Matriarch Stakes (Gr1) : un tiercé pour l’élevage européen

International / 30.11.2020

Matriarch Stakes (Gr1) : un tiercé pour l’élevage européen

Del Mar (US), dimanche

L’élevage européen a totalement dominé les Matriarch Stakes (Gr1). Cette très belle épreuve du Turf Festival était par le passé organisée à Hollywood Park. Or ce dernier est l’un des grands hippodromes américains qui a fermé ses portes. Depuis 2014, la course se déroule à Del Mar.

L’édition 2020 a été remportée par l’ex-européenne Viadera (Bated Breath). Attentiste, elle a trouvé le passage pour coiffer sur le poteau Blowout (Dansili), laquelle a eu raison de l’animatrice, Juliet Foxtrot (Dansili). Viadera avait quitté l’écurie de Ger Lyons à la fin de son année de 3ans avec à son palmarès une Listed et une deuxième places dans les Anglesey Stakes (Gr3). Son éleveur et propriétaire, le prince Khalid Abdullah, compte désormais sur une nouvelle lauréate de Gr1 pour sa jumenterie. La jument offre premier gagnant de Gr1 à son père, Bated Breath (Dansili). Peter Brant, quant à lui, va devoir encore patienter avec Blowout, cinq fois deuxième dans les Groupes. La pouliche a été achetée foal 450.000 € lors de la dispersion Wildenstein, alors que sa mère, la classique Beauty Parlour (Deep Impact), avait coûté 1,6 millions d’euros au propriétaire et éleveur américain. Après son achat, elle a donné le 3ans Edge of Victory (Kingman), lauréat d’une course en France et parti aux États-Unis avec une valeur 40,5. Après un court passage au Kentucky, elle est rentrée en Europe et a produit une yearling par Galileo (Sadler’s Wells), à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget, et une foal par le grand étalon Coolmore. Kilo Alpha (King’s Best), la mère de la troisième Julie Foxtrot, est elle aussi une Juddmonte. Elle avait remporté le Prix de Bagatelle (L) sous l’entraînement de Christiane Head-Maarek avant de donner deux autres sujets black types.