Grand Steeple-Chase de Bordeaux (L) : Rootster s’offre So French

Courses / 22.11.2020

Grand Steeple-Chase de Bordeaux (L) : Rootster s’offre So French

Bordeaux-Le Bouscat, dimanche

Le Grand Steeple-Chase de Bordeaux (L) a permis à Rootster (Saddler Maker) de remporter la plus belle épreuve de sa carrière ! Il a aussi permis à James Reveley de conserver son titre et à Guillaume Macaire de faire le jumelé gagnant avec son deuxième pensionnaire, le champion So French (Poliglote). Mais pour battre le double vainqueur du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), le représentant de David Lumet et Palmyr Racing a dû livrer un magnifique mano a mano.

Une magnifique lutte. Rootser a pris un départ rapide. Il a sauté la première haie en tête mais s’est fait relayer par le favori, Happy Monarch ** (Saint des Saints). Durant le parcours, le futur lauréat s’est vraiment appliqué dans ses sauts, ne commettant aucune faute. Il a repris la tête sur le deuxième passage de la rivière des tribunes et a été rejoint par So French sur le fence, peu de temps avant de rentrer dans le dernier tournant. Les choses sérieuses ont alors commencé. Rootster, So French et Happy Monarch se sont détachés du reste du peloton. Et alors que le futur lauréat semblait battu, il a changé de vitesse et s’est vivement expliqué avec So French sur les deux derniers obstacles. Sur le plat, Rootster s’est montré intraitable ! Il s’est montré si dur qu’il a réussi à écœurer So French. Le représentant de Magalen Bryant n’a rien pu faire pour le contrer et termine deuxième à une encolure. Happy Monarch a complètement cédé pour finir. Il termine troisième à quinze longueurs.

James Reveley bat son champion. James Reveley, le jockey de Rootster, avait effectué un retour triomphant dans l’édition 2019 du Grand Steeple-Chase de Bordeaux, trois mois après sa mauvaise chute à Waregem. Le jockey anglais signe donc un doublé dans cette épreuve bordelaise en battant So French. Ces deux-là se connaissent très bien puisqu’ensemble, ils ont remporté sept courses dont le Prix Maurice Gillois et deux Grands Steeple-chases de Paris (Grs1) ! Le jockey a déclaré au micro d’Equidia : « Cela me fait énormément plaisir de remporter cette course d’une année sur l’autre, surtout avec Rootster, que j’adore. Il fait plaisir à ses propriétaires et à toute l’équipe. Je pense qu’il apprécie plus le bon terrain mais il sait s’adapter et c’est un très bon sauteur. J’ai battu mon champion So French mais il a été quand même courageux. Je l’ai doublé très facilement entre les deux dernières haies mais il est quand même revenu pour finir. »

Un frère de Videpoche. Élevé par David et Catherine Lumet, Rootster est un fils de Saddler Maker (Sadler’s Wells) et de Quadina (Baroud d’Honneur), une jument gagnante sur 1.500m en plat. Après Videpoche (Nidor), lauréat du Prix Ferdinant Riant (Cross-country), Rootser est le deuxième gagnant de sa mère. Cette dernière a aussi donné Jak Refine of Lulu (Crossharbour), un 2ans et un foal par Non Rien de Rien (Zamindar). En 2020, elle est retournée à la saillie de Non Rien de Rien. C’est le neveu de Santiag (Diableneyev), vainqueur de deux courses sur le cross d’Agen, d’une course à Auteuil et d’une autre à Enghien.

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Saddler Maker

 

 

 

 

 

Alleged

 

 

Animatrice

 

 

 

 

Alexandrie

ROOTSTER (H7)

 

 

 

 

 

 

Highest Honor

 

 

Baroud d’Honneur

 

 

 

 

Petite Sœur

 

Quadina

 

 

 

 

 

Saint Estèphe

 

 

Idria des Bois

 

 

 

 

Belina des Bois