Prix Baron Maurice de Nexon (Haies) : Larosh, quand Macaire fait gagner l’Ukraine

Courses / 02.12.2020

Prix Baron Maurice de Nexon (Haies) : Larosh, quand Macaire fait gagner l’Ukraine

Fontainebleau, mercredi

De mémoire de passionnés, les sauteurs ayant gagné en France avec le suffixe UKR pour Ukraine sont inexistants. Du moins dans l’époque contemporaine. C’est pourquoi la victoire d’un produit de l’élevage ukrainien, Larosh (Alandi), dans le Prix Baron Maurice de Nexon, est un événement. Il a été acheté par Guillaume Macaire, qui n’hésite pas à ratisser l’Europe de l’Est pour trouver de très bons éléments comme Tunis (Estejo) ou encore Onestepforward, un autre produit d’Alandi (Galileo). D’ailleurs, le professionnel royannais détient dans ses boxes les deux seuls produits gagnant d’Alandi en France : Onestepforward et donc Larosh. Ce dernier venait de débuter discrètement le 23 novembre et il a affiché de nets progrès. Rapidement à la pointe du combat, il a été accompagné par Goas Mat (Racinger) devant les tribunes. Entre les deux dernières haies, Larosh et Goas Mat se sont détachés et pour finir, le représentant de Palmyr Racing a fait parler sa classe de plat pour l’emporter sûrement. D’ailleurs, Larosh avait gagné sur 1.200m, 1.600m et 2.400m. Son jockey, James Reveley, a déclaré au micro d’Equidia : « Il avait vraiment besoin de courir en dernier lieu. Je ne m’attendais pas à ce qu’il progresse autant. Il a été très plaisant, sautant bien. Et puis sa classe de plat l’a aidé pour finir. » Goas Mat a pris une excellente deuxième place pour ses débuts en obstacle, précédant Galet de Jade (Davidoff), lui aussi inédit en obstacle.

La famille de Gold Bubbles. Élevé par Millenium Stud en Pologne, Larosh est un fils du vainqueur du Qatar Prix du Cadran et de l’Irish St Leger (Grs1) Alandi (Galileo), qui fait d’ailleurs la monte dans ce haras. Mère de Larosh, Leticiya (Peintre Célèbre) est restée inédite. Larosh est son seul produit répertorié sur France Galop. Larosh est le neveu d’Incitatus (Anodin), lauréat de quatre courses plates dont son maiden à Deauville, à 2ans, sur 1.900m. La troisième mère a donné Gold Bubbles (Street Cry), jugée digne de courir les Moyglare Stud Stakes (Gr1, 2ans, 1.400m) et deuxième des Musidora Stakes (Gr3, 3ans, 2.100m), une préparatoire aux Oaks d’Epsom (Gr1).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Alandi

 

 

 

 

 

Darshaan

 

 

Aliya

 

 

 

 

Alannya

LAROSH (M4)

 

 

 

 

 

 

Nureyev

 

 

Peintre Célèbre

 

 

 

 

Peinture Bleue

 

Leticiya

 

 

 

 

 

Grand Slam

 

 

Narva

 

 

 

 

Well Revered