JDG Awards : Événement de l'année en plat à l'international

Autres informations / 18.12.2020

JDG Awards : Événement de l'année en plat à l'international

JDG AWARDS - ÉVÉNEMENT DE L’ANNÉE EN PLAT À L’INTERNATIONAL

Le troisième King George d’Enable

Difficile de conclure cette série des JDG Awards sans un titre pour la championne Enable (Nathaniel). Sa troisième couronne dans les King Georges (Gr1) a recueilli 47,5 % des voix dans la catégorie "Événement de l’année en plat à l’international". La pensionnaire de John Gosden n’a certes pas terminé sa carrière sur un troisième succès dans l’Arc de Triomphe mais elle était parvenue quelques semaines plus tôt à rentrer dans l’histoire des King Georges. Sous une pluie battante, elle a su mettre à la raison ses deux seuls adversaires, Sovereign (Galileo) et Japan (Galileo). Faisant entièrement confiance à sa jument, Lanfranco Dettori avait laissé Sovereign prendre de l’avance durant le parcours, avant de le déposer, dans un canter. La championne remportait ainsi de cinq longueurs et demie le onzième Gr1 de sa carrière, offrant par là même le septième King Georges de Lanfranco Dettori, dithyrambique en descendant de cheval : « Trois King Georges, c’est du jamais vu. C’est incroyable. Elle est my favourite girl… »

2e - Almond Eye établit un nouveau record sur le circuit de la JRA

C’est également une jument d’âge et de grande classe qui occupe la deuxième place de ce classement, à savoir Almond Eye (Lord Kanaloa) qui a recueilli 13,7 % des voix. En remportant son huitième Gr1 dans le Tenno Sho automnal, elle avait établi un nouveau record mais la partenaire de Christophe-Patrice Lemaire ne comptait pas s’arrêter là. Déjà victorieuse de la Japan Cup (Gr1) deux ans plus tôt, Almond Eye n’a pas raté sa sortie à l’occasion d’une édition d’anthologie puisqu’elle devait y affronter de jeunes cadets aux dents longues, tous deux vainqueurs de la Triple Couronne, à savoir Contrail (Deep Impact) et Daring Tact (Epiphaneia). Montée au millimètre par le jockey français, elle a su déployer son action particulière dans la phase finale pour dominer la situation et remporter le neuvième Gr1 de sa carrière. Des adieux officiels programmés par la JRA lui seront d’ailleurs consacrés ce samedi sur YouTube. Pour les suivre, il suffit de cliquer ici

https://www.youtube.com/watch?v=7n6aXxaYx0M&feature=youtu.be

3e - L’incroyable ascension d’Hollie Doyle

Révélation de l’année outre-Manche, Hollie Doyle a recueilli 12 % de vos voix. Cette jeune femme de 24 ans a été nommée sportive de l’année par le Sunday Times. Le 29 août dernier, à Windsor, elle avait fait siennes cinq des neuf courses du programme, alors qu’elle avait signé quelques semaines plus tôt un contrat de première monte avec Imad Al Saqar. Du haut de son 1,52 m, elle a su gagner sa place dans les pelotons. Hollie Doyle a remporté son premier Gr1 cette année, en selle sur Glen Shiel (Pivotal) dans les Qipco Champions Sprint Stakes. Elle avait remporté un succès à Royal Ascot avec Scarlet Dragon (Sir Percy) le 19 juin. Hollie Doyle, qui a terminé troisième, ex aequo, avec Alexis Badel, dans le championnat international des jockeys à Hongkong, pourrait briser un nouveau plafond de verre ce dimanche puisqu’elle fait partie des nominés des personnalités BBC de l’année, en compagnie du septuple champion du monde de Formule 1 Lewis Hamilton, du joueur de cricket Stuard Broad et du footballeur de Liverpool, Jordan Henderson.

LA SUITE DU CLASSEMENT PAR ORDRE DÉCROISSANT DES VOTES :

– Une "FR" championne des 2ans en Europe

– Joseph O’Brien décroche une deuxième Melbourne Cup

– La réussite du Label France (élevage et entraînement lors du Champions Day à Ascot)

– Le Japon ne connaît pas la crise

– Shadwell domine Royal Ascot en préambule d’une grande année

JDG AWARDS - ÉVÉNEMENT DE L’ANNÉE EN OBSTACLE À L’INTERNATIONAL

L’exploit d’Easysland à la Une

Depuis le temps que l’on attendait qu’un cheval entraîné en France gagne durant le Festival de Cheltenham ! Ce n’était plus arrivé depuis l’épopée de François Doumen. Vous le rêviez, Easysland (Gentlewave), David Cottin et Jonathan Plouganou l’ont fait. Ils se sont imposés dans le Glenfarclas Cross-Country Handicap Chase sur le cross de Cheltenham, au nez et à la barbe de Tiger Roll (Authorized). Cet exploit a récolté 24,9 % de vos suffrages et il est donc élu événement de l’année en obstacle à l’international.

2e - Al Boum Photo, le doublé dans la Gold Cup

Al Boum Photo (Buck’s Boum) a lui aussi réalisé un exploit en gagnant pour la deuxième année consécutive la Cheltenham Gold Cup (Gr1). Certes, il est entraîné en Irlande par Willie Mullins, mais ses éleveurs sont bien français. Il s’agit d’Emmanuel Clayeux et Jacky Rauch. C’est d’ailleurs pour le premier nommé qu’Al Boum Photo avait débuté à Moulins. Tombé, il avait malgré tout été acheté par Pierre Boulard. Une drôle d’histoire comme on les aime ! Al Boum Photo a obtenu 19,3 % de vos voix.

3e - Épatante complète le podium

Épatante (No Risk at All) a été étincelante lorsqu’elle a remporté le Champion Hurdle (Gr1), mettant à l’honneur toute une famille impliquée dans les courses, les Lefeuvre. Reine des courtes distances, elle vient de faire une rentrée gagnante dans le Fighting Fifth Hurdle (Gr1) à Newcastle et sera à suivre encore cette saison au plus haut niveau. Sa victoire à Cheltenham lui a valu 14,7 % des votes.

LA SUITE DU CLASSEMENT PAR ORDRE DÉCROISSANT DES VOTES :

– Le triplé de Bristol de Mai dans le Betfair Chase

– La route victorieuse d’Envoi Allen

– Cheltenham envers et contre le Covid

– Triplé de Min dans le John Durkan Memorial Chase

– La victoire de Burning Victory à Cheltenham