Paddy’s Day, une légende (bien) vivante

03.11.2020

Paddy’s Day, une légende (bien) vivante

Paddy’s Day (Burning Sand) avait déjà remporté la course américaine la plus dotée en 2016, alors qu’elle était organisée à Churchill Downs. Et le 3 octobre 2020 à Pimlico, il a gagné l’édition 2020 de l'UAE President Cup (Gr1 PA).

Un contexte exceptionnel. Monté par Alex Cintron, Paddy’s Day n'a pas galopé un mètre de trop durant le parcours. Dans la ligne droite, il s’est battu avec Uptown Cruisedirector (Burning Sand) pour finalement s’imposer d’une demi-longueur. Uptown Sandy Girl (Burning Sand) est troisième à sept longueurs. Un résultat remarquable pour l'étalon qui domine les États-Unis, Burning Sand (San Lou Romirz), avec trois produits sur le podium. La course sur 1.700m, qui avait attiré 12 partants, a eu lieu dans le cadre de la réunion des Preakness Stakes à Pimlico. C’est la deuxième fois que cette épreuve pour pur-sang arabes est organisée le jour d’une épreuve de la Triple couronne. À cause du Covid-19, seuls 300 propriétaires étaient autorisés à être entrer sur l’hippodrome. Parmi les lauréats de l'UAE President Cup à Pimlico, il faut citer TM Fred Texas (Burning Sand). Darley Horse of the Year en 2011, il a ensuite gagné la Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA) en 2012 avant de devenir un étalon à succès en France.

Un contexte exceptionnel. The UAE President Cup, circuit mondial de courses de chevaux arabes, a débuté en 1994. Cette compétition s’est déroulée à 15 reprises aux États-Unis. C’est sans doute la course la plus importante des États-Unis pour les pur-sang arabes. Il est déjà prévu que la course soit reconduite en 2021. Susan Meyer, présidente de l'Arabian Jockey Club, a déclaré : « Nous sommes très reconnaissants d'avoir pu prendre part à cette épreuve historique. Les chevaux ont livré une performance spectaculaire avec un final haletant. Nous sommes infiniment reconnaissant envers le Comité d’organisation de l'UAE President Cup, le Maryland Jockey Club, l’équipe de Pimlico, mais aussi envers tous les propriétaires, entraîneurs et jockeys arabes qui ont offert un spectacle exceptionnel. Nous attendons avec impatience l’édition 2021, toujours dans le cadre des Preakness. » Faisal Al Rahmani, président du Comité d’organisation de l'UAE President Cup, a déclaré : « Le week-end dernier, Pimlico accueillait l'UAE President Cup et les Preakness Stakes, soit le meilleur du pur-sang arabe et du pur-sang anglais aux États-Unis. Grâce à la bonne entente entre le Comité d’organisation de l'UAE President Cup, l'Arabian Jockey Club, le Maryland Jockey Club et l'hippodrome de Pimlico, cette course de pur-sang arabes a un bel avenir. »

Il a battu son fils ! Cette course était la 27e victoire – en 48 courses – de Paddy’s Day et la première pour son nouvel entraîneur, Nicole Ruggeri. C’est le seul et unique pur-sang arabe américain à avoir gagné plus d’un million de dollars. Il a décroché 16 victoires de Groupe, notamment le Round 1 de l’Al Maktoum Challenge (Gr1 PA) à Dubaï. Paddy’s Day a gagné deux fois en 2020. Dans les Jerry Partin Stakes à Arapahoe, au mois d’août, il a réalisé une performance historique en devançant notamment son propre fils QMR Big John (issu d’une mère par Munjiz).

Trois fois sacré Darley Horse of the Year, Paddy’s Day est le premier foal d’AK Loretta (Virgule Al Maury), une lauréate de maiden. Il a été élevé par Jane et Ray Teutsch. Paddy’s Day a débuté sous les couleurs de ses éleveurs, avant de passer sous celles de Quarter Moon Ranch. La deuxième mère, Lore (Wiking), a aussi donné Richlore (TH Richie), gagnant du Round 2 de l’Al Maktoum Challenge (Gr1 PA). Jane Teutsch, éleveur et propriétaire, a déclaré : « C’est le seul cheval américain qui a mérité l’honneur d’être considéré comme une légende de son vivant. Et il a prouvé encore une fois que ce titre n’était pas usurpé. »