporté les July Stakes (Gr2) et les Richmond Stakes (Gr2). Mehmas fut retiré à la fin de sa campagne de 2ans, sur la troisième place dans les Middle Park (Gr1), et il s’était classé deuxième de Churchill (Galileo) dans les Vincent O’Brien National Stakes (Gr1) sur 1.400m. Il avait occupé le même classement dans les Coventry Stakes (Gr2) de Caravaggio (Scat Daddy).

Quatre partants sur dix ont gagné. Mehmas a fait ses débuts chez Tally Ho Stud à 12.500 € et il était le grandissime favori pour le titre de champion first crop sire. Le choix était logique : il pouvait compter sur 146 juniors, beaucoup plus que tous ses rivaux, dont 87 vendus yearlings pour un prix moyen de 35.673 €. Les statistiques de sa première génération affichent 94 partants, donc il en est à 41,4 % de gagnants par partant et 26,7 % de gagnants par produit né, alors qu’il reste encore plus de deux mois avant la fin de la saison. Son meilleur score a pour cadre l’Angleterre et l’Irlande où il a donné 32 gagnants, les autres sont arrivés d’Italie (quatre dont la placée black type Virgin Isla), de Suède et de France, où il a donné l’invaincu Chez Pierre **, alors que la pouliche Quattroelle, après une troisième place lors de ses débuts en Irlande, est partie pour la Californie où elle s’est imposée dans un maiden à Santa Anita pour l’entraînement de Jeff Mullins. La deuxième génération de Mehmas est moins nombreuse, avec 121 yearlings, dont 64 ont trouvé preneurs aux ventes à un prix moyen de 57.438 €. Pour l’aider lors de sa quatrième saison, la plus difficile, Tally Ho Stud a baissé son tarif à 7.500 €, mais on peut parier qu’il sera remonté en 2021.

Un lauréat de Gr1 et neuf black types. Lors de sa saison record, Iffraaj avait donné un lauréat de Gr1, Wootton Bassett, devenu à son tour un super étalon, et six autres sujets black types. Mehmas a produit le gagnant des Middle Park Stakes (Gr1) Supremacy et il est à neuf black types. Il faut toujours considérer la base, les produits. Iffraj en avait 105, Mehmas 146. L’impact de Mehmas reste très important car il figure en deuxième place dans le classement des pères de 2ans en Europe par gagnant et par gain derrière Kodiac (Danehill).

Un voyage dans le passé… Avant Iffraaj, le record appartenait à Invincible Spirit (Green) qui avait sorti 35 gagnants avec sa première génération de 92 produits en 2006. Un autre grandissime, Dubawi (Dubai Millennium), en avait eu 34 sur 114 foals en 2009. Un champion first crop sire n’est pas forcément une machine à 2ans vites et précoces. La démonstration vient du regretté Deep Impact (Sunday Silence) qui avait remporté la couronne en 2010 au Japon avec un record de 35 gagnants sur 147 produits.

 

Good Listener ne deviendra jamais un cheval de Groupe, mais il a écrit un bout de l’histoire lundi en remportant une petite novice avec 3.428 £ (3.775 €) au gagnant sur les 1.000m de Windsor. Le poulain, acheté 50.000 £ (55.000 €) à Doncaster, a permis à son père, Mehmas (Acclamation), de battre le record de 2ans gagnants pour un étalon de première production qui appartenait depuis 2010 à Zafonic (Iffraaj).

Dimanche à Naas, Power under Me lui avait permis d’égaler le record de 38 et Good Listener a fait grimper son score à 39 gagnants. Pour la petite histoire, il faut noter que Good Listener est entraîné par Richard Hannon qui, avec son père, avait remporté les July Stakes (Gr2) et les Richmond Stakes (Gr2). Mehmas fut retiré à la fin de sa campagne de 2ans, sur la troisième place dans les Middle Park (Gr1), et il s’était classé deuxième de Churchill (Galileo) dans les Vincent O’Brien National Stakes (Gr1) sur 1.400m. Il avait occupé le même classement dans les Coventry Stakes (Gr2) de Caravaggio (Scat Daddy).

Quatre partants sur dix ont gagné. Mehmas a fait ses débuts chez Tally Ho Stud à 12.500 € et il était le grandissime favori pour le titre de champion first crop sire. Le choix était logique : il pouvait compter sur 146 juniors, beaucoup plus que tous ses rivaux, dont 87 vendus yearlings pour un prix moyen de 35.673 €. Les statistiques de sa première génération affichent 94 partants, donc il en est à 41,4 % de gagnants par partant et 26,7 % de gagnants par produit né, alors qu’il reste encore plus de deux mois avant la fin de la saison. Son meilleur score a pour cadre l’Angleterre et l’Irlande où il a donné 32 gagnants, les autres sont arrivés d’Italie (quatre dont la placée black type Virgin Isla), de Suède et de France, où il a donné l’invaincu Chez Pierre **, alors que la pouliche Quattroelle, après une troisième place lors de ses débuts en Irlande, est partie pour la Californie où elle s’est imposée dans un maiden à Santa Anita pour l’entraînement de Jeff Mullins. La deuxième génération de Mehmas est moins nombreuse, avec 121 yearlings, dont 64 ont trouvé preneurs aux ventes à un prix moyen de 57.438 €. Pour l’aider lors de sa quatrième saison, la plus difficile, Tally Ho Stud a baissé son tarif à 7.500 €, mais on peut parier qu’il sera remonté en 2021.

Un lauréat de Gr1 et neuf black types. Lors de sa saison record, Iffraaj avait donné un lauréat de Gr1, Wootton Bassett, devenu à son tour un super étalon, et six autres sujets black types. Mehmas a produit le gagnant des Middle Park Stakes (Gr1) Supremacy et il est à neuf black types. Il faut toujours considérer la base, les produits. Iffraj en avait 105, Mehmas 146. L’impact de Mehmas reste très important car il figure en deuxième place dans le classement des pères de 2ans en Europe par gagnant et par gain derrière Kodiac (Danehill).

Un voyage dans le passé… Avant Iffraaj, le record appartenait à Invincible Spirit (Green) qui avait sorti 35 gagnants avec sa première génération de 92 produits en 2006. Un autre grandissime, Dubawi (Dubai Millennium), en avait eu 34 sur 114 foals en 2009. Un champion first crop sire n’est pas forcément une machine à 2ans vites et précoces. La démonstration vient du regretté Deep Impact (Sunday Silence) qui avait remporté la couronne en 2010 au Japon avec un record de 35 gagnants sur 147 produits.