Prix La Haye Jousselin - Prix Al Capone II (Gr1) (Steeple-chase) : Docteur de Ballon au sommet de son art

Courses / 29.11.2020

Prix La Haye Jousselin - Prix Al Capone II (Gr1) (Steeple-chase) : Docteur de Ballon au sommet de son art

Auteuil, dimanche

« Docteur de Ballon m’a vraiment impressionné aujourd’hui, encore plus que dans le Grand Steeple-Chase de Paris… » Bertrand Lestrade a eu ces mots à destination de Louisa Carberry à son retour dans l’enclosure des vainqueurs. Il a résumé à la perfection le sentiment général à l’issue de sa victoire avec Docteur de Ballon (Doctor Dino) dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1). Sur une piste plus grasse que dans le Grand Steeple, et malgré deux fautes au gros open-ditch et au rail-ditch, Docteur de Ballon a mis son cœur sur la piste pour revenir sur Feu Follet ** (Kapgarde), qui semblait parti pour la gloire, et l’emporter sûrement. Cinq ans après Milord Thomas (Kapgarde), Docteur de Ballon a donc lui aussi réussi le doublé Grand Steeple & La Haye Jousselin, mais à seulement un mois et demi d’écart. Une performance digne de l’authentique champion qu’il est.

Quelle ligne droite encore ! Fidèle à sa tactique de prédilection, Docteur de Ballon a patienté dans la seconde moitié du peloton. Sur la piste intérieure, il s’est rapproché pour aborder le second saut de la rivière des tribunes juste derrière le groupe de tête. Sur la piste extérieure, il a perdu quelques longueurs et un peu plus encore après le rail-ditch qu’il a mal négocié. Mais il a raccroché le wagon de tête au bout de la ligne d’en face. Il a entamé son effort à la sortie du tournant final, mais entre les derniers obstacles, il avait encore plusieurs longueurs de retard sur Feu Follet et Figuero (Yeats). Sur le plat, il s’est mis à plat ventre pour sprinter et prendre l’avantage dans les cent derniers mètres.

Louisa Carberry : « Un soulagement ! »

Grâce à Docteur de Ballon, Louisa Carberry a rejoint son mari dans l’histoire de l’obstacle français. En effet, Philip Carberry avait lui aussi réussi le doublé Grand Steeple & La Haye Jousselin, mais dans la colonne des jockeys, avec Princesse d’Anjou (Nononito)

Jour de Galop. – Que ressentez-vous après ce succès ?

Louisa Carberry. – C’est un soulagement ! Nous savions que nous avions le cheval pour gagner. Mais remporter ce Prix La Haye Jousselin après le Grand Steeple prouve que nous avons vraiment le meilleur cheval. Je n’ai jamais douté qu’il était le meilleur, mais il y a des 5ans qui progressent ! Pendant le Grand Steeple, j’ai trouvé que Feu Follet avait pris un bon bol d’air dans le tournant final pour revenir sur Figuero. Selon moi, c’était le cheval à battre. Il y avait aussi des chevaux qui venaient de Compiègne, comme Matfog, et ce n’était pas gagné avant le coup. Docteur de Ballon a fait quelques bêtises, mais il a fait ce qu’il fallait. Bertrand [Lestrade, ndlr] m’a dit qu’il était encore plus impressionné aujourd’hui car il a fait quelques petites fautes justement.

Quelle était la tactique avant le coup ?

En dernier lieu, nous avions eu le parcours de rêve et dimanche, le terrain était plus gras. Il a quand même sprinté pour finir. Comme tous les bons chevaux, il va dans tous les terrains. Nous nous étions dit que ce ne serait pas facile de revenir sur les autres avec le terrain aujourd’hui. Nous l’avons monté plus près pour ne pas donner trop d’avance à ses rivaux. Il ne faut pas mettre Docteur trop vite dans la bagarre. C’est pour cela que nous avons un bon jockey comme Bertrand, qui sait juger la vitesse du parcours.

Le délai entre le Grand Steeple et ce Gr1 ne vous faisait-il pas peur ?

Pour les Anglais, c’est normal d’avoir des Grs1 d’affilée. Au moment du Grand Steeple, je pensais que nous étions juste en terme de préparation. Le Grand Steeple lui a permis d’avoir une course dans les jambes. C’est un peu culotté de dire cela, mais c’est vrai qu’il était plus relevé aujourd’hui. Il est sorti du Grand Steeple comme il faut et nous avons eu six semaines de rêve. Nous n’aurions pas eu d’excuses aujourd’hui.

Quel va être désormais le quotidien de Docteur de Ballon ?

Là, il va avoir un break. Il va rester chez nous, nous avons plein de prés autour de chez nous pour qu’il en profite, et nous envisagerons le Grand Steeple avec sans doute une course préparatoire. À voir !

Comment votre mari a-t-il vécu la course ?

Philip m’a envoyé une photo de notre fille Sophie et de lui-même juste avant que Docteur ne saute la haie d’essai. Il était en train de nourrir les chevaux. À mon avis, il était plutôt à l’écurie qu’en train de regarder la course ! J'ai la chance d'être marié avec quelqu'un qui a réussi cet exploit en tant que jockey, ce sont des moments magiques. On profite. Ce n'est pas de sitôt qu'on retrouvera un cheval pareil. Félicitations à ses propriétaires-éleveurs qui nous ont soutenus depuis longtemps. Ce sont eux qui ont élevé le cheval et l'ont soigné. C'est grâce à eux si on est là.

Bertrand Lestrade bluffé par le Docteur. Bertrand Lestrade n’en revenait pas de la performance d’un cheval qu’il a découvert cette année. Il a déclaré au micro du cheval émetteur sur Equidia : « Durant toute la course, j'ai eu peur. Aujourd'hui, il a été joueur le salopiaud ! Il y a eu beaucoup de rythme, dans un terrain très pénible. Du coup, j'ai toujours été un peu borderline niveau gaz. Il a été très emprunté. Mais alors quelle accélération ! Il a été impressionnant. J'étais dessus et je me disais "crois-y mon petit Bertrand" car on sait qu'il finit vite. Louisa avait un peu peur qu'avec ce terrain-là il accélère moins fort. Aller chercher un cheval comme Feu Follet qui avait 10 longueurs d'avance, franchement, il faut être un champion pour faire ça. Sur la dernière haie, dans le Grand Steeple, j'étais venu dans la bonne, là je suis arrivé avec du gaz mais pas assez pour faire le fou. Il a retapé et, après, il est revenu les chercher, c'est impressionnant. »

Le même trio que dans le Grand Steeple. Les trois premiers du Grand Steeple ont pris les trois premières places de la Haye Jousselin, preuve de la très bonne valeur de l’édition 2020 de la grande épreuve. Mais l’ordre a été inversé par rapport au 18 octobre puisque Feu Follet, qui semblait parti pour la gloire entre les deux derniers obstacles, a pris la deuxième place devant Figuero. Ces deux 5ans ont démontré toute leur classe. Au sujet de Feu Follet, Baptiste Le Clerc nous a dit : « Nous avons eu un parcours de rêve, il a tout bien sauté. On est battu, on n'a pas de regrets, même si on était là pour gagner. Le cheval est monté sur sa course du Grand Steeple. L'an prochain, on prendra notre revanche à coup sûr. » Entre les 4ans de cette année qui vont arriver face aux meilleurs, et l’élite que nous avons déjà sur le steeple, chez les chevaux d’âge, nous aurons un Grand Steeple d’anthologie !

Bébé d’Or, une performance prometteuse. Troisième 5ans à l’arrivée de ce Grand Steeple d’automne, Bébé d’Or (Poliglote) a longuement patienté avant de sembler capable de finir sur le podium à l’entrée de la ligne droite. Il a coincé un peu, mais on ne lui en voudra pas car il affrontait les meilleurs pour la première fois.

L’animateur, Cobra de Larre (Discover d’Auteuil), a mené détaché, sautant brutalement plusieurs fois. Malgré une faute sérieuse au bout de la ligne d’en face, il a pu conserver la cinquième place.

Pedigree Weatherbys : http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/Docteur-de-Ballon-.pdf

Doctor Dino, toujours plus haut. Élevé par sa propriétaire, madame Robert Gasche-Luc, et la succession Michel Boulay, Docteur de Ballon est un fils de Doctor Dino (Muhtathir).  L’étalon du haras du Mesnil donne donc un cinquième lauréat de Gr1 sur les obstacles, après Sharjah (Matheson Hurdle, Ryanair Hurdle & Unibet Morgiana Hurdle), La Bague au Roi (Flogas Novice Chase & 32red Kauto Star Novices' Chase), Master Dino (Prix Renaud du Vivier & Prix Cambacérès) et Sceau Royal (Randoxhealth.com Henry VIII Novices' Chase). Tout en sachant qu’il n’est pas passé loin d’une victoire au niveau Gr1 en plat avec Golden Legend (deuxième des E P Taylor Stakes, Gr1) et Physiocrate (deuxième du Prix de Diane, Gr1) !

Docteur de Ballon est un fils de Nile Breeze (Phantom Breeze), titulaire de six victoires sur les obstacles pour 217.615 € de gains. La jument a eu quatre partants, trois gagnants et deux black types. Outre Docteur de Ballon, on lui doit Surdoué de Ballon (Turgeon), troisième du Prix Saint-Sauveur (L). Nile Breeze est une fille de Phantom Breeze (Vison), également père de mère de Milord Thomas (Prix Maurice Gillois, Prix La Haye Jousselin, trois fois & Grand Steeple-Chase de Paris). Bien que peu utilisé, Phantom Breeze a donné beaucoup de bonnes mères, à l’image de celles de Viking de Balme (Grand Steeple-Chase Ville de Deauville, L), Tiesto d'Authie (Prix Gaston Despres, Grand Steeple-Chase de Bordeaux & Prix Général Donnio, L), Pythagore (Prix Georges Courtois, Gr2), Pibrac (Prix des Drags, Gr2), Grands Crus (Feltham Novices' Chase, Gr1), Le Richebourg (Racing Post Novice Chase & Arkle Novice Chase, Grs1)…

Une grande souche de l’obstacle français. La deuxième mère, Nile Bonheur (Turgeon), a remporté quatre courses dont trois sur l'hippodrome d'Auteuil, dont le Prix Pariscope (L). Elle est aussi montée sur le podium des Prix de Chambly et Sagan (aujourd’hui labélisés Groupe). Son meilleur produit est Nile Breeze.

La troisième mère, Nile Palace (Crystal Palace), a produit deux black types, Nile Bonheur et Alberto de Ballon (Alberto Giacometti), deuxième du Grand Steeple-Chase de Clairefontaine (L) et également placé de Listed sur le steeple d'Aarau. Nile Palace est par ailleurs l’aïeule d’Astre de Ballon (Astarabad), gagnant du Prix Saint-Sauveur (L), de Scarlet Row (Turgeon), deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1), de Politologue (Poliglote), gagnant du Betway Queen Mother Champion Chase, du Betfair Tingle Creek Chase et du JLT Melling Chase (Grs1), Princesse Kap (Kapgarde), gagnante du Prix des Drags (Grs2)…

Il s'agit de la grande souche des N de la famille Wildenstein, celle de Néoménie (Rheffic) est l'une des pierres angulaires de l'élevage français des sauteurs. Elle est l'aïeule de pas moins de 35 black types, dont trois bons étalons d’obstacle : Nickname (Prix Alain du Breil, Prix Renaud du Vivier & Paddy Power Dial-A-Bet Chase, Grs1), No Risk at All (Coupe & Grand Prix de Vichy, Grs3) et Nom de d'La (Grand Prix de la Ville de Nice, Gr3) !

 

 

 

Elmaamul

 

 

Muhtathir

 

 

 

 

Majmu

 

Doctor Dino

 

 

 

 

 

Priolo

 

 

Logica

 

 

 

 

Salagangai

DOCTEUR DE BALLON (H8)

 

 

 

 

 

 

Vision

 

 

Phantom Breeze

 

 

 

 

Ask the Wind

 

Nile Breeze

 

 

 

 

 

Turgeon

 

 

Nile Bonheur

 

 

 

 

Nile Palace