Prix Cappiello (Classe 2) : Devil se retrouve

Courses / 30.10.2020

Prix Cappiello (Classe 2) : Devil se retrouve

Saint-Cloud, vendredi

Avant ce jour, Devil (Siyouni) n’avait pas réussi à monter sur le podium en 2020 en cinq sorties. L’élève et représentant de Wertheimer & Frère avait pourtant fait partie des meilleurs 2ans français l’an passé, lui qui avait remporté le Prix Eclipse (Gr3) et conclu deuxième du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr3). Vendredi, sur un terrain mesuré à 5,2, il a enfin renoué avec le succès dans ce Prix Cappiello (Classe 2), après treize mois de disette. Après avoir galopé à l’extérieur de l’animateur, Mutual (Lope de Vega), Devil a été calé par son jockey le long des fusains extérieurs, à l’entrée de la ligne droite. Penchant quelque peu à gauche, le futur lauréat a lutté dans les 200 derniers mètres avec Mutual et Maavah (Sidestep) avant de prendre le meilleur tout à la fin, en s’imposant d’une courte encolure. Son jockey, Maxime Guyon, a dit au micro d’Equidia : « Quand je l’ai appuyé contre les fusains, il ne demandait qu’à partir à gauche ; j’ai eu un peu de mal à le maintenir droit, mais heureusement nous n’avons gêné personne. Il s’est bien sorti du terrain. Il avait les œillères pour la deuxième fois aujourd’hui : la course est allée beaucoup moins vite que la dernière fois, ce qui m’a permis de l’avoir sur la main, et pas dans le rouge. Il s’est montré courageux et dur, c’est top. » Après avoir attendu au dernier rang, Maavah a très bien conclu à l’intérieur à la deuxième place, une encolure devant Mutual.

Sa deuxième mère est une propre sœur de Borgia. Devil est un fils de l’étalon du haras de Bonneval Siyouni (Pivotal) et de Burma Sea (Lope de Vega), dont il est le premier produit. Lauréate en fin d’année de 2ans d’une course B sur les 1.500m de la P.S.F. deauvillaise, pour sa deuxième sortie, Burma Sea a conclu deuxième à 3ans du Prix Finlande (L). Elle a été achetée 350.000 € à l’amiable par les frères Wertheimer à la vente de l’Arc 2015. Après Devil, la poulinière a donné une 2ans, Ivresse (Invincible Spirit), et un yearling par Camelot. Elle est retournée à Siyouni en 2020.

La deuxième mère, Bougainvillea (Acatenango), n’a pas réussi à monter sur le podium en deux sorties à 3ans, sur 2.400m. Outre Burma Sea, elle a donné Burma Gold (Java Gold), gagnant à 3ans du St. Leger Italiano (Gr3, 2.800m) et devenu étalon en Allemagne. Bougainvillea est l’aïeule entre autres de Blue de Vega (Lope de Vega), gagnant à 2ans des Killavulan Stakes (Gr3, 1.400m) et troisième à 3ans des 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1). La troisième mère, Britannia (Tarim), a gagné à 3ans le St. Leger allemand (Gr2 à l’époque, 2.200m) et s’est classée deuxième du Prix de Diane allemand (Gr2 à l’époque). Elle a notamment produit la championne Borgia (Acatenango), lauréate du Derby allemand, du Grosser Preis Von Baden (Grs1, 2.400m) et du Hong Kong Vase (Gr2 à l’époque, 2.400m), mais aussi deuxième de la Breeders’ Cup Turf et troisième du Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1), et Boreal (Java Gold), gagnant du Derby allemand et de la Coronation Cup (Grs1, 2.400m) et devenu étalon en Allemagne. C’est la famille de Baltic Baroness (Shamardal), lauréate du Prix Vermeille (Gr1, 2.400m). 

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Siyouni

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Sichilla

 

 

 

 

Slipstream Queen

DEVIL (M3)

 

 

 

 

 

 

Shamardal

 

 

Lope de Vega

 

 

 

 

Lady Vettori

 

Burma Sea

 

 

 

 

 

Acatenango

 

 

Bougainvillea

 

 

 

 

Britannia

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 26”46

1.000m à 600m : 29”41

600m à 400m : 13”06

400m à 200m : 12”98

200m à l’arrivée : 14”04

Temps total : 1’35”95