Demain à Deauville

Courses / 30.11.2020

Demain à Deauville

11 h 56 • Deauville • Prix de la Piscine Olympique

Classe 2 - 3ans – 1.500m

Divine Spirit, un an après

Pouliche de classe du lot, Divine Spirit (Kingman) va faire ses premiers pas sous la férule d’Henri-Alex Pantall. Cela fait un an que la représentante de Godolphin n’a pas revu un champ de courses. Pourtant à 2ans, elle avait montré un beau potentiel en se classant deuxième du Prix d’Arenberg (Gr3) et du Critérium de Vitesse (L). Même si elle va découvrir la P.S.F, Divine Spirit sera l’une des candidates à battre dans ce Prix de la Piscine Olympique (Classe 2). Chez Francis-Henri Graffard, Perhaps (Lope de Vega) a montré de la régularité en se classant troisième à deux reprises dans des épreuves de handicap les 5 et 25 octobre. Depuis, elle a été achetée 56.000 € par Tina Rau Blookdstock et Nicolas Clément à la vente d’automne Arqana. Sous les couleurs de La Fayette Partnership et pour ses débuts sur la surface, la pouliche peut bien faire. Méfiance avec Ammobaby (Planteur), qui est en pleine forme comme en atteste son excellente deuxième place le 18 novembre à Chantilly. Entraînée à domicile, elle connaît parfaitement bien le sable deauvillais.

14 h 07 • Deauville • Prix de l’Hôtellerie

Maiden - 2ans – 1.300m

Izumi après le Prix Zeddaan (L)

Deuxième du Prix Zeddaan (L) le 20 octobre, Izumi (Showcasing) trouve un lot largement dans ses cordes dans ce Prix de l’Hôtellerie (Maiden). En trois tentatives, la pouliche de Madame André Fabre n’est jamais descendue du podium et ne devrait pas en avoir l’occasion tout de suite, bien qu’elle n’ait encore jamais couru sur la P.S.F. L’autre pensionnaire d’André Fabre se nomme Freedom (Power). Cette représentante d’Umberto Saini-Fasanotti a un profil intéressant puisque c’est une fille de Songerie (Shirocco), dont la sœur Soignée (Dashing Blade), deuxième du Prix des Réservoirs (Gr3), n’est autre que la mère de la sextuple gagnante de Gr1 Stacelita (Monsun). Freedom fait partie des trois inédits de la course. Mario Baratti comptera sur We Get By (Brazen Beau), qui vient de faire de bons débuts le 6 novembre à Chantilly. Mardi, il tentera d’ouvrir son palmarès.