MONFORT & PRÉAUX + HESMONDS STUD = SUMBE

Élevage / 25.11.2020

MONFORT & PRÉAUX + HESMONDS STUD = SUMBE

C’est un événement rarissime. Et c’est peut-être même quelque chose qui n’a jamais été vu. Le haras de Monfort & Préaux, c’est-à-dire l’entité normande de Nurlan Bizakov, et Hesmond Stud, sa base anglaise, s’unissent pour donner naissance à Sumbe. À deux, dans deux pays, on est plus fort. Et ça tombe bien car les ambitions européennes de l’éleveur et propriétaire venu du Kazakhstan sont très élevées. En 2021, elles se matérialisent (déjà) par l’arrivée d’un premier étalon, le lauréat de Gr1 sur le sprint Golden Horde (Lethal Force), lequel a un vrai profil de père de 2ans. Ce n’est pas tout à fait un hasard si la nouvelle entité (Sumbe) a un logo qui reprend les couleurs du drapeau kazakh. Comme sa casaque.

Et ce n’est pas non plus un hasard si Nurlan Bizakov évoque ses racines rurales – c’est-à-dire la localité de Sumbe – au moment de passer à la vitesse supérieure en ce qui concerne ses investissements hippiques. Dans un pays, l’importance du cheval (et des courses) est très souvent liée à sa ruralité. Par exemple, l’Irlande est l’un des états les plus ruraux d’Europe (37 % de la population, 20 % pour la France). Et sans surprise, c’est aussi celui où les courses ont de très loin le plus fort taux de pénétration. À l’inverse, plus une population s’urbanise, plus elle s’éloigne de la réalité animale. On peut le voir avec le développement des thèmes animalistes dans les sociétés occidentales. Ruraux de tous les pays, unissez-vous !