Nomades

Le Mot de la Fin / 27.10.2020

Nomades

Les mutilations de chevaux se sont multipliées ces derniers mois pour atteindre un pic cet été. La gendarmerie a pris les choses très au sérieux, des rondes ont été organisées par les propriétaires. Mais une autre initiative a vu le jour et c’est Slate qui l’a révélé, un site d’information de référence dont le patron n’est autre que Marc Sillam, bien connu dans le monde des courses comme propriétaire.

Cette initiative est celle d’un groupe Facebook qui met en relation les propriétaires de chevaux et des nomades, c’est-à-dire des personnes vivant sur les routes, dans des camping-cars, des poids lourds ou des camions. En échange d’un bout de terrain, prêté gracieusement, les nomades surveillent vos prés et vos chevaux, mais surtout, ils dissuadent les éventuels agresseurs de s’approcher des chevaux rien que par leur présence. S’ils repèrent un quelconque agresseur, ils préviennent le propriétaire et bien évidemment la gendarmerie. La page Facebook a été victime de son succès... Au-delà de l’aspect sécuritaire, il y a aussi une dimension sociale évidente, les propriétaires de chevaux et les nomades pouvant échanger sur le mode de vie de chacun pour une meilleure compréhension des deux mondes.

Pour lire l’article de Slate, cliquez ici.