Prix La Frégate (Haies) : Guerre des Gaules se transcende à Auteuil

Courses / 17.10.2020

Prix La Frégate (Haies) : Guerre des Gaules se transcende à Auteuil

Prix La Frégate (Haies)

Guerre des Gaules se transcende à Auteuil

Arrêtée à Clairefontaine lors de ses débuts, Guerre des Gaules (Walk in the Park) s’est révélée en découvrant Auteuil dans le Prix La Frégate. La représentante du haras de Peyre et Yannick Fouin a mené la chasse derrière l’animatrice détachée Girl d’Amour (Falco). En face, son jockey Jérémy Da Silva l’a isolée en dehors avant de refaire du terrain sur Girl d’Amour dans le tournant final puis entre les deux dernières haies. Pour franchir l’ultime obstacle, Guerre des Gaules avait encore quelques longueurs de retard sur Girl d’Amour. Elle a bien sprinté sur le plat mais la grande favorite Garbure (Maresca Sorrento) a fondu sur Guerre des Gaules et Girl d’Amour. La pensionnaire de Gabriel Leenders a même pris l’avantage un instant, mais Guerre de Gaules, calée contre la lice des tribunes, a été courageuse pour venir dominer Garbure dans les derniers mètres.

En grands progrès. Son entraîneur Yannick Fouin nous a dit : « J’avais dit à Jérémy [Da Silva, ndlr] que nous avions juste besoin de son inspiration. Je lui ai dit que c’est cela qui ferait la différence. C’est ce qui s’est passé. La jument a mûri et ne l’a pas fait par hasard. Elle a progressé en peu de temps. Je félicite monsieur et madame Papon qui sont les propriétaires et éleveurs. Ils doivent trembler devant leur écran. Guerre des Gaules est arrivée tard chez moi, elle avait besoin de prendre de l’expérience et de travailler. Elle a fait de jolis progrès. » Jockey de Guerre des Gaules, Jérémy Da Silva a ajouté : « On sait que l’appui du rail est très important à Auteuil. Comme c’est un jeune cheval, j’ai préféré avoir l’appui du rail et c’est cela qui nous fait gagner aujourd’hui. Elle était bébé, un peu surprise et elle avait besoin de venir. C’est à cause de cela qu’elle avait manqué ses débuts. Yannick Fouin l’a très bien travaillée et elle est plus à l’aise sur une piste comme Auteuil. Aujourd’hui, elle court très bien»

Garbure, à suivre. Elle venait de débuter victorieusement à Saint-Brieuc une semaine avant ce Prix La Frégate. Longuement parmi les dernières, et encore loin dans le tournant, Garbure a fini à toute vitesse pour conclure deuxième. Elle s’annonce comme une pouliche à suivre. Derrière les deux AQPS qui ont fait le jumelé gagnant, Girl d’Amour a très bien débuté sur les obstacles, ayant fait pas mal d’efforts dans ses sauts. Elle a pris une probante troisième place.

Le meilleur élément de la famille. Élevée par le haras de Peyre dans les Landes, Guerre des Gaules est une fille de Walk in the Park (Montjeu), étalon à Grange Stud en Irlande et de Bergère de Cercy (Tirwanako), qui n’a pu se distinguer en compétition. Guerre des Gaules est le premier produit de sa mère. La deuxième mère, Kayola (Royal Charter), a gagné cinq courses en plat. Issue d’une souche de "Soultrait", la troisième mère Nigrita II (Fisc) s’était classée deuxième du Prix Jacques de Vienne (aujourd’hui Gr1 AQPS).

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Walk in the Park

Robellino

Classic Park

Wanton

GUERRE DES GAULES (F4)

Sin Kiang

Tirwanako

Alhena

Bergère de Cercy

Royal Charter

Kayola

Nigrita II