George Baker s’offre la sœur de Très Forte

Institution / Ventes / 14.11.2020

George Baker s’offre la sœur de Très Forte

George Baker s’offre la sœur de Très Forte

#233 F Al Wukair & Trissa, par Anabaa 57.000 €

Acheteurs : Chauvigny Global Equine pour George Baker Racing

Vendeur : Haras du Quesnay

Éleveurs : Valentin Bukhtoyarov & Evgeny Kappushev

Sébastien Desmontils est sur les fronts, du plat à l’obstacle en passant par le trot et l’étalonnage ! Samedi, il a signé deux bons à plus de 20.000 €. À 57.000 €, il a donc signé celui du top price, une pouliche présentée par le haras du Quesnay pour le compte de Valentin Bukhtoyarov et d’Evgeny Kappushev. L’homme de Chauvigny Global Equine nous a confié : « Nous cherchions une bonne pouliche pour George Baker. Il aime bien acheter en France pour revenir courir ici et cherchait une bonne pouliche pour un client. Elle a un bon papier et un superbe modèle. Très qualiteuse, elle ressemble beaucoup à son père, Al Wukair (Dream Ahead). C’est une pouliche qui n’était pas forcément destinée à cette vacation. Les circonstances ont fait qu’elle est passée sur le ring aujourd’hui, tout comme le produit de Pedro the Great (Henrythenavigator) que j’ai acheté un peu plus tôt dans la journée. Les beaux chevaux, avec du papier, passent rarement entre les mailles du filet. André Fabre décrivait Al Wukair comme un cheval précoce, mais cette année-là, son effectif avait été malade. On peut espérer qu’il produise des chevaux précoces. Ses premiers 2ans seront en piste l’année prochaine. La réussite des étalons avec une mère par Machiavellian (Mr Prospector) est impressionnante, de Dark Angel (Acclamation) à Mehmas (Acclamation) en passant par Shamardal (Giant’s Causeway). Cette pouliche est d’un modèle plus classique. Sa mère est par Anabaa (Danzig), ce qui est un vrai plus. Sans être toujours saillie par des étalons de premier plan, cette dernière a sorti de bons chevaux. »

Très Forte (Whipper), premier produit de Trissa (Anabaa), est gagnante de trois courses et troisième du Grand Critérium de Bordeaux (L) et du Critérium de l’Ouest (L). C’est une souche du Quesnay très vivante, celle de Treasure (Anabaa), gagnante du Prix de la Vallée d’Auge (L), Tresorerie (Intello), gagnante du Prix Urban Sea (L), King Ottokar (Motivator), troisième des Hampton Court Stakes (Gr3) ou encore Trésorier (Dunkerque), deuxième du Prix Ronde de Nuit (L). Ce lot 233 a deux fois Mr Prospector (Raise a Native) à quatre générations… comme 184 gagnants de Gr1 (qui l’ont à quatre générations ou moins) !

Une Doctor Dino pour Henri-François Devin

#175 F Doctor Dino & Perfect Queen, par Mount Nelson 26.000 €

Acheteurs : Chauvigny Global Equine & Henri François Devin

Vendeur : Haras de Castillon

Éleveur : Scea des Prairies, Sas IEI, Devin (s) & écurie de Castillon

Henri-François Devin connaît bien Doctor Dino (Muhtathir) pour avoir entraîné quatre de ses six meilleurs produits en plat : Golden Legend (La Coupe de Maisons-Laffitte & Prix Bertrand de Tarragon, Grs3, deuxième des E P Taylor Stakes, Gr1), Villa Rosa (La Coupe de Maisons-Laffitte, Gr3), Style Icon (Prix Charles Laffitte, Listed) et Physiocrate (deuxième du Prix de Diane Longines, Gr1). Concernant ce lot 175, il nous a expliqué : « C’est la fille d’un très bon étalon qui produit aussi bien en plat que sur les obstacles. La pouliche est très belle. Je ne sais pas encore qui sera son futur propriétaire. » La mère, Perfect Queen (Mount Nelson), a gagné une course "B" à Deauville et elle s’est classée quatre fois quatrième de Listed. La troisième mère a donné Sarafan (Lear Fan), gagnante de dix courses, dont l’Eddie Read Handicap (Gr1).

Pedro the Great a toujours la cote

#240 M Pedro the Great & Verinder, par Hard Spun 22.000 €

Acheteur : Joël Boisnard

Vendeur : Haras des Pierres Follets

Éleveur : Stuart Mcphee

Joël Boisnard a connu une belle réussite avec l’étalon du haras de la Haie Neuve (notamment avec la gagnante de Gr1 Fatale Bere). Ce sire trop tôt disparu est représenté en 2020 par son avant-dernière génération. L’entraîneur nous a confié au sujet du lot 240 : « Pedro the Great (Henrythenavigator) m’a porté chance et j’espère que ce poulain va réussir en piste ! » Il s’agit du premier produit de l’américaine Verinder (Hard Spun), une jument inédite. Vaguely Familiar (AP Indy), la deuxième mère, a gagné une course à 3ans sur le dirt. Chercheuse (Seeking the Gold), la troisième mère, est bien connue dans l’ouest de la France pour avoir gagné le Grand Prix Anjou Bretagne (L). Elle a donné Questing (Hard Spun) lauréate des Alabama Stakes et des Coaching Club American Oaks (Grs1).

# 9 M Pedro the Great & Ajab Bere, par Peer Gynt 21.000 €

Acheteur : Chauvigny Global Equine pour Mathieu Brasme

Vendeur : Haras de la Haie Neuve

Éleveurs : Haras de la Haie Neuve, San Gabriel Inv. Inc, SAS Régnier

Pedro the Great est mort en juillet 2019, si bien que les yearlings 2020 représentent son avant-dernière génération. En octobre, ses produits avaient déjà été très recherchés par les acheteurs, puisqu’ils avaient affiché un prix moyen proche de 25.000 €. Le père de Fatale Bere, Happy Bere, Pedro Cara, Feralia, etc., est à l’origine de ce lot 9, élevé et présenté par le haras de la Haie Neuve où était stationné l’étalon. Il a fait monter les enchères jusqu’à 21.000 €. Le bon a été signé par Sébastien Desmontils (Chauvigny Global Equine). Mathieu Brasme, qui va l’entraîner, nous a dit : « C’est un bon poulain, chic et taillé pour aller aux courses. Il aurait dû passer en octobre et nous l’avons payé assez cher dans le contexte de la vente de ce samedi. Mais il fait partie des dernières générations de Pedro the Great, un bon étalon. Et puis il vient d’une bonne maison, qui fait des chevaux durs et sains. Je ne sais pas encore quelle casaque il va porter. »

La mère, Ajab Bere (Peer Gynt), n’a pas couru. Il s’agit de son quatrième produit. Havana Bere (Hurrican Cat), sa 3ans, a gagné son maiden à Senonnes pour sa deuxième sortie. Ajab Bere est surtout une sœur d’Ozone Bere (Verglas), gagnante de Gr3 après avoir été exportée aux États-Unis et mère d’Anazone (Anabaa), lauréate du Prix de Saint-Cyr (L). Siyouzone (Siyouni), le premier produit d’Anazone, s’est classé deuxième d’une Classe 1 à Borely samedi.

El Sur Racing, un nouveau propriétaire allemand

#77 F Le Havre & Freeing, par Dansili 21.000 €

Acheteur : El Sur Racing

Vendeur : La Motteraye Consignment

Éleveurs : Nadim Nasrallah, La Motteraye E.A.R.L. & G.B. Partnership

Ce samedi, El Sur Racing est apparu pour la première fois dans la colonne des acheteurs à Arqana. Accompagné par l’entraîneur allemand Michael Figge, Jochen Stargardt nous a confié après avoir signé le bon à 21.000 € : « Nous avons fondé El Sur Racing récemment. C’est l’écurie de course de ma femme et moi-même. J’adore le polo et nous avons acheté un haras dans le sud-est de l’Allemagne. L’an dernier, nous avons acheté quatre yearlings chez BBAG et trois cette année. À l’avenir, nous allons élever des galopeurs. Et ceux qui auront besoin de changer de carrière… deviendront des chevaux de polo ! Cette pouliche va être entraînée par Michael Figge. Hier, il faisait gris quand nous sommes arrivés ici mais lorsqu’elle est sortie de son box, c’était un vrai soleil ! Elle a un bon pedigree mais dans un premier temps, c’est sa beauté qui nous a attirés. Dans un autre contexte, nous l’aurions sans doute payée plus cher. » Présenté par La Motteraye Consignment, ce lot 77 est la sœur de Ronchois (Pour Moi), lauréat de trois courses et pris en valeur 33, mais aussi de Liberty Ride (Pour Moi), gagnante en valeur 33,5. La deuxième mère, Sweeping (Indian King), était une bonne pouliche, notamment deuxième des Princess Elizabeth Stakes (Listed, 1.700m). Elle est à l’origine – deux générations – de pas moins de dix-sept black types dont Awzaan (Alhaarth), gagnant des Middle Park Stakes (Gr1) et de Princess Loulou (Pivotal), deuxième du Prix Jean Romanet (Gr1).

Chris Richner surfe sur la vague Northerly Wind

#153 M Maxios & Miss Spinamix, par Verglas 20.000 €

Acheteur : Chris Richner Bloodstock

Vendeur : Haras des Faunes

Éleveur : Écurie Skymarc Farm

Ce lot 153 est un beau pinhooking d’Alain Chopard : acheté 3.500 € en décembre dernier, il a été revendu 20.000 € à Chris Richner. Quelques minutes auparavant, le courtier a eu la joie de voir un de ses achats chez Arqana, Northerly Wind (Saint des Saints), remporter le Premio Grande Steeple Chase di Milano (Gr1) ! Le courtier nous a expliqué : « Comme toujours, je recherche un cheval pour le Derby tchèque. Ce poulain est taillé pour la tenue, avec le papier adéquat. Il est assez grand, solide. Les Maxios (Monsun) sont tardifs, il faut les laisser tranquilles à 2ans. Ce poulain plaît à son futur entraîneur, Hana Kabelkova, installée près de Pardubice où elle a surtout des sauteurs. Mais son client, pour qui j’ai déjà acheté l’an dernier ici, aime courir en plat. » Racheté par Coolmore pour l’obstacle, Maxios est l’étalon qui a le plus sailli outre-Manche cette année, avec 298 juments ! La mère Miss Spinamix (Verglas) est montée en 38 de valeur. Elle a donné 3 lauréats dont Atlantide (Halling), gagnant de 12 courses et pris en valeur 35,5, mais aussi Victoria’s Angel (Dark Angel), gagnante de Classe 2 sur 1.800m à 3ans ou encore Icefinger (Kodiac), gagnant de son maiden en débutant à Deauville (puis troisième de Classe 2). La deuxième mère a donné six black types dont San Sicharia (Daggers Drawn), gagnante des Chartwell Fillies Stakes (Gr3).

Une descendante de Three Troikas pour Damien de Watrigant

#229 F Charm Spirit & Three Wrens, par Second Empire 20.000 €

Acheteur : Damien de Watrigant

Vendeur : Haras des Faunes

Éleveurs : Aksam & Rana Khaddam

C’est Damien de Watrigant qui a eu le dernier mot pour ce lot 229, une fille de Charm Spirit (Invincible Spirit), étalon qui va revenir en France au haras du Logis Saint Germain. La mère Three Wrens (Second Empire) est lauréate de Listed à 4ans sur 1.600m. Elle a déjà donné six gagnants dont plusieurs bons chevaux de handicaps en Angleterre. La deuxième mère, Three Terns (Arctic Tern), a produit Thames (Fabulous Dancer), troisième du Prix Noailles (Gr2). Elle est aussi la deuxième mère de The Right Man (Lope de Vega), lauréat de dix courses dont l’Al Quoz Sprint (Gr1) et deux fois le Prix de Seine-et-Oise (Gr3). La troisième mère Three Troikas (Lyphard) a gagné le Prix de l’Arc de Triomphe, la Poule d’Essai des Pouliches, le Prix Vermeille et le Prix Saint-Alary (Grs1). Damien de Watrigant a récemment fait parler de lui pour avoir déniché Theleme (Sidestep), racheté 3.000 € sur le ring d’Osarus, et qui est devenu le meilleur 3ans français sur les obstacles en remportant le Prix Cambacérès - Grande Course de haies des 3ans (Gr1).