Prix Coq Gaulois (Steeple-chase) : Gaboriot remet les pendules à l’heure

Courses / 29.11.2020

Prix Coq Gaulois (Steeple-chase) : Gaboriot remet les pendules à l’heure

Auteuil, dimanche

Tombé à la rivière des tribunes alors qu’il était en bonne position, le 15 novembre, Gaboriot (Muhtathir) a remis les pendules à l’heure en s’imposant nettement dans ce Prix Coq Gaulois. Il a signé par la même occasion le troisième succès de sa carrière, lui qui s’était imposé cette année sur les haies de Clairefontaine et les gros obstacles de Moulins. Après avoir attendu à mi-peloton dans une course rythmée, le représentant de Lord Daresbury, d’Andrée Cyprès et de François Nicolle est passé à l’offensive à l’intérieur dans le tournant final. Prenant facilement l’avantage, il a trébuché à la réception de la double barrière et a bien failli tomber. Repartant de plus belle, Gaboriot s’est détaché sur le plat et a triomphé par neuf longueurs devant Gizzeria (Blue Brésil). Baptiste Dubourg, jockey du lauréat, a dit au micro d’Equidia : « La course est allée très vite, et mon cheval a tendance à être un peu froid parfois. J’étais un peu ennuyé car je me suis retrouvé vite en difficulté, mais j’ai préféré ne pas le mettre dans le rouge et assurer le coup, étant donné que c’était le cheval de la course. C’est un très bon sauteur, parfois trop bon : il en perd un peu ses appuis à la réception. Aujourd’hui, il l’a bien fait. » La troisième place est revenue quinze longueurs plus loin à Geryville (Rail Link), loin devant Guardamar (Kapgarde). Ce dernier, qui débutait en steeple, a été fortement contrarié par la chute de son compagnon d’entraînement, Galop de Chasse (Boris de Deauville), à la rivière des tribunes. Trois autres concurrents sont tombés : Green Link (Rail Link) et Galante d’Arthel (Cokoriko) au gros open-ditch, et Glace des Mers ** (Saddler Maker) à la double barrière, alors qu’elle aurait conclu sur le podium.

Sa mère a gagné une Listed sur les haies d’Enghien. Élevé par Jacques Cyprès, Gaboriot est un fils du regretté Muhtathir (Elmaamul) et d’Uddy (Voix du Nord), lauréate de sept courses en plat et en haies, dont le Prix du Cher (L), et quatrième du Prix La Barka (Gr2). Gaboriot est le premier produit de la jument qui a un 3ans, Homme Public (Cokoriko), placé à deux reprises sur les haies d’Auteuil sous l’entraînement de François Nicolle, et une yearling, Jypsy (Cokoriko). Uddy est retournée à la saillie de Cokoriko (Robin des Champs) cette année.

La deuxième mère, Idy (Quart de Vin), s’est placée sur le steeple de Segré. Outre Uddy, elle a donné Eludy (Saddler Maker), gagnante du Prix Orcada (Gr3), Quicody (Dom Alco), deuxième du Prix Jacques d’Indy (Gr3), et Vicody (Secret Singer), lauréat du Cena Labe Chase (L) à Pardubice. Idy est une propre sœur du champion Ucello II, lauréat de 20 courses en obstacle, dont le Grand Steeple-Chase de Paris (L, à l’époque) à deux reprises.

 

 

 

Diesis

 

 

Elmaamul

 

 

 

 

Modena

 

Muhtathir

 

 

 

 

 

Al Nasr

 

 

Majmu

 

 

 

 

Affirmative Fable

GABORIOT (H4)

 

 

 

 

 

 

Valanour

 

 

Voix du Nord

 

 

 

 

Dame Édith

 

Uddy

 

 

 

 

 

Quart de Vin

 

 

Idy

 

 

 

 

Judy