Fighting Fifth Hurdle (Gr1) : Une rentrée vraiment Épatante

International / 28.11.2020

Fighting Fifth Hurdle (Gr1) : Une rentrée vraiment Épatante

Newcastle (GB), samedi

La championne Épatante (No Risk at All) nous a régalés dans le Fighting Fifth Hurdle, le premier Gr1 pour les hurdlers de vitesse. Pour sa rentrée, l’élève de la famille Lefeuvre a balayé l’opposition en quelques foulées. Elle s’est ainsi offert un troisième Gr1 pour sa rentrée, après le Christmas Hurdle et, bien sûr, le Champion Hurdle. Dans le Fighting Fifth Hurdle, la représentante de John-Patrick McManus retrouvait Aidan Coleman, qui sera désormais son jockey attitré. Mais, avant sa démonstration dans la ligne droite, tout aurait pu s’arrêter rapidement pour Épatante. En effet, Not So Sleepy (Beat Hollow) a pris les commandes pendant 50m. Puis il a mis les freins, éjectant son jockey juste avant de sauter. Épatante venait juste derrière… Elle est donc passée au travers contrairement à Silver Streak (Dark Angel), lequel s’est fait emmener à côté de la deuxième claie à cause de Not So Sleepy. Épatante a évolué en troisième position alors que Sceau Royal (Doctor Dino) emmenait le peloton à une allure régulière. À l’entrée de la ligne droite, Épatante allait au-dessus du lot, mais son jockey a temporisé. Ce n’est qu’entre les deux dernières claies, en voyant Not So Sleepy s’éloigner du peloton, qu’il a laissé galoper Épatante. La pensionnaire de Nicky Henderson est venue à la hanche de Sceau Royal. Ce dernier a tenté de la surprendre à la réception de l’ultime obstacle. Mais Épatante est venue facilement à sa hauteur, à peine cadencée aux bras, avant de se détacher dans les derniers mètres de course. Quatre longueurs un quart ont sanctionné sa supériorité mais ça aurait pu être bien plus. Épatante a donc réussi une rentrée parfaite qui a ravi les passionnés, mais certainement fait pleurer ses futurs rivaux !

Un soulagement ! Déjà recordman des victoires du Fighting Fifth Hurdle chez les entraîneurs, Nicky Henderson a signé une sixième victoire dans ce Gr1 après les succès de Landing Light, Punjabi, My Tent or Yours et le doublé de Buveur d’Air. Il a déclaré : « Sa victoire est un soulagement ! Mais cela montre aussi que tout ce qu’elle a fait la saison dernière, elle ne l’a pas fait par hasard. Je l’ai trouvée exceptionnelle. Elle est vraiment faite pour les claies. Son point fort est qu’elle peut dormir pendant la course puis, quand vous appuyez sur le bouton, elle s’en va ! Elle va maintenant défendre son titre dans le Christmas Hurdle. C’est superbe de la voir gagner avec une telle accélération. Elle a passé un bon été chez son propriétaire et ça m’aide dans mon travail. » Son nouveau pilote, Aidan Coleman, a ajouté : « Heureusement que Sceau Royal est un cheval intelligent et franc car Not So Sleepy n’a pas rendu les choses simples en début de course. L’épreuve a été vraiment bizarre. Je suis désolé pour Silver Streak. Épatante a été très professionnelle. Elle a montré beaucoup de vitesse. Je suis très heureux de la retrouver ! »

Le bel après-midi de No Risk at All. Outre la victoire d’Épatante, l’étalon de Montaigu No Risk at All (My Risk) a signé deux autres succès avec des éléments prometteurs, du côté de Fairyhouse. En effet, il a gagné deux maidens hurdle de bon niveau. Le premier avec Hook Up, qui s’est imposé de douze longueurs. Jugé digne de courir le Triumph Hurdle (Gr1), ce pensionnaire de Willie Mullins n’avait pas encore gagné, après un début de carrière en France. Le second maiden hurdle a été remporté par un autre French bred issu de No Risk at All, Keskonrisk, frère de Grand Sancy (Diamond Boy), placé de Gr1 sur les claies et en steeple. Keskonrisk a placé une jolie pointe sur le plat pour venir l’emporter sur le fil. Il est entraîné par Joseph O’Brien.

La sœur de Tante Sissi. Épatante est une fille de No Risk at All, étalon au haras de Montaigu, et de Kadjara (Silver Rainbow), gagnante d’une course plate. C’est la sœur de Tante Sissi (Lesotho), lauréate de Listed sur les claies de Newbury. Son frère Fanfaron Dino (Doctor Dino) a fini deuxième d’un bumper sous les mêmes couleurs McManus.

Fairyhouse (IE), samedi

Mares Hurdle (Gr2)

Concertista, comme dans un travail du matin

Willie Mullins ne pouvait pas rêver mieux comme course de rentrée pour Concertista (Nathaniel). L’élève de Wertheimer & Frère a remporté avec brio le Mares Hurdle (Gr2) à Fairyhouse. Plus revue depuis son triomphe à Cheltenham, dans le Mares Novices’ Hurdle (Gr2), Concertista a fait le petit parcours à la corde. D’abord dernière, elle est venue troisième à un tour de l’arrivée en longeant la corde. Dans le tournant final, elle est partie de loin sur les deux claies situées à cet endroit. À l’entrée de la ligne droite, Minella Melody (Flemensfirth) s’est enfuie, faisant illusion pour la victoire. Mais, déboîtée de la corde pour franchir l’avant-dernière claie, Concertista a fondu sur elle entre les deux derniers obstacles. Puis, sur le plat, la jument de Simon Munir et Isaac Souede est arrivée librement à hauteur de Minella Melody, sans que son jockey ne bouge. Il l’a juste un peu fait travailler pour que Concertista prenne l’avantage aisément et l’emporte avec énormément de marge. Deuxième du Mares’ Novices’ Hurdle durant le Festival de Cheltenham 2019, alors qu’elle débutait pour Willie Mullins, Concertista n’avait plus été revue ensuite avant la saison suivante. Le fait d’avoir pu bénéficier de deux saisons chez les novices a certainement permis qu’elle atteigne ce niveau. Suite à ce succès, Concertista est passée à 6/1 pour le Mares’ Hurdle (Gr1) à Cheltenham. Son entraîneur, Willie Mullins, a expliqué qu’elle sera revue pendant le meeting de Noël à Leopardstown, soit face aux femelles, soit face aux hongres et aux mâles, rien n’est décidé pour le moment. Son essai réussi sur plus de 3.400m lui ouvre des portes.

La sœur de Slalom. Concertista est une fille de Nathaniel (Galileo) et de Zagzig (Selkirk), gagnante d’une course et deuxième du Prix des Épinettes à Longchamp. Zagzig a produit Empreinte (Footstepsinthesand), troisième du Prix du Bois (Gr3), Slalom (Intello), vainqueur du Prix Noailles (Gr3) et deuxième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), et Folamour (Intello), gagnant du Prix de la Porte de Madrid (L). La deuxième mère, Danzigaway (Danehill), a remporté le Prix Perth (Gr3) et a terminé deuxième du Prix d’Astarté (Gr2 à l’époque). Elle a produit Silent Name (Sunday Silence) et Galiway (Galileo), deux chevaux de Groupe. C’est la famille de Gold Away (Goldneyev), lauréat du Prix du Muguet (Gr2) et deux fois deuxième du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1).

Beginners Chase

Monkfish, un nom à retenir

L’épreuve d’ouverture, samedi à Fairyhouse, a permis de revoir un excellent cheval : Monkfish (Stowaway). Le sauteur de Rich Ricci n’est pas un inconnu puisqu’il avait gagné l’Albert Barlett Novices’ Hurdle (Gr1), le championnat des novices sur les claies et sur longue distance à Cheltenham. Très grand cheval, taillé pour le steeple, Monkfish débutait sur les fences dans un bien nommé Beginners Chase sur 4.200m. Rapidement troisième, il a sauté à la perfection si bien que son jockey, Paul Townend, a souvent dû le reprendre pour qu’il ne vienne pas en tête trop tôt. Ce dernier a lâché la tête de Monkfish à l’entrée de la ligne droite. Entre les deux derniers fences, il était le seul à ne pas être sollicité. Paul Townend lui a demandé de hausser le ton pour sauter le dernier obstacle et il s’est détaché. Sitôt le dernier fence franchi, le premier pilote de Willie Mullins a jeté un œil derrière lui et Monkfish a filé au poteau, qu’il a passé avec beaucoup de ressources. Comme un futur prétendant à la Gold Cup (Gr1). Mais, en attendant, il va évoluer avec les novices en steeple. Son succès de samedi a impressionné les bookmakers, qui l’ont installé favori du RSA Chase (Gr1) de Cheltenham. Dans l’immédiat, il va recourir à Noël.

Élevé en Irlande par Cyril O’Hara, Monkfish est un petit-fils de Martomick (Montelimar), lauréate du December Novices’ Chase (Gr2) et multiple placée de Groupe. Pour rappel, Harold Kirk avait acheté Monkfish à la vente Tattersalls de Cheltenham en mai 2018 pour la coquette somme de 235.000 £.

Newbury (GB), samedi

John Francome Novices’ Chase (Gr2)

Next Destination réussit sa première en steeple

Un peu plus d’une heure après la démonstration de Monkfish (Stowaway) dans un Beginners Chase à Fairyhouse, un autre prétendant au RSA Chase (Gr1) a frappé fort. Il s’agit d’un ex-compagnon d’entraînement de Monkfish chez Willie Mullins : Next Destination (Dubai Destination). Lauréat de deux Grs1 sur les claies alors qu’il était novice, durant la saison 2017-2018, Next Destination a été transféré dans les boxes de Paul Nicholls durant l’été 2020. Absent pendant 920 jours, il a eu besoin d’une rentrée correcte sur les claies, étant simplement battu par meilleur, avant de faire parler sa classe ensuite. Pour ses débuts en steeple, Next Destination a enlevé le John Francome Novices’ Chase (Gr2). Constamment deuxième, il a été un peu pris de vitesse par l’animateur, Kalooki (Martaline), à l’entrée de la ligne droite. Mais pour aller sur le dernier fence, il a pris nettement l’avantage et n’a jamais été inquiété par la bonne fin de course de One For the Team (Shirocco).

Entraîneur de Next Destination, Paul Nicholls a déclaré : « Tout le crédit de ce succès revient à mon équipe. Il a quand même été sur la touche deux ans et demi. Il a eu un problème au tendon, une fracture du bassin… Son propriétaire nous l’a envoyé en juin en nous disant que nous réussirions une grande performance si nous le ramenions sur un hippodrome. Il avait très bien couru à Wetherby pour sa rentrée, bien mieux que je ne l’aurais pensé. Nous l’avions travaillé sur le steeple et il s’exerçait parfaitement. Le terrain bien souple lui conviendra mieux. Il faut juste veiller à bien espacer ses courses. En visant des courses sur terrain bien souple, il ne va pas courir beaucoup. Il pourrait aller à Kempton si la piste est bien souple. Mais là-bas, il faut traverser la P.S.F. et ça ne m’enchante pas avec un cheval comme lui qui a eu des problèmes. Nous allons plutôt le préparer pour le Reynoldstown à Ascot sur un terrain très souple qui lui conviendra bien. Il sera engagé dans le RSA Chase, qui pourrait bien lui convenir. »