Nao Da Mais, le nouveau brésilien de David Smaga

Courses / 29.10.2020

Nao Da Mais, le nouveau brésilien de David Smaga

C’est l’une des surprises parmi les chevaux entraînés en France dans les courses internationales de Hongkong, le 13 décembre prochain : le 4ans Nao Da Mais (T.H. Approval), entraîné par David Smaga, apparaît dans la liste du Hong Kong Vase (Gr1). Ce brésilien porte les couleurs de Benjamin Steinbruch et est arrivé chez David Smaga au mois d’août 2020 pour poursuivre sa carrière en Europe, comme l’on fait en leur temps Going Somewhere (Sulamani) et Gaga A (T.H. Approval). Benjamin Steinbruch a eu d’autres représentants chez David Smaga mais ce sont ces deux derniers qui sont sortis du lot : Going Somewhere a pris, en France, la deuxième place du Prix Royal Oak (Gr1) derrière le roi de l’épreuve, Tac de Boistron (Take Risks). Et Gaga A a remporté le Prix Fille de l’Air (Gr3).

Un quadruple lauréat de Gr1. David Smaga nous a dit : « Nao Da Mais est arrivé assez tardivement chez moi, durant l’été… Normalement, les chevaux de Benjamin Steinbruch arrivent plutôt vers le mois de mars mais ce ne fut pas possible en 2020, avec toutes les restrictions liées au Covid. Je l’avais engagé dans le Prix du Conseil de Paris (Gr2), mais il était un peu juste. C’est un excellent cheval, qui a notamment gagné le Gran Premio Carlos Pellegrini. Dans le Gran Premio Latinoamericano cette année, il avait traversé toute la piste après avoir été devant, et avait été rétrogradé. On sait que les chevaux sud-américains peuvent mettre un peu de temps à s’adapter au changement d’Hémisphère. Mais quand ils se déclenchent, ils le font d’un coup : ce fut le cas pour Campero, dans les années 80, que j’avais débuté en France dans le Royal-Oak où il n’avait pas très bien couru, avant de survoler un Gr1 en Italie. »

Nao Da Mais présente un palmarès encore plus prestigieux que ses deux anciens compagnons de casaque Going Somewhere et Gaga A. Comme Going Somewhere, il a remporté l’important Gran Premio Carlos Pellegrini (Gr1), l’Arc sud-américain, faisant au passage pleurer toute l’Argentine ! Mais il avait enlevé trois Grs1 auparavant : le Gran Premio Juliano Martins, le Gran Premio J. Adhemar de Almeida Prado et le Gran Premio Derby Paulista. Nao Da Mais a conclu 2019 avec un rating officiel de 117, étant donc le meilleur cheval sud-américain de l’année. Oubliez sa seule sortie 2020 en Amérique du Sud : son jockey a tenté de jouer la surprise dans le Gran Premio Latinoamericano (Gr1) après avoir mené à un train d’enfer, allant chercher le rail extérieur quand tout s’est joué à la corde, et "découpant" quelque peu un de ses adversaires en passant. Cela a eu deux conséquences : le poulain a été rétrogradé de la sixième à la septième place et son jockey a été copieusement insulté par l’entourage du cheval gêné…

Hongkong, pas impossible, mais… Nao Da Mais relèverait un drôle de défi avec un voyage à Hongkong, après le long voyage vers l’Europe. David Smaga nous a dit : « Il est engagé dans le Vase. Mais il faut rester humble : cela va être très compliqué. En tout cas, il est en très bel état : pour lui, actuellement, c’est encore l’été ! »