Prix de la Navarre (Haies) : Polisud reste invaincu à Pau

Courses / 21.01.2021

Prix de la Navarre (Haies) : Polisud reste invaincu à Pau

Pau, jeudi

Pour sa deuxième sortie à Pau, Polisud (Lord du Sud) est resté invaincu sur les haies du Pont-Long à l’issue du Prix de la Navarre. Le sauteur de Jacques Détré et François Nicolle a démontré également que les œillères australiennes lui faisaient le plus grand bien puisqu’il n’a pas connu la défaite en deux sorties avec cet artifice. D’abord attentiste dans la seconde moitié du peloton, Polisud s’est rapproché librement au dernier passage en face. Son jockey, Paul Moreau, l’a lancé à la sortie du tournant final et il a pris l’avantage. Ses rivaux étaient très groupés derrière, mais personne n’est vraiment revenu sur lui. Polisud s’est imposé aisément de trois longueurs et demie devant sa compagne d’entraînement Felissa (Diamond Boy), laquelle montait nettement de catégorie. Leur entraîneur, François Nicolle, nous a dit : « Je pense que Polisud en avait un peu marre d’Auteuil, des grandes lignes, des gros morceaux. Nous avons donc opté pour les courses de haies avec des australiennes car je trouvais qu’il était un peu trop en dedans de lui. Je vais quand même l’engager dans la Grande Course de Haies de Pau (L) car il a fait un truc ce jeudi. J’aurai aussi Lou Buck’s ** (Buck’s Boum) dans cette épreuve. Je vais laisser Polisud un peu en haies car ça lui donne du moral. Il est bien en ce moment. Soit il courra la Grande Course de Haies, soit je le garde pour Compiègne ou Auteuil en haies. Nous verrons. Mais je pense qu’il pourrait bien faire en haies à Compiègne. Felissa nous surprend car il y avait un lot. Elle a commencé tout bas car elle ne montre rien le matin. Elle est très compliquée. Léa Suisse s’en sert très bien, c’est sa jument ! Il va falloir la suivre car elle est toute neuve. »

L’anglais Garo de Juilley (Ungaro), longtemps parmi les derniers, a regagné des rangs en face. Puis il a tracé une belle ligne droite pour venir subtiliser la troisième place à My Way (Jukebox Jury), un peu décevant. Winneyev (Goldneyev), qui semblait aller facilement dans le tournant final, n’a pu concrétiser sur le plat. Peut-être que le terrain plus ferme ne l’a pas aidé.

Le frère de Polirico **. Élevé par Thierry Cyprès, Polisud est un fils de Lord du Sud (Linamix), étalon au haras de Palinges, et de Polimère (Poliglote), double gagnante en plat sous les couleurs de Jacques Détré. Polisud est le frère de Polirico ** (Cokoriko), lauréat du Congress (Gr2) et du Prix Général de Saint-Didier (Gr3) et deuxième du Prix Alain du Breil (Gr1), de Villa Navarre (Saint des Saints), lauréate sur les haies de Clairefontaine et deuxième du Prix Géographie à Auteuil, et de Villa Florentine (Jeu St Eloi), gagnante sur le steeple de Lyon-Parilly. Polimère a eu ensuite deux produits de Cokoriko (Robin des Champs) : Villa Rica, une 2ans, et Polirikito, un yearling.

Polisud est le neveu de Kadance Blue (Anabaa Blue), troisième du Prix Yacowlef (L). Il descend de Kadance Ville (Fabulous Dancer), lauréate du Prix André Baboin (Gr3), laquelle a produit Guest Ville (Highest Honor), deuxième du Prix Noailles (Gr2). Il s’agit de la famille d’Arkalon (Tiger Groom), lauréat du Premio Giulio Berlingieri Hurdle (Gr2) et de la Corsa Siepi dei 4 Anni Hurdle (Gr2), mais aussi d’Azura du Kalon (Tiger Groom), lauréate du Prix Bournosienne (Gr3).

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Lord du Sud

 

 

 

 

 

Esprit du Nord

 

 

Marseillaise

 

 

 

 

Mariana

POLISUD (H5)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Poliglote

 

 

 

 

Alexandrie

 

Polimere

 

 

 

 

 

Bering

 

 

Kadance Ring

 

 

 

 

Kadance Ville