Nouvel étalon : Lucky Team, le pedigree, la longévité et l’éclectisme

Élevage / 17.01.2021

Nouvel étalon : Lucky Team, le pedigree, la longévité et l’éclectisme

C’est un cheval dur, à la longévité et à l’éclectisme rares, qui va débuter sa carrière au haras de la Haie Neuve : Lucky Team (Namid).

En 2021, Lucky Team va entamer sa première année de monte. Ce gris très puissant, qui fut entraîné par Joël Boisnard, n’a fait que progresser au fil des années. Roi des P.S.F, il a brillé lors de la plus grande réunion européenne sur cette surface, celle des All Weather Championships, enlevant le championnat sur le mile tout en battant le record du parcours de Lingfield (1’33’’90). À cette occasion, il devançait Second Thought (Kodiac), lauréat de Listed, et King Malpic (King’s Best), vainqueur de Gr3. En France, il a montré suffisamment de dureté pour briller plusieurs fois dans les handicaps et il s’est aussi placé de Listed à quatre reprises. Dans le Prix Lyphard (L, 1.900m), il s’était classé troisième derrière un cheval de la classe de Trais Fluors (Dansili). Il s’est montré très éclectique, se montrant performant aussi bien sur 1.300m que sur 1.900m. Et même s’il a eu une longue carrière, il a été capable de gagner à 2ans.

L’avis de Joël Boisnard. Entraîneur de Lucky Team, Joël Boisnard nous a déclaré : « Lucky Team a un très bon tempérament. Il est gentil comme tout et n’a jamais fait tomber quelqu’un. Il pouvait manger de l’herbe pendant que des chevaux passaient au galop de chasse devant lui sans bouger. Il est très facile. Il n’a eu aucun problème et c’est un cheval très, très dur. Il a quand même battu le record de la piste à Lingfield, ce qui n’est pas anodin. Et c’est un cheval qui a duré. Plus les courses étaient sélectives, mieux c’était pour lui. Les meilleures performances qu’il a fournies, c’est quand il était débordé et monté. Il doit être un peu dans le rouge pour bien terminer. Il ne craquait pas, il était dur. Il n’a jamais arrêté de courir. Il a toujours répondu présent de 2ans à 8ans. C’était un vrai miler, mais il pouvait aller jusqu’à 2.000m. »

Tangi Saliou, qui accueille Lucky Team, a ajouté : « Lucky Team a eu une longue carrière, de 2ans à 8ans. À Lingfield, il avait battu les anglais sur le mile et en pulvérisant le record de la piste qui est encore en vigueur. Il est aussi placé de Listed. C’est un cheval bien dans sa tête et qui était facile à entraîner. Il est bien né puisqu’il est le frère de Miss Extra (Masterstroke) qui a gagné le Sandringham en 2020. Il a aussi un frère qui est à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget. Il y a sept black types au niveau de sa mère et de sa deuxième mère ! Beaucoup de gens vont le soutenir. Je vends régulièrement des saillies du cheval. À Senonnes et Chantilly, il est très connu. J’ai toujours aimé les histoires et les bons chevaux ont tous une histoire. C’est le cas de Lucky Team. Le facteur humain est toujours important et se fier à cet aspect m’a toujours réussi. Si on veut faire un cheval pour aller aux courses, à un tarif attractif, Lucky Team est un étalon idéal. »

[encadré]

LUCKY TEAM

Namid & Kestria, par Keltos

Haras de la Haie Neuve (35)

All-Weather Mile Championships Conditions Stakes

3e du Prix Lyphard (L, 1.900m)

Quatre fois placé de Listed

Plus de 330.000 € de gains

1.200 €

Le frère d’une lauréate du Sandringham. Lucky Team a été élevé par ses propriétaires Sophie Boulin Redouly et le haras du Hoguenet. C’est un fils du lauréat du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1) Namid (Indian Ridge) et de Kestria (Keltos), placée à six reprises entre 1.200m et 1.500m et jugée digne de débuter dans une course B à Chantilly à 2ans. Après Lucky Team, Kestria a donné Miss Extra (Masterstroke), gagnante du Prix de Sandringham (Gr2, 1.600m). Kestria a un 2ans qui est à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget, sous les couleurs d’Al Shaqab Racing.

La deuxième mère, Ziria (Danehill Dancer), a montré beaucoup de précocité, puisqu’elle a gagné pour ses débuts sur 900m à Saint-Cloud et a remporté dans la foulée le Prix du Bois (Gr3, 1.000m). À 3ans, elle s’est classée quatrième du Prix du Gros Chêne (Gr2, 1.000m), puis elle a enlevé le Prix Hampton (L, 1.000m) et le Prix du Petit Couvert (Gr3, 1.000m). Au haras, Ziria a produit Cold Stare (Intense Focus), vainqueur du Prix Roland de Chambure (L, 1.400m), Fadhayyil (Tamayuz), lauréate des City of York Stakes (L, 1.400m), deuxième des Jersey Stakes (Gr3, 1.400m) et quatrième des Sun Chariot Stakes (Gr1, 1.600m), Zipzip (Whipper), vainqueur du Prix de Boulogne (L, 2.000m), Athenian (Acclamation), gagnante de Listed sur 1.400m, et Zacynthus (Iffraaj), troisième du Prix Roland de Chambure.

 

 

 

Ahonoora

 

 

Indian Ridge

 

 

 

 

Hillbrow

 

Namid

 

 

 

 

 

Tate Gallery

 

 

Dawnsio

 

 

 

 

Welsh Dancer

LUCKY TEAM (M9)

 

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Keltos

 

 

 

 

Loxandra

 

Kestria

 

 

 

 

 

Danehill Dancer

 

 

Ziria

 

 

 

 

Surprise Visitor