Prix Hernando (Classe 2) : Summiter, en poulain d’avenir

Courses / 25.11.2020

Prix Hernando (Classe 2) : Summiter, en poulain d’avenir

Deauville, mercredi

Dans le Prix Hernando (Classe 2), Summiter (Bated Breath) avait l’avantage d’avoir déjà couru et gagné sur le sable. Mais dans cette Classe 2 deauvillaise face à un lot composé de bons éléments, le représentant de Prime Equestrian a surclassé l’opposition. Christophe Ferland a sans doute un très bon poulain dans ses boxes.

Au-dessus du lot.  Dès la sortie des stalles, Julien Augé a repris le futur lauréat pour lui permettre de prendre un dos, celui de l’animateur, Fernoboy (Rajsaman). Dans le tournant, le poulain s’est retrouvé en quatrième position. Très allant au début de la ligne d’en face, Summiter s'est ensuite détendu. Il a suivi l’accélération de Charlychic (French Fifteen) et s’est décalé de son sillage pour venir en pleine piste. Uniquement sollicité aux bras, Summiter a placé une grande accélération et s’est encore relancé une fois en tête pour rallier le poteau avec deux longueurs d’avance. Fernoboy, l’autre poulain qui restait sur une victoire, n’a pas mal conclu, sans toutefois contester la supériorité du lauréat. Jumay (French Fifteen) a été courageux pour prendre la troisième place, une demi-longueur plus loin.

Immature mais doué. Encore à cheval, Julien Augé, son jockey, a fait part de ses impressions au micro d’Equidia : « Il a fait une performance digne des bons chevaux. Au départ et pendant les premiers 300m, il a voulu me prendre la main. Je pense qu’il a beaucoup de qualité mais il est encore très bébé. Il doit apprendre à se gérer. Cela étant, lorsqu’il est concentré, il fait les choses bien. Il a une très grosse accélération. C’est difficile de dire qu’il participera aux courses de Groupe mais nous l’aimons beaucoup. Il a été un peu retardé à cause de petits soucis, rien de grave, mais cela va certainement lui rendre service. Il sera sans doute l’un des bons 3ans de Christophe Ferland. »

Un descendant de Zelding. Summiter est un élève de son propriétaire. C’est un fils de l’étalon de Juddmonte Bated Breath (Dansili) et de Hurbling (Hurricane Run), une jument inédite. Summiter est le deuxième gagnant de sa mère. La poulinière a aussi donné une yearling par New Bay (Dubawi) qui a été présentée par Gouffern Taylor Made Sales à la vente de yearlings d’octobre Arqana et qui a été acheté 13.000 € par Paul Nataf. Hurbling est par ailleurs la mère de Durbling (Kendargent), lauréate sur 2.400m en 31 de valeur. La deuxième mère a donné trois gagnants (sur sept produits), mais aucun black type.

La troisième mère, Zelding (Warning), est une lauréate du Prix du Bois (Gr3). Elle a notamment donné Beauty Is Truth (Pivotal), gagnante du Prix du Gros-Chêne (Gr2) et du Prix d’Arenberg (Gr3), mais aussi Glorious Sight (Singspiel), deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Beauty Is Truth a produits trois gagnants de Gr1, The United States (Galileo), Hydrangea (Galileo) et Hermosa (Galileo).

 

 

 

Danehill

 

 

Dansili

 

 

 

 

Hasili

 

Bated Breath

 

 

 

 

 

Distant View

 

 

Tantina

 

 

 

 

Didina

SUMMITER (M2)

 

 

 

 

 

 

Montjeu

 

 

Hurricane Run

 

 

 

 

Hold On

 

Hurbling

 

 

 

 

 

Cape Cross

 

 

Zibeling

 

 

 

 

Zelding


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’00’’56

1.000m à 600m : 26’’97

600m à 400m : 12’’24

400m à 200m : 10’’92

200m à l’arrivée : 10’’99

Temps total : 2’01’’68