Vente Tattersalls Foals de décembre

International / 25.11.2020

Vente Tattersalls Foals de décembre

Newmarket (GB), mercredi

LE FAIT MARQUANT

Un bon accueil pour les jeunes étalons

La première session de la vente de foals Tattersalls de décembre est toujours très calme… en attendant les gros lots concentrés jeudi après-midi et vendredi. Plusieurs étalons avaient leurs premiers produits en vente, ce qui constitue toujours un test important. On trouvait 58 foals issus de débutants. Et 46 ont trouvé preneurs pour un total de 603.600 Gns (712.500 €). Soit presque 40 % du total. Quatre des dix top-lots sont issus d’étalons de première production. Rajasinghe (Choisir) s’est tout de suite illustré avec un poulain acheté 46.000 Gns (54.300 €) par Redpender Stud. Et un autre adjugé 37.000 Gns (43.700 €) à Larry Stratton. Ce dernier a expliqué à la presse anglaise : « J’ai suivi Rajasinghe car il avait battu, dans les Coventry Stakes (Gr2), un cheval que j’ai élevé, Headway. Il est par un bon étalon comme Choisir et le poulain est magnifique. » Rajasinghe officiera en 2021 à 3.000 £ (3.400 €) au National Stud. Joe Callan, directeur du marketing du National Stud, a réagi dans les médias britanniques : « Nous sommes très satisfaits des premiers foals de Rajasinghe. Ils ont de l’épaisseur et se déplacent très bien. » Le lauréat du Breeders’ Cup Mile (Gr1) Expert Eye (Acclamation) a débuté à un tarif plus élevé que Rajasinghe, à 20.000 £ (22.500 €). Un de ses produits a été acheté 41.000 Gns (48.400 €) par Michael Fitzgerald. C’est un demi-frère de la lauréate de Gr3 Cay Dancer (Danehill Dancer) et de la gagnante black type Dynamic (Teofilo). Le troisième étalon débutant avec un foal dans le top 10 est le sprinter Washington DC (Zoffany) qui a eu un poulain adjugé 35.000 Gns (41.300 €) à Y & R Engineering.

L’INDICATEUR CLE

Le prix moyen monte de 16 %

L’offre était plus réduite par rapport à 2019. Mais malgré cela, le chiffre d’affaires affiche une baisse de 7 % (seulement), se fixant à 1,58 million (1,87 M€). Le prix moyen (11.741 Gns, 13.800 €) est en hausse de 16 % et la médiane se situe à 8.000 Gns, en progression de 60 %. Le taux de vendus (67 %) est comparable à l’année dernière. On trouve 13 lots vendus à plus de 30.000 Gns. Un de moins qu’en 2019. Mais le marché s’est montré très solide. Un signal de confiance très appréciable.

LE TOP PRICE

Un Iffraaj pour Pier House Stud

Peter & Ross Doyle, agissant pour Pier House Stud, ont eu le dernier mot à 57.000 Gns (67.300 €) pour un mâle par le très confirmé Iffraaj (Zafonic). La mère, Soryah (Shamardal), a gagné deux courses. Le plan est de le revendre en 2021. L’année dernière, Pier House Stud avait acheté pour 52.000 Gns (61.400 €) un poulain par Night of Thunder (Dubawi) revendu pour cinq fois ce prix au cheikh Hamdan Al Maktoum. Le même programme attend le deuxième prix de la session, un poulain par Oasis Dream (Green Desert) adjugé 50.000 Gns (59.000 €) à Glenvale Stud.