Demain à Compiègne

Courses / 23.11.2020

Demain à Compiègne

14 H 07 • COMPIÈGNE • PRIX GÉNÉRAL DE SAINT-DIDIER

Gr3 - Haies - 3ans - 3.400m

Une première face aux mâles pour Hôtesse du Chenet

Meilleure pouliche de sa génération sur les haies, la triple lauréate de Groupe Hôtesse du Chenet (Martaline) va affronter les mâles pour la première fois dans ce Prix Général de Saint-Didier (Gr3). La représentante de Magalen Bryant va également découvrir l’hippodrome de Compiègne, tout comme River Flight (Camelot), qui semble être son principal opposant. Après des débuts en obstacle un peu décevants à Bordeaux, ce dernier a affiché de nets progrès en remportant la Grande Course de Haies de l’Ouest à Nantes, puis le Prix Robert Weill (L) à Auteuil. L’Aubonnière ** (Doctor Dino) effectue son retour sur les haies après une chute pour ses débuts en steeple à Compiègne. La pouliche de la famille Devin avait terminé deuxième du Haras d’Étreham Prix Sagan (Gr3) à quatre longueurs et demie de Ladyville (Doctor Dino), qui n’a pas répété depuis. Pour sa rentrée, le 26 septembre, L’Aubonnière a terminé quatrième du Haras d’Étreham - Prix de Chambly (Gr3), à 20 longueurs cependant d’Hôtesse du Chenet.

Plusieurs marches d’un coup pour Henri le Farceur. Lauréat par cinq longueurs pour ses débuts en obstacle sur le tracé du jour, le 1er novembre, Henri le Farceur (Hunter’s Light) est le moins expérimenté au départ de ce Gr3. Le représentant du haras de Saint-Voir peut néanmoins espérer monter sur le podium. Martator (Martaline) a lui aussi gagné sur le parcours du jour, pour sa cinquième sortie. Il a ensuite tenté sa chance dans le Racing TV- Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), terminant sixième et dernier, et sera muni d’œillères australiennes pour la première fois mardi. Quant à Rabbouni (Top Trip), il est sauf incident condamné à la septième et dernière place.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Chaptal (F. Nicolle). 2018 : Polirico ** (F. Nicolle). 2017 : Spinozzar (A. Chailé-Chaillé). 2016 : Titi de Montmartre (R. Collet). 2015 : Device (G. Macaire).

15 H 17 • COMPIÈGNE • PRIX LÉOPOLD D’ORSETTI - GRANDE COURSE DE HAIES DE COMPIÈGNE

Gr3 - Haies - 4ans et plus - 3.800m

Polirico **, un retour plein d’ambitions sur les haies

François Nicolle présente trois bonnes chances dans ce Prix Léopold d’Orsetti - Grande Course de Haies de Compiègne (Gr3), à commencer par Polirico ** (Cokoriko), qui va effectuer son retour sur les haies après trois sorties en steeple à Compiègne. Le représentant de Jacques Détré n’a plus été revu dans cette discipline depuis sa tentative dans le Prix Renaud du Vivier (Gr1), le 10 novembre 2019. Ce jour-là, il avait éjecté son jockey à la dernière haie, alors qu’il aurait probablement fini deuxième derrière L’Autonomie ** (Blue Brésil). Précédemment, il s'était imposé deux fois en autant de sorties à Compiègne, dont le Prix Général de Saint-Didier (Gr3) par sept longueurs. Confirmé lui aussi sur l’hippodrome du Putois, Flying Startandco ** (Cokoriko) a effectué une bonne rentrée après quatre mois et demi d’absence dans le Prix de Besançon (L), terminant troisième. Quant à Garasil (Blue Brésil), il reste sur une bonne deuxième place à Auteuil dans le Prix Claude Le Lorrain - Joseph Audon (L), et son aptitude à Compiègne est sûre également.

Roi Mage change de sport. Huitième en dernier lieu du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), Roi Mage (Poliglote) va retrouver les haies pour son retour à Compiègne, où il a remporté cet automne les Prix de la Gascogne (Gr3) et Jim Crow (L). La dernière sortie en haies du représentant de l’écurie Sagara s’était soldée par une deuxième place dans le Prix Hubert d’Aillières (L), le 10 mars 2018. Roi Mage sera monté pour la première fois par Ludovic Philipperon, Nicolas Gauffenic étant retenu sur Berjou (Holy Roman Emperor). Berjou, qui a conclu troisième à distance du Prix Claude Le Lorrain - Joseph Audon (L) après cinq mois d’absence, sera muni d’œillères australiennes, un artifice dont il a été privé durant un an. Attention à Corazones (Nidor), qui a conclu deux fois sur le podium de cette épreuve, et à Dauteuil Précieux (Balko), qui reste sur un succès dans le Prix de Besançon (L), sur le tracé du jour. Plus maniable que par le passé, le cheval de la famille Desvaux peut réaliser à nouveau une grande performance. Cela s’annonce plus compliqué pour Fancytastic (Mastercraftsman), quatrième en dernier lieu du Prix de Besançon (L).

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Hell Boy (F. Nicolle). 2018 : Highway to Hell ** (R. Chatel). 2017 : Saint Goustan Blue (G. Macaire). 2016 : Miss de Champdoux (Ph. Peltier). 2015 : Miss de Champdoux (Ph. Peltier).

12 H 25 • COMPIÈGNE • PRIX ROGER DE MINVIELLE

L - Steeple-chase - 3ans - 3.350m

Pamela des Mottes en attraction

Gagnante dès sa deuxième sortie en steeple sur le tracé du jour, le 29 septembre, Pamela des Mottes (Kapgarde) s’annonce comme la favorite de ce Prix Roger de Minvielle (L). La pensionnaire de François Nicolle avait précédemment montré beaucoup de classe sur les haies, s’imposant notamment dans le Prix Girofla (L) à Auteuil. François Nicolle présente aussi Solenzara Senam (Vision d’État), qui a effectué de très bons débuts en steeple à Compiègne dans le Prix Vatalys (L), le 20 octobre. Ce jour-là, la pouliche s’était inclinée d’une courte encolure seulement face à Hawai Tree (Joshua Tree), qu’elle va retrouver mardi. Hawai Tree a depuis tenté sa chance sans succès à Auteuil dans le Prix Congress (Gr2), terminant septième et dernière dans le lointain. Sixième du Congress, Risk du Brizais (No Risk at All) avait précédemment montré des moyens sur le steeple en province et peut décrocher une place.

11 H 55 • COMPIÈGNE • PRIX HAMILTON

Steeple-chase - 4ans - 3.800m

Garkapstar face à Chaptal

Impressionnant lauréat par 17 longueurs sur le steeple de Lyon-Parilly, le 5 novembre, Garkapstar (Kapgarde) s’annonce comme un tout bon cheval et devrait le confirmer dans ce Prix Hamilton. Véritable rouleau compresseur, il est très estimé par son entraîneur, Joël Boisnard, qui n’a pas hésité à le qualifier de crack sur Equidia. La course n’est cependant pas gagnée d’avance face à Chaptal (Le Havre), tombé au dernier obstacle alors qu’il filait vers la victoire dans le Prix Cerilly (Steeple-chase) à Compiègne, le 20 octobre. Ce jour-là, le pensionnaire de François Nicolle effectuait ses débuts dans la discipline et sa rentrée par la même occasion, onze mois après sa victoire dans le Prix Général de Saint-Didier (Gr3). Derrière ces deux-là, c’est ouvert. Glorice (Network) et Raffles Utopie (Al Namix) seront à suivre pour leurs débuts en steeple, tout comme Genteel Star (Balko), qui s’est imposé deux fois sur les gros obstacles d’Aix-les-Bains.

13 H 25 • COMPIÈGNE • PRIX DE CRAON

Haies - 3ans - 3.400m

Confirmation attendue pour Mister Dino

Lauréat par 19 longueurs pour ses débuts à Nantes, le 8 novembre, Mister Dino (Doctor Dino) sera revu avec beaucoup d’intérêt dans ce Prix de Craon. Le poulain de Lynne MacLennan et de François Nicolle va affronter un concurrent qui a lui aussi brillé d’emblée à Nantes, Skinayan (Lucayan), gagnant par cinq longueurs le 12 octobre. Al Dancer (No Risk at All) a ouvert facilement son palmarès à Fontainebleau le 27 octobre, pour sa quatrième sortie, et peut monter sur le podium. Il faudra surveiller de près Sainsenoise (American Post), qui a très bien terminé à la troisième place pour sa rentrée à Lyon-Parilly, après quatre mois et demi d’absence. Cinquième en débutant à Compiègne, le 1er novembre, Helena Royale (Martaline) peut bien faire également tout comme Hondleen (Voiladenuo), deuxième pour ses premiers pas en obstacle à Argentan.