Les tarifs de Shadai : les jeunes étalons prennent de l’ampleur

International / 24.11.2020

Les tarifs de Shadai : les jeunes étalons prennent de l’ampleur

La semaine de la Japan Cup est lancée. Comme chaque année, la Shadai Stallion Station a dévoilé les tarifs de ses trente étalons le mardi qui précède la grande course. Le poids de Shadai sur l’élevage japonais est énorme. En 2020, ses étalons ont sailli 4.032 juments, c’est-à-dire un peu plus de 40 % du total du pays. La première chose que l’on remarque est l’importance prise par les jeunes : seize des trente étalons stationnés n’ont pas encore de partants et trois d’entre eux sont représentés par leurs premiers 2ans. Le tarif de ces derniers a été revu à la hausse après leurs très bons résultats. Maurice (Screen Hero) et Duramente (King Kamehameha) sont aux prises pour le titre de first crop sire, avec respectivement un excellent score de 27 et 26 gagnants, sachant qu’au niveau des gains, quasiment rien ne les sépare non plus. Duramente passe de sept à dix millions de yens (81.000 €). Le tarif de Maurice passe du simple au double, à huit millions (64.800 €). Le troisième étalon représenté par ses premiers 2ans est le sprinter-miler Mikki Isle (Deep Impact). Celui qui a déjà un gagnant de Groupe, l’invaincue Meikei Yell, sera offert à deux millions et demi (20.250 €), 66,66 % de plus qu’en 2020.

Nadal fait ses débuts à quatre millions. Trois étalons arrivent et autant s’en vont cette année. Les nouveaux sont l’américain Nadal (Blame), qui fera ses débuts à quatre millions de yens (32.400 €), le lauréat des 2.000 Guinées irlandaises (Gr1) Siskin (First Defence), offert à 3,5 millions (28.350 €), et le champion du dirt Le Vent se Lève (Symboli Kris S), qui officiera à 1,5 million (12.150 €). En revanche, Just a Way (Heart’s Cry), Real Impact (Deep Impact) et Novellist (Monsun) ne seront plus là.

Epiphaneia et Kizuna à dix millions. La lauréate de la Triple Tiara, Daring Tact, a fait une bonne publicité à son père, Epiphaneia (Symboli Kris S), dont le tarif va doubler pour passer à 10 millions de yens (81.000). Si le gagnant du Derby japonais (Gr1), Kizuna (Deep Impact), n’a pas produit un champion, en revanche, en deux générations, il a donné cinq gagnants de Groupe et 18 sujets black types. Lui aussi passe à dix millions. Cette année, ils ont sailli respectivement 240 et 242 poulinières. Le Horse of the Year américain, Bricks and Mortar (Giant’s Causeway), et le lauréat du Derby japonais, Rey de Oro (King Kamehameha), le plus attendu des débutants de l’année, sont confirmés à six millions (48.600 €). Leur carnet de bal en 2020 a été de 178 et 199 juments.

Lord Kanaloa tombe à 15 millions. Sept des dix étalons le plus chers de la liste ont effectué leurs débuts après 2016. Les trois autres ont beau être confirmés, Shadai a décidé de baisser leur tarif. Lord Kanaloa (King Kamehameha), après une saison à 20 millions, sera offert à 15 millions (121.500 €), soit 25 % de moins. Plus sévère (33,33 %) est la baisse d'Harbinger (Dansili) et Rulership (King Kamehameha) : ils officieront à quatre millions (32.400 €). Les deux vétérans par l’énorme Sunday Silence, c’est-à-dire Heart’s Cry et Daiwa Major, seront privés. L’année dernière, ils étaient respectivement à dix et six millions. Les deux prendront 20ans en 2021. L’année dernière, Shadai avait déjà pris des pincettes avec eux. 

Pour consulter l’ensemble des tarifs de Shadai, cliquez ici (http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/Tarifs-2021-Shadai.pdf)