Pour le retour des propriétaires sur les hippodromes

Autres informations / 27.11.2020

Pour le retour des propriétaires sur les hippodromes

Pour le retour des propriétaires sur les hippodromes

Par Philippe Faucampre

« Les églises ouvrent pour les croyants. Les hippodromes sont fermés pour les propriétaires alors que ce sont eux qui financent le spectacle.

Sur une réunion, la moyenne de propriétaires - autres qu’entraîneurs - est de 0,60 % par rapport au nombre de partants. Soit pour le 26 à Salon-de-Provence 78 partants et 49 propriétaires potentiels différents, en comptant les étrangers. Pensez-vous que 49 personnes de plus sur un hippodrome vont contaminer la France ? De plus, pour les propriétaires "professionnels", la directive des impôts oblige une participation active à l’activité pour qu’ils soient considérés comme tels. Il faut que la direction de France galop considère les propriétaires comme des acteurs et non comme des vaches à lait. »