Old Persian at Glenview Stud Fishery Lane Hurdle (Gr2) : Call Me Lyreen reste invaincu

International / 21.11.2020

Old Persian at Glenview Stud Fishery Lane Hurdle (Gr2) : Call Me Lyreen reste invaincu

Naas (IE), samedi

Trois courses, trois victoires ! On ne peut pas en demander plus à Call Me Lyreen (Court Cave). Le pensionnaire de Gordon Elliott, dont les chevaux attaquent pied au plancher la nouvelle saison, ne cesse de progresser. Attentiste en cinquième position en début de course, Call Me Lyreen s’est rapproché à l’entrée de la ligne droite, venant sur la ligne de tête sur l’avant-dernière claie. Il a creusé un petit écart pour franchir l’ultime obstacle et s’est montré courageux pour l’emporter. Call Me Lyreen a certainement surpris son entourage puisqu’il a couru en septembre, ce qui n’est pas la période à laquelle les bons chevaux sont de sortie outre-Manche. Mais il progresse et nous avons peut-être vu un bon élément. Gordon Elliott a signé, grâce à lui, sa centième victoire de la saison. Il a déclaré : « Call Me Lyreen est un bon cheval qui progresse tout le temps. Nous n’étions pas sûrs du terrain, mais il s’en est sorti. Il va avoir un break avant de viser un Gr1 pour novices sur les claies durant le Dublin Racing Festival. » Wolf Prince (Pour Moi) a pris la deuxième place, se montrant tenace. Il a devancé l’animateur, le français Gars en Noir (Masked Marvel), qui sera mieux en steeple, et Indiana Jones (Blue Brésil).

Élevé par William Flood en Irlande, Call Me Lyreen est le neveu de Champion Court (Court Cave), double gagnant de Gr2 sur le steeple de Cheltenham et lauréat de Gr2 sur les claies.

Poplar Square Chase (Gr2)

Notebook confirme sa supériorité sur Fakir d’Oudairies

Notebook (Samum) a répété sa domination sur Fakir d’Oudairies (Kapgarde) dans le Poplar Square Chase (Gr2). La saison dernière, le pensionnaire de Henry de Bromhead a gagné deux Gr1 sur les fences, dont le Racing Post Novice Chase, dans lequel il avait battu Fakir d’Oudairies. Pour sa rentrée à Naas, Notebook a remis ça ! Attentiste en dernière position, il a été sollicité pour se rapprocher dès le début du tournant final. Notebook n’a ainsi pas été pris de vitesse. Il a pris l’avantage dès l’entrée de la ligne droite et s’est imposé très sûrement. Son entraîneur, Henry de Bromhead, a déclaré : « Il était un peu rouillé dans ses premiers sauts, puis il s’est bien réglé. Il va aller à Leopardstown à Noël, une piste qu’il adore, sur laquelle il a enlevé deux Grs1. » Fakir d’Oudairies s’est bien défendu et il est battu à la régulière. L’élève du comte Michel de Gigou a accusé la réception de l’avant-dernier obstacle et il n’a rien pu faire contre le vainqueur. L’autre French bred, Djingle (Voix du Nord), a animé la course, mais, fautif au bout de la ligne d’en face, il a dû se contenter de la troisième place. Quant à Cash Back (Linda’s Lad), il est tombé au premier fence.