Patience (suite)

Le Mot de la Fin / 15.01.2021

Patience (suite)

Dans notre précédente édition, nous vous racontions l’histoire de Kalixos (Axxos), qui a débuté jeudi sur les haies de Pau à l’âge de 8ans. Suite à notre appel à témoignages, deux nouvelles histoires nous sont parvenues. Entraînée par Éric Lemartinel pour le compte de la famille Devilder, Bellaman (King’s Road) a également débuté sur les haies paloises à 8ans. Jérôme Devilder nous a expliqué : « Bellaman avait été un peu oubliée dans un champ et nous avait été proposée par Olivier Brasme. C’était la sœur d’Alcade (Le Pontet) et la nièce de Ksar (Pot d’Or), deux bons chevaux de cross. Pour l’anecdote, la deuxième mère de Bellaman, Cythère (Morzine), était une jument trotteur qui a été croisée avec des pur-sang (Pot d’Or et Nashville). Après sa brève carrière de course [quatre sorties sans faire l’arrivée, ndlr], Bellaman est entrée au haras et est devenue notamment la deuxième mère de Clan des Obeaux (Kapgarde), double lauréat du King George VI Chase (Gr1). » Le deuxième témoignage nous vient de Cécile Granon, qui nous a rappelé l’histoire de Qatar de la Creek (Tamaris III). Cet anglo-arabe de croisement, issu d’un étalon selle français et dont les deux parents ont concouru et produit en concours hippique, a fait du CSO avant de découvrir un champ de courses, à l’âge de 7ans. Entraîné par Guillaume Macaire pour le compte d’Alain Gicquiaux, Qatar de la Creek a couru 15 fois, exclusivement sur l’hippodrome de Pompadour, pour 10 places (et près de 23.000 € de gains).