Rendons à Libé…

Autres informations / 27.11.2020

Rendons à Libé…

Rendons à Libé…

Dans notre édition d’hier, nous avons salué la publication d’un article sur Coralie Pacaut dans Libération, tout en annonçant très maladroitement : « Paru dans un journal classé à gauche et parfois critique à l’égard de notre univers, on ne peut que se réjouir de ce traitement. »

Notre intervention fut particulièrement maladroite lorsque l’on connaît la longue histoire du sport hippique dans les colonnes de Libération. Un journal qui a toujours proposé une couverture de grande qualité aux sports – au-delà du roi football – en misant sur des plumes de premier plan : du rugby à la boxe, de la tauromachie au cyclisme.

En ce qui concerne les courses, Libération a (pendant des décennies) atteint ce que beaucoup considèrent comme le sommet du journalisme hippique. Plus particulièrement les articles d’Homéric – de 1982 à 1993 – qui sont restés dans l’histoire de notre profession. Ses chroniques ont par ailleurs fait naître un certain nombre de vocations et ce chevalier des Arts et des Lettres, qui a reçu le prix Médicis en 1998, a su faire sortir la chronique hippique du cercle des initiés.