Conférence de presse du Premier Ministre  : il faudra être patient

Institution / Ventes / 26.11.2020

Conférence de presse du Premier Ministre : il faudra être patient

Mardi, lors de son allocution, Emmanuel Macron n’a pas abordé le cas du sport et du retour du public en présentant les différentes étapes du déconfinement. Jeudi matin, le Premier ministre Jean Castex, accompagné des ministres Olivier Véran (santé), Roseline Bachelot (culture), Élisabeth Borne (travail) et Alain Griset (ministre délégué auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises), a tenu une conférence d’un peu plus d’une heure trente pour détailler les annonces du président de la République. Nous ne sommes pas forcément beaucoup plus avancés… mais il semblerait bien que la patience va devoir être de mise.

Les bars : pas avant le 20 janvier. Lors de son allocution, Emmanuel Macron avait parlé d’une réouverture des restaurants aux alentours du 20 janvier si le nombre de contaminations par jour restait inférieur à 5.000 cas. Il n’avait pas associé les bars aux restaurants. Jean Castex a, jeudi matin, associé les bars aux restaurants pour cette troisième étape du déconfinement. Le réseau PMU devrait donc être grandement impacté jusqu’à fin janvier au moins.

Les stades : a priori pas avant le 20 janvier. Jean Castex n’a pas donné d’annonces concernant la réouverture des stades au public, et donc peut-être des hippodromes. Il a donné quelques détails sur la reprise de la pratique du sport, une infographie étant diffusée sur les chaînes retransmettant la conférence. Pour le sport, associé à l’étape 3 (fin janvier), on retrouve la réouverture de salles de sport, la reprise des sports collectifs et de contact et "stades et arenas". A priori, le retour des spectateurs dans les enceintes de sport en extérieur n’est donc pas envisagé par le gouvernement avant la fin du mois de janvier.

Cela se précise en Angleterre

Lundi, le premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé le retour des spectateurs pour les événements sportifs ayant lieu en extérieur en Angleterre, sous conditions, dès le jeudi 3 décembre. L’une d’entre elle est la zone géographique : les hippodromes dans les zones rouges (Tier 3) ne pourront pas accueillir de public. Les hippodromes en zones orange (Tier 2) pourront accepter jusqu’à 2.000 personnes et les hippodromes en zone verte (Tier 1) jusqu’à 4.000. Seules deux régions sont en Tier 1 et il n’y a pas d’hippodrome. Reste donc les hippodromes de zone orange - Tier 2. Les zones seront réévaluées au 16 décembre.

Seize hippodromes avec des réunions entre le 3 et le 16 décembre sont en zone orange - Tier 2. Cela veut dire qu’ils peuvent accueillir soit 2.000 personnes, soit 50 % de leur capacité actuelle : le choix n’est pas libre puisqu’il faut choisir l’option qui autorise le moins de personnes possibles. Concrètement, Cheltenham peut certainement accueillir jusqu’à 40.000 spectateurs en fonctionnant à 50 % de sa capacité mais aura le droit à 2.000 personnes maximum. Dès jeudi prochain, les spectateurs pourront donc revenir en nombre limité à Aintree, Ludlow, Lingfield, Kempton, Chelmsford, Wincanton, Exeter, Sandown, Huntingdon, Plumpton, Fontwell, Taunton, Cheltenham, Hereford, Carlisle et Catterick.