Prix Grey Dawn (Classe 2) : Brazil Boy résiste à Axdavali

Courses / 30.11.2020

Prix Grey Dawn (Classe 2) : Brazil Boy résiste à Axdavali

Deauville, lundi

À l’occasion du Prix Grey Dawn (Classe 2), sa quatrième sortie, Brazil Boy (Dabirsim), a ouvert son palmarès en faisant preuve d’une grande ténacité lorsque le favori, Axdavali (Goken), est venu l’inquiéter. C’est la première fois que ce représentant et élève d’Erich Schmid courait sur la P.S.F.

Les chevaux se sont élancés sous un épais brouillard. Ne bénéficiant pas d’un numéro de corde avantageux, le futur lauréat a galopé à flanc de peloton. Le pensionnaire d’Henri-Alex Pantall s’est ensuite rapproché en deuxième position pour rentrer dans le tournant. Dans la ligne droite, Brazil Boy a progressivement pris l’avantage face à Pedro the Best (Pedro the Great), qui s’est montré très lutteur en dedans. Il a ensuite résisté d’un nez au retour d’Axdavali pour décrocher la victoire. Ce dernier n’avait pas couru depuis sa cinquième place dans le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) le 10 octobre et il a tracé une bonne ligne droite en pleine piste.

Encore à cheval sur Brazil Boy, Maxime Guyon, s’est exprimé au micro d’Equidia : « Je pense que la P.S.F l’a avantagé. En dernier lieu je trouve qu’il a fait une vraie performance. » Al Ula (Anodin), qui venait de gagner sur cette distance le 10 novembre à Chantilly, termine troisième, une longueur et un quart plus loin.

Sa mère passe en vente chez Arqana. Brazil Boy est un élève de son propriétaire. Il a été présenté par Patrick Chédeville (haras du Petit Tellier) à la vente de yearling d’octobre Arqana où il a été racheté pour 24.000 €. C’est un fils de l’étalon du haras de Grandcamp Dabirsim (Hat Trick) et de Big Monologue (Testa Rossa), une jument qui a fait carrière en France et en Allemagne. Elle a gagné deux Listeds sur 1.600m en Allemagne lors de sa saison de 4ans. Brazil Boy est le frère de trois chevaux qui sont montés en 39 de valeur, dont Big Letters (Whipper), lauréate de sept épreuves. Son yearling (par Olympic Glory) a été acheté 26.000 € par Nick Bradley Racing et Richard Fahey.

Lors de la prochaine vente d’élevage, Big Monologue portera le lot 668. Elle est présentée pleine de Recorder (Galileo) par le haras du Petit Tellier.

La deuxième mère, Baracoa (Llandaff), a pris quatre places en Suisse. Outre Big Monologue, elle a donné Battle In Seattle (Naaqoos) troisième du Bold Venture Stakes (Gr3, 1.300m, 3ans et plus, Woodbine, Tapeta).

 

 

 

Sunday Silence

 

 

Hat Trick

 

 

 

 

Tricky Code

 

Dabirsim

 

 

 

 

 

Royal Academy

 

 

Rumored

 

 

 

 

Bright Generation

 BRAZIL BOY (M2)

 

 

 

 

 

 

Perugino

 

 

Testa Rossa

 

 

 

 

Bo Dapper

 

Big Monologue

 

 

 

 

 

Llandaff

 

 

Baracoa

 

 

 

 

Bestow


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 20 ”49

De 1000m à 600m : 24”14

De 600m à 400m : 11”94

De 400 à 200m : 10”84

De 200m à l’arrivée : 10”91

Temps total : 1’18”32