Prix de l’ÉEpinay (Inédites) : Breizh Angel, verte mais douée

Courses / 25.11.2020

Prix de l’ÉEpinay (Inédites) : Breizh Angel, verte mais douée

Deauville, mercredi

Vingt-quatre heures après Sotoro (Toronado), Édouard Montfort a présenté sur la piste un autre inédit, la plaisante Breizh Angel (Dabirsim). Tout en ayant fait preuve d’immaturité, cette représentante du haras du Domaine de l'Étang a dévoilé un beau potentiel.

Pour l’avenir. Au départ, Pierre-Charles Boudot a repris Breizh Angel, sans parvenir à prendre un dos. La pouliche étant peu allante, le jockey a décidé de la laisser galoper. Devant, la future lauréate s’est montrée plus détendue. Elle est rentrée dans la ligne droite avec des ressources, légèrement détachée du peloton. À 200m du but, Breizh Angel, qui avait déjà fait la différence, s’est mise à pencher fortement sur sa gauche ! Elle s’est quand même bien relancée pour finir en déployant de très belles foulées. Deuxième une longueur et demie plus loin, Adhafera (Sea the Stars) s’est bien comportée. Cette pouliche a remonté ses adversaires en pleine piste, tout comme Selly (New Approach), troisième, battue seulement d’une encolure pour un meilleur classement.

De bonnes sensations. Après la course, Pierre-Charles Boudot, a réagi au micro d’Equidia : « Breizh Angel a montré de la marge. J’ai eu un peu de difficulté à m’en servir pour terminer. Elle a bien accéléré à l’entrée de la ligne droite mais après, elle s’est retrouvée seule. C’est peut-être pour cela qu’elle a penché pour finir. En tout cas c’était bien. La pouliche est belle et estimée, donc elle a pas mal de choses pour elle. Maintenant, il va falloir qu’elle se civilise un peu avec les autres chevaux car elle vient un peu par à-coup. Breizh Angel doit apprendre à bien se cadencer, dans un rythme régulier tout au long de la course. En tout cas, mes sensations sont bonnes. »

Une nièce d’une placée de Gr3. Breizh Angel est une élève du haras des Evées et de Daniel Cherdo. Elle a été retirée de la vente d’octobre 2019, où elle était présentée par le haras de l’Étang. C’est une fille de l’étalon du haras de Grandcamp Darbisim (Hat Trick) et de Boathouse (Dylan Thomas), une jument lauréate d’une course sur 1.750m en province. La poulinière a déjà donné les gagnants Bleusky (Anodin) et Esquina (Rio de la Plata). Boathouse a aussi produit un yearling par Birchwood (Dark Angel), qui a été présenté par le haras de Grandcamp à la vente de yearlings d’octobre Arqana et qui a été acheté 18.000 € par Christophe Escuder. En 2020, elle a donné une foal nommé Terrehappy (Pedro the Great) et a été saillie par Seahenge (Scat Daddy). Outre Boathouse, la deuxième mère, Blue Fern (Woodman), a produit Blue Blue Sky (Anabaa), qui est une gagnante du Prix Roland de Chambure (L) et deuxième du Prix d’Aumale (Gr3), ainsi que Blue Ciel (Oasis Dream), troisième du Prix La Camargo (L). Blue Fern est une sœur de Bluemamba (Kingmambo), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches et troisième des Coronation Stakes (Grs1).

 

 

 

Sunday Silence

 

 

Hat Trick

 

 

 

 

Tricky Code

 

Dabirsim

 

 

 

 

 

Royal Academy

 

 

Rumored

 

 

 

 

Bright Generation

BREIZH ANGEL (F2)

 

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Dylan Thomas

 

 

 

 

Lagrion

 

Boathouse

 

 

 

 

 

Woodman

 

 

Blue Fern

 

 

 

 

Black Penny


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 57’’99

1.000m à 600m : 27’’48

600m à 400m : 13’’33

400m à 200m : 11’’12

200m à l’arrivée : 11’’55

Temps total : 2’00’’47