Prix Albert de Taillac - Prix de l’Association des Propriétaires du Sud-Ouest (Haies) : Carriacou en patron

Courses / 17.01.2021

Prix Albert de Taillac - Prix de l’Association des Propriétaires du Sud-Ouest (Haies) : Carriacou en patron

Pau, dimanche

Très confirmé sur l’hippodrome du Pont-Long, Carriacou (Califet) s’est imposé de toute une classe pour son retour en haies après sa quatrième place dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), dont il était le tenant du titre. Le champion de l’écurie Mirande n’a guère donné d’émotions à ses preneurs, lui qui a gambadé durant toute la course. Appliqué dans ses sauts, le futur lauréat a galopé en deuxième position dans le sillage d’Arry (Boris de Deauville), avant de venir à sa hauteur au début de la ligne d’en face. Prenant aisément le meilleur entre les deux derniers obstacles de la ligne opposée, Carriacou s’est ensuite détaché sur le plat sous la selle de Jonathan Plouganou, pour l’emporter de neuf longueurs devant Fancytastic (Mastercraftsman). Auteur d’un bel effort final, ce dernier a devancé d’un quart de longueur Arry, qui a commis plusieurs petites bévues sur les obstacles.

Le Grand Steeple est de nouveau au programme. Très émue au retour de son protégé, Isabelle Pacault nous a dit : « J’avais un peu peur du terrain, mais finalement ce n’était pas collant. Il est capable de faire des fautes si ça ne lui plaît pas, mais aujourd’hui ç'a été : il avait vraiment la pointure des autres. Je ne sais pas encore ce qu’il va courir la prochaine fois : c’est lui qui décide. Ce qui est sûr, c’est que le Grand Steeple-Chase de Paris sera une nouvelle fois son objectif. »

Un fils de la prolifique Medanik. Élevé par le haras de Mirande, Carriacou est un fils de Califet (Freedom Cry), étalon à Boardsmill Stud en Irlande, et de Medanik (Medaaly), gagnante en steeple à Pau et placée à plusieurs reprises sur les haies. Cinq produits de Medanik sont gagnants sur les sept à avoir couru. Outre Carriacou, on lui doit notamment Bargain (Goldneyev), vainqueur d’un gros handicap sur le steeple d’Auteuil, et All over Now (Prince Kirk), gagnante d’une course à conditions sur les haies paloises et d’un handicap sur le steeple d’Enghien. La deuxième mère, Nikora (Nikos), compte une victoire en plat et deux succès en steeple, en province. La troisième mère, Linora (Esprit du Nord), est une élève de l’écurie Wertheimer & Frère. Après avoir couru en plat sous les couleurs de son éleveur, elle a été achetée par Jean-Claude Evain et a rejoint les boxes de Guy Cherel. Elle est l’aïeule de Costic (Nikos), deuxième du Prix Jean Stern (Gr2), et de Somag (Indian River), gagnant du Prix Guillaume de Pracomtal (L).

 

 

 

Soviet Star

 

 

Freedom Cry

 

 

 

 

Falling Star

 

Califet

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Sally’s Room

 

 

 

 

Square Room

CARRIACOU (H9)

 

 

 

 

 

 

Highest Honor

 

 

Medaaly

 

 

 

 

Dance of Leaves

 

Medanik

 

 

 

 

 

Nikos

 

 

Nikora

 

 

 

 

Linora