Prix Montgomery (Gr3, Steeple-Chase) : Fantastic Sivola, un premier Groupe pour Thomas Coutant

Courses / 17.10.2020

Prix Montgomery (Gr3, Steeple-Chase) : Fantastic Sivola, un premier Groupe pour Thomas Coutant

Prix Montgomery (Gr3, Steeple-Chase)

Fantastic Sivola, un premier Groupe pour Thomas Coutant

« Je ne réalise pas vraiment… » En ramenant Fantastic Sivola (Noroit) dans le rond des vainqueurs, Thomas Coutant est sur une autre planète. En effet, grâce au cheval de Gilles Trapenard, Arnaud Chaillé-Chaillé et du haras de Sivola, le pilote de 23 ans a décroché son premier Groupe, une demi-heure après avoir frôlé la victoire dans le Haras d’Étreham Prix Magne (Gr3).

Il montait un cheval qui ne méritait pas sa cote de 32/1 dans le Prix Montgomery (Gr3).

En effet, à 4ans, Fantastic Sivola a fait partie des meilleurs steeple-chasers d’Auteuil, se plaçant au niveau Groupe. Cette année, il a signé deux succès à Pompadour et s’est préparé en province. En valeur 62, il était visiblement déclassé. Bien parti, il a tellement bien sauté le brook qu’il s’est retrouvé en tête avant que son jockey ne le reprenne. Toujours dans le sillage de l’animateur Surdoué de Ballon (Turgeon), le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé a pris les commandes après le moyen open ditch, étant sous la pression de Soufflenheim (Martaline). Son jockey n’a pas bougé et, entre les deux derniers obstacles, alors que tous ses rivaux étaient à la poussette, Fantastic Sivola n’était pas sollicité. Sur le plat, uniquement accompagné aux bras, le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé s’est détaché pour l’emporter de douze longueurs devant Soufflenheim et Expresso Collonges (Anzillero), toujours bien placé. Doux Dingue (Denham Red) a très bien conclu pour se classer quatrième devant Dollar des Mottes (Montmartre).

Un parcours idéal. Au micro du cheval émetteur, sur Equidia, Thomas Coutant a dit : « Je suis resté à une demi-longueur du leader qui voulait à tout prix aller devant. Je me suis donc fait emmener le plus loin possible. Il a très bien sauté le rail ditch. Je me suis retrouvé un peu seul devant et il s’est repris. Il s’est bien oxygéné et nous avons gardé une vraie poire pour la soif. Il a mis un bon coup de reins pour finir. C’est mon premier Groupe ! C’est magnifique. Ce sont des sensations extraordinaires. Pour le moment, je ne réalise pas trop, mais quand je vais rentrer aux vestiaires et analyser la course avec mon patron, je vais me rendre compte de ce qu’il s’est passé. Avec ce cheval, il faut se faire emmener le plus loin possible, mais être aussi à la pointe du combat car ce sont des courses compliquées. Je suis bien parti et le cheval a été très professionnel. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/FANTASTICSIVOLA.pdf

Mission accomplie pour Soufflenheim. En pleine ascension, Soufflenheim a très bien couru. Constamment bien placé, il a été suffisamment courageux pour conserver la deuxième place. Une performance qui a satisfait son propriétaire Jeannot Andt qui nous a déclaré : « Avant la course, j’ai dit que je serais ravi qu’il soit deuxième et voilà ! C’est toujours plaisant quand cela se passe bien et que le cheval et le jockey rentrent indemnes»

Le neveu d’un bon sprinter ! Élevé par Gilles Trapenard, Fantastic Sivola est un fils de Noroit (Monsun), disparu à l’été 2019 et dont il est le premier vainqueur de Groupe en France, et de Ker Llinka (Snurge), qui n’a pu se distinguer en piste. C’est le neveu du véloce Dobby Road (Grape Tree Road), lauréat du Prix d’Arenberg (Gr3) et de Vencera (Green Tune), deuxième de Gr2 aux États-Unis sur 1.900m. La tenue de Fantastic Sivola lui vient de son père, Noroit, gagnant du Preis der Sparkassen (Gr2, 2.400m) et de son père de mère Snurge (Ela Mana Mou), gagnant du St. Leger et du Gran Premio di Milano (Grs1) puis étalon d’obstacle chez Coolmore (après un passage au haras du Val Henry).

Koniggstuhl

Monsun

Mosella

Noroit

Windwurf

Noble Princesse

Nagaika

FANTASTIC SIVOLA (H5)

Ela Mana Mou

Snurge

Finlandia

Ker Llinka

Primo Dominie

Domino Queen

The Queen of Soul