Le mot de la fin : Maradona

Le Mot de la Fin / 27.11.2020

Le mot de la fin : Maradona

Le mot de la fin : Maradona

"Dieu est mort" comme l’a si bien titré L’Équipe au lendemain du décès de Diego Armando Maradona. El Pibe de Oro laissera derrière lui des souvenirs éternels, celles d’une personnalité hors norme. Celui que beaucoup considèrent comme le plus grand joueur de football de tous les temps était un grand passionné de courses, remportant dix-huit Grs1 en tant que propriétaire en Argentine. Cette passion née durant l’enfance, il l’a développée au milieu des années 90 avec sa casaque : La Bombonera. Ce nom est celui du mythique stade de Boca Juniors. Ses couleurs, bleu et jaune, étaient également un hommage au club le plus aimé d’Argentine, dans lequel il a évolué et dont il était fou amoureux. Son meilleur cheval aura été Diegol (Capo Maximo), lauréat du Gran Premio Joaquin V. González (Gr1). Sa mère, Dalma Nerea (Campero) lui a ensuite donné plusieurs produits qu’il a élevés et qui portaient le nom de ses proches. Parmi eux, il y a Caniggia (Prince), du nom de son fantasque coéquipier en sélection, ou encore Guillote (Lord Hailey), en hommage à son sulfureux agent de l’époque, Guillermo Coppola. Jorge Ricardo, le jockey aux plus 13.000 victoires (un record) lui a rendu hommage : « Aujourd’hui, un grand athlète nous a quittés. Il a accompli sa mission avec génie. Que Dieu te garde, Diego Maradona»