Prix de Nantes (Haies) : Haie d’Honneur ** en future grande

Courses / 01.10.2020

Prix de Nantes (Haies) : Haie d’Honneur ** en future grande

Auteuil, jeudi

Logique favorite de l’épreuve, Haie d’Honneur (Fame and Glory) a littéralement pulvérisé l’opposition dans ce Prix de Nantes. Étant donné sa troisième place en débutant, dans le Prix Pelat (L), le 4 septembre, le fait de lui attribuer une ** JDG Jumping Star ** est un peu facile… Mais elle l’a amplement méritée ! L’élève et représentante du haras de Saint-Voir et de Patrick Joubert a pourtant fait des efforts en se montrant allante, positionnée à l’arrière-garde. Au début de la ligne d’en face, elle s’est rapprochée très facilement dans le groupe de tête, tout en allant chercher l’appui des fusains extérieurs. Prenant le meilleur à l’entrée de l’ultime ligne droite, Haie d’Honneur s’est détachée d’elle-même entre les deux derniers obstacles et a rallié le poteau en toute quiétude, s’imposant par six longueurs. Après avoir longtemps patienté, Astadame (Poliglote) a très bien conclu pour s’emparer de la deuxième place, elle qui effectuait une rentrée après cinq mois d’absence. Huit longueurs plus loin, Heva Rose (Saint des Saints) a complété le podium après avoir mené.

Direction le Bournosienne. Une heure après le succès d’Haut en Couleurs ** (Saint des Saints) dans le Prix Pride of Kildare (Haies), Haie d’Honneur a donc offert une deuxième victoire jeudi au trio formé par le haras de Saint-Voir, Patrick Joubert et Gabriel Leenders. Ce dernier a commenté : « Malgré le fait qu’elle ait tiré dans ce terrain-là, je pense qu’elle avait encore deux ou trois vitesses à passer… Elle est bonne ! Avant qu’elle débute, j’avais dit que je la trouvais extraordinaire. Elle fait partie du top 3 des meilleurs chevaux que j’aie jamais entraînés, avec Héros d’Ainay ** (Sholokhov) et Gardons le Sourire ** (Fame and Glory). Sa mère n’allait pas trop dans ce terrain-là d’après Nicolas de Lageneste, et son père, Fame and Glory (Montjeu), n’était pas forcément non plus un cheval de terrain lourd. Avant le coup, nous étions un peu inquiets, mais ça s’est finalement bien passé ! Personnellement, j’irai bien sur le Prix Bournosienne (Gr2) avec elle. Ce serait peut-être un peu présomptueux de lui faire affronter les mâles cette année, d’autant qu’elle a encore besoin de se développer physiquement. »

Une fille de Flower des Champs. Haie d’Honneur est une fille de Fame and Glory et de Flower des Champs (Robin des Champs), gagnante de trois courses sur le steeple d’Auteuil dont le Prix Sytaj (L, à l’époque) et deuxième du Prix Orcada (Gr3). Les six produits de la jument vus en compétition se sont tous imposés. Flower des Champs a un yearling, Journal de Bord (Spanish Moon). Elle a été saillie cette année par Karaktar (High Chaparral). La deuxième mère, Guendale (Cadoudal), compte une cinquième place dans le Prix Géographie (Haies) à Auteuil. Outre Flower des Champs, elle a donné trois autres black types, dont Fleur d’Ainay (Poliglote), gagnante du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), et Étoile d’Ainay (Dom Alco), lauréate du Grand Prix de Pau (Gr3). Cette dernière est la mère d’Héros d’Ainay **, gagnant du Prix Go Ahead (L) dès ses débuts.

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Fame and Glory

 

 

 

 

 

Shirley Heights

 

 

Gryada

 

 

 

 

Grimpola

HAIE D’HONNEUR ** (F3)

 

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Robin des Champs

 

 

 

 

Relayeuse

 

Flower des Champs

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Guendale

 

 

 

 

Rose Sanguine