LE FAIT MARQUANT : Godolphin continue à soutenir fortement Dubawi

International / 27.11.2020

LE FAIT MARQUANT : Godolphin continue à soutenir fortement Dubawi

LE FAIT MARQUANT

Godolphin continue à soutenir fortement Dubawi

Deux poulains par Dubawi (Dubai Millennium) sont passés en vente autour de 17 h 30 et Godolphin a mis le feu au ring. Anthony Stroud est monté à 700.000 Gns (824.500 €) pour le demi-frère de la lauréate de Gr1 Skitter Skatter (Scat Daddy) présenté par Airlie Stud. Il s’agit du deuxième prix pour un foal à Newmarket, après l’historique top price de Padua’s Pride, le propre frère de Generous (Caerleon) acheté en 1997 par l’Indien Satish Sanan. Cinq lots plus tard, un autre Dubawi, demi-frère du gagnant de Gr1 en Australie, Best of Days (Azamour), a affiché 600.000 Gns (706.500 ). Il était présenté par Fittocks Stud, l’élevage de la famille Cumani, pour l’Allemand Gerhard Schoening. Sara Cumani a dit à la presse anglaise : « La mère, Baisse (High Chaparral), est magnifique et c’est la seule poulinière de Gerhard Schoening. La propre sœur du foal est chez Charlie Appleby et son éleveur a décidé de garder la yearling, qui est par Nathaniel (Galileo). Elle est magnifique. La poulinière est pleine de Frankel (Galileo) et ira chez Sea the Moon (Sea the Stars). »

Frankel (Galileo) a connu son heure un peu plus tard quand Juddmonte a acheté pour 550.000 Gns (647.500 €) un poulain demi-frère du 2ans très prometteur et gagnant des Mill Reef Stakes (Gr2) Alkumait (Shamardal). Simon Mockridge, directeur de l’élevage Juddmonte, a déclaré : « Nous avions un peu raté le coche lors la vente de yearlings. C’était un peu cher. Mais ici, nous avons pu obtenir deux beaux Frankel. » L’autre Frankel acheté par Juddmonte est le troisième produit de la gagnante de Gr3 Divine (Dark Angel) qui a fait monter les enchères à 260.000 Gns (306.000 €).

L’INDICATEUR CLÉ

Les pinhookers jouent le jeu

La demande de foals a été très soutenue avec un taux de vendus de 85 %. Sur les gros lots, et c’est logique, les acheteurs finaux ont eu le dernier mot. Mais les pinhookers ont joué gros. Oneliner Stables est monté à 300.000 Gns (353.200 €) pour le propre frère du lauréat classique et étalon Phoenix of Spain (Lope de Vega). Philipp von Stauffenberg a payé 280.000 Gns (330.000 €) pour une pouliche de la première génération de Saxon Warrior (Deep Impact). Le prix moyen affichait à 19 h 30 une baisse de 12 % par rapport à l’année dernière. Mais cet indicateur était tout de même proche de 90.000 Gns.

ET LA FRANCE ?

Andreas Putsch investit

Le haras d’Étreham est entré dans la grande souche allemande de Sacarina (Old Vic) en achetant pour 200.000 Gns (235.500 €) une pouliche par Sea the Stars (Cape Cross), propre sœur de la lauréate du Prix du Prince d’Orange (Gr3) Soudania et demi-sœur de la gagnante du Premio Lydia Tesio (Gr1) Sortilège (Tiger Hill). La mère, Sahel (Monsun), achetée 400.000 € à Deauville par les Wertheimer, a gagné une course et a donné deux autres sujets black types. Mais surtout, c’est une propre sœur de Schiaparelli et Samum qui ont remporté le Deutsches Derby— et de Salve Regina, lauréate du Preis der Diana (Gr1).

Le propre frère de La Hoguette. On a vu passer sur le ring un propre frère de La Hoguette (Le Havre), qui a gagné deux Listeds et s’est classée troisième dans le Prix Jean Prat (Gr1). Il a été acheté 100.000 Gns (118.000 €) par Yeomanstown. La mère Isanous (Zamindar) avait affiché 35.000 € l’année dernière à la vente d’Élevage. Son dernier produit français est un yearling par Recorder (Galileo).

Saint Pair, côté acheteur. Il y avait aussi une Dubawi dans le catalogue, le troisième produit de la placée classique en Italie Joyful Hope (Shamardal). Cette dernière est une propre sœur du gagnant du Derby Italiano (Gr2) Crackerjack King. C’est le haras de Saint Pair qui a acheté 310.000 Gns (365.000 €) cette foal avec un remarquable papier de poulinière.