Prix Pierre Debroise (Haies) : Metasequoia, de plus en plus séduisant

Courses / 02.12.2020

Prix Pierre Debroise (Haies) : Metasequoia, de plus en plus séduisant

Fontainebleau, mercredi

Metasequoia (Joshua Tree) est un poulain d’avenir. Le représentant de l’écurie Mirande en était à sa troisième sortie mais il a laissé l’impression d’un cheval qui a beaucoup de marge en ouvrant son palmarès dans le Prix Pierre Debroise. Attentiste dans la seconde moitié du peloton, il s’est rapproché à la corde dans la diagonale menant au tournant final, qu’il a abordé en sixième ou septième position. Un peu ralenti par un rival qui perdait des rangs, au début du dernier tournant, il a fait mouvement librement à l’entrée de la ligne droite. Son jockey, Baptiste Mème, a monté une belle course, temporisant avant de lancer son partenaire côté corde quand il a trouvé l’ouverture. Metasequoia a alors pris le meilleur pour aller sur la dernière haie. Sous la menace de Costoli (Montmartre), le pensionnaire d’Isabelle Pacault est reparti pour l’emporter d’une encolure, mais avec plus d’aisance que ne l’indique cet écart. C’est la troisième fois que Metasequoia domine Costoli, qu’il avait croisé lors de ses débuts à Dieppe dans un bon lot, puis, dernièrement, à Fontainebleau, où il a été la note en finissant fort. De par sa manière de courir, Metasequoia a le profil pour bien faire à Auteuil et Compiègne. Derrière lui et Costoli, ce sont True Tiger (Jukebox Jury), l’inédit Parimix (Gemix) et Ouessant (Ocovango) qui ont complété l’arrivée.

La famille de King Tune. Élevé par le haras de Mirande, Metasequoia est un fils de Joshua Tree (Montjeu), étalon au haras du Grand Courgeon, et de Maladiva (Al Namix), gagnante en plat à Bréhal sur 2.300m, quatrième du Prix d’Essai des Pouliches à Enghien et placée à Auteuil et Dieppe en haies. Maladiva a déjà donné Mon Turf (König Turf), lauréat sur le steeple et les haies de Dieppe, respectivement au niveau handicap et réclamer. Après Metasequoia, Maladiva a eu une yearling par Pastorius, nommée Pastorale, et une foal par Hunter’s Light, Khagne. Sous la troisième mère, Kingram Palace (Crystal Glitters), on retrouve les noms de King Tune (Green Tune), lauréat du Prix Rose or No (L, Haies, Enghien), deuxième du Prix Camille Duboscq (L, Haies, Pau), vainqueur en plat, en haies et en steeple, de Desert Place (Simon du Desert), deuxième du Prix Alain et Gilles de Goulaine (L, Haies, Auteuil), de Quisait (Goldneyev), deuxième du Prix Wild Monarch (L), et d’Head Office (Sanglamore), lauréat de Listed en plat sur 2.000m à Rome.

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Joshua Tree

 

 

 

 

 

Grand Lodge

 

 

Madeira Mist

 

 

 

 

Mountains of Mist

METASEQUOIA (H3)

 

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Al Namix

 

 

 

 

Dirigeante

 

Maladiva

 

 

 

 

 

Nikos

 

 

Nikopale

 

 

 

 

Kingram Palace