Prix de Pardies (Steeple-Chase) : Deo Gratias fait forte impression

Courses / 05.12.2020

Prix de Pardies (Steeple-Chase) : Deo Gratias fait forte impression

Pau, samedi

Pour sa troisième sortie en steeple, Deo Gratias (Saddler Maker) a signé un premier succès très plaisant dans cette discipline, sous la selle de Bertrand Lestrade. L’élève et représentante d’Olivier de La Garoullaye restait sur une deuxième place sous 74 kilos dans un handicap à Toulouse, le 2 novembre. Ce jour-là, elle était devancée par un certain Rootster (Saddler Maker), gagnant depuis du Grand Steeple-Chase de Bordeaux (L). En début d’année, Deo Gratias avait gagné deux handicaps consécutifs sur les haies d’Auteuil, dont le Prix Prédicateur (L), par trois longueurs. Samedi, elle a longtemps patienté en dernière position d’un peloton emmené par Lafayette (Kapgarde). Se rapprochant à l’intérieur dans le tournant final, Deo Gratias a abordé la ligne droite en quatrième position. Accélérant en pleine piste, elle a placé une pointe de vitesse dévastatrice qui lui a permis de prendre l’avantage très facilement sur le plat et de s’imposer par trois longueurs et demie devant Émir des Places (Muhtathir). Son entraîneur, Jean-Pierre Daireaux, nous a dit : « La dernière fois, elle était battue par un bon cheval, alors qu’elle portait beaucoup de poids. Aujourd’hui, elle répète. Elle avait gagné un Quinté à Auteuil en haies : quand un cheval est capable de faire ça, il peut gagner en steeple ici. Nous allons réfléchir à la suite de son programme. » Quant à Lafayette, il n’a pas démérité en complétant le podium à une longueur et quart, sous 71 kilos.

Une famille bien connue à Pau. Deo Gratias est une fille de Mea Maxima Culpa (Holst), gagnante de cinq courses en plat et en haies, dont une course à conditions sur les haies paloises. La jument a donné trois autres gagnants, qui se sont tous imposés à Pau eux aussi ! On lui doit notamment Deus ex Machina (Pelder), lauréat de Quinté sur le steeple palois et deuxième du Prix Lutteur III (L), et Gratia Plena (Solid Illusion), double gagnante de Quinté sur les haies de Pau et d’Auteuil. Disparue en 2018, Mea Maxima Culpa a un 3ans, Terminus (Indian Daffodil).

La deuxième mère, Praise be Given (Kings Lake), s’est imposée à 3ans sur les 1.900m de Lisieux, avant de se placer l’année suivante sur les haies d’Auteuil. La troisième mère, Praise (Hard to Beat), a conclu troisième à 2ans du Prix Marcel Boussac (Gr1). Elle a notamment donné le stayer Commendable (Baillamont), vainqueur des Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) et de Barbeville (Gr3). 

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Saddler Maker

 

 

 

 

 

Alleged

 

 

Animatrice

 

 

 

 

Alexandrie

DEO GRATIAS (F7)

 

 

 

 

 

 

Explodent

 

 

Holst

 

 

 

 

Angel Rouge

 

Mea Maxima Culpa

 

 

 

 

 

Kings Lake

 

 

Praise be Given

 

 

 

 

Praise