Prix de Craon (Haies) : Mot pour Mot ** en trois foulées

Courses / 24.11.2020

Prix de Craon (Haies) : Mot pour Mot ** en trois foulées

Compiègne, mardi

Le Prix de Craon a souvent révélé de très bons éléments. Et l’édition 2020 ne devrait pas déroger à la règle car son vainqueur, Mot pour Mot ** (Martaline), a été très plaisant. Doté d’un beau modèle avec de l’amplitude dans son action, il est fait en cheval de steeple. Mais le représentant de l’écurie Victoria Dreams est aussi capable de briller en haies à 3ans. Après des débuts prometteurs dans le Prix Emilius à Auteuil, le pensionnaire de Jean-Philippe Dubois a affiché de nets progrès. Longuement attentiste parmi les derniers, il s’est rapproché progressivement au dernier passage en face, abordant le tournant final en quatrième position, avec de l’action. À l’entrée de la ligne droite, il a temporisé, laissant ses rivaux prendre un peu de champ. Son jockey, Felix de Giles, l’a respecté, se montrant très patient. Ce n’est que sur le plat que Mot pour Mot a été sollicité. Déployant une belle action, il a refait mètre après mètre, prenant l’avantage dans les cent derniers mètres, tout en résistant à la belle fin de course d’Helena Royale (Martaline). Mot pour Mot s’est imposé avec de la marge et s’annonce comme un poulain de haut niveau. Très bien né, très beau physiquement et doué en course, il décroche sa ** JDG Jumping Star **. Felix de Giles en a dit : « Mot pour Mot nous a fait une belle surprise aujourd’hui. Je l’avais bien aimé lors de ses débuts, à Auteuil, face à de bons chevaux. Il avait été très bébé, il n’avait pas compris ce qu’on lui demandait, partant à quinze longueurs du peloton et sautant fort. Il nous avait montré qu’il avait énormément de marge. Mais aujourd’hui, il a fait un truc. Il a vite compris son métier et il a été très professionnel et très impressionnant dans sa manière de sauter. Il fera un bon cheval de steeple l’année prochaine. » Helena Royale a couru en progrès, concluant donc deuxième devant All Dancer (No Risk at All), fautif en face, mais courageux jusqu’au bout, après avoir fait illusion pour la victoire. Hondleen (Voiladenuo) a eu un bon parcours école, venant accrocher la quatrième place devant le favori, Mister Dino (Doctor Dino), qui manquait certainement de métier.

Le fils de Maia Eria. Mot pour Mot a été élevé par Jean-Philippe Dubois, également son propriétaire et son entraîneur. Il est remarquablement né puisqu’il est par Martaline (Linamix) et la championne Maia Eria (Volochine), gagnante de sept Groupes, dont les Prix Cambacérès et Renaud du Vivier (Grs1). Dans la Grande Course de Haies des 4ans, elle avait dominé un autre champion, Cyrlight (Saint Cyrien), à l’issue d’un duel mémorable. Elle avait aussi conclu troisième du Prix Alain du Breil (Gr1). Au haras, en revanche, Maia Eria a été un peu décevante. Elle a désormais produit quatre vainqueurs, dont Password (Poliglote), gagnant du Prix Hardatit (L). Mot pour Mot pourrait être le premier cheval de Groupe de sa mère, qui a eu ensuite Power of Love, un 2ans par Martaline. Elle a été saillie cette année par Nirvana du Berlais.

La deuxième mère, Soldouna (Kaldoun), a enlevé une Listed en plat sur 2.400m. Mot pour Mot est le neveu d’Amon Quercus (Shining Steel), qui a pris plus de 230.000 € de gains.

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

MOT POUR MOT ** (H3)

 

 

 

 

 

 

Soviet Star

 

 

Volochine

 

 

 

 

Harmless Albatross

 

Maia Eria

 

 

 

 

 

Kaldoun

 

 

Soldouna

 

 

 

 

La Sologne