Prix Émile Lestorte (Haies) : Honneur à Estivaux, tête et corde

Courses / 19.01.2021

Prix Émile Lestorte (Haies) : Honneur à Estivaux, tête et corde

Pau, mardi

Troisième pour ses débuts dans la Coupe des Anglo-Arabes (Haies), le 31 décembre, Honneur à Estivaux (Kapgarde) a confirmé sa qualité en s’imposant avec panache dans ce Prix Émile Lestorte. Vite dans le groupe de tête, le représentant de l’écurie Couderc a pris l’avantage après la quatrième haie. Attaqué en dehors par Houragador (Balko) dans le tournant final, Honneur à Estivaux a littéralement déposé son adversaire sur le plat et l’a laissé à cinq longueurs et demie, laissant une très belle impression. L’attentiste Kap Étoilé (Kap Rock) a très bien conclu pour s’emparer de la troisième place à sept longueurs, lui qui restait sur une deuxième place devant Honneur des Estivaux.

Un bel hommage à la famille Lestorte. Paul Couderc, propriétaire d’Honneur à Estivaux, nous a dit : « C’est un honneur pour ma casaque de gagner le Prix Émile Lestorte, une course rendant hommage à un grand élevage d’anglo-arabes qui a marqué toute ma jeunesse. Honneur à Estivaux, un anglo à 12,5 %, a été conçu, préentraîné et entraîné pour faire carrière directement sur les obstacles. Notre filière spécifique obstacle est destinée à façonner ces chevaux pour aller se confronter aux pur-sang et aux AQPS. » Disparue le mois dernier, Marcelle Lestorte était la dernière représentante de l’illustre famille du même nom. Son père, Émile, est considéré comme le plus grand éleveur d’anglo-arabes de course de l’histoire du stud-book français.

Daniela Mele, entraîneur du lauréat, nous a dit à son sujet : « Son jockey a eu un peu peur en partant, car le cheval était trop sur la main. Une fois devant, il a été parfait. Je suis contente qu’il l’ait laissé aller à sa main. En dernier lieu, le cheval n’avait pas très bien sauté. Kevin Nabet l’a bien monté : il l’a laissé avancer devant les tribunes, puis il a repris. À l’avenir, Honneur à Estivaux devrait faire un bon cheval de steeple. »

Le fils d’une double lauréate du Grand Prix. Élevé par la société G.F.A. Estivaux, Honneur à Estivaux est un fils de Kapgarde (Garde Royale), étalon au haras de la Hêtraie, et de Noces d’Or à Estivaux (Zeffir), gagnante de six courses en plat incluant le Grand Prix des Anglo-Arabes à deux reprises, ainsi que le Grand Prix des Pouliches à 25 %. Noces d’Or à Estivaux a donné trois autres vainqueurs, dont Nonante à Estivaux (Fairplay du Pécos), lauréate de trois courses en plat et en haies et troisième du Prix Pierre Cyprès (Haies) à Auteuil, et Valse d’Estivaux (Fétiche d’Estivaux), gagnante de trois courses en plat, notamment le Critérium des Pouliches à 12,5 %, mais aussi deuxième du Grand National des Anglos et troisième du Grand Prix des Pouliches et de l’Omnium des Anglos, entre autres. Cette dernière a donné d’emblée Valse de Rose (Fairplay du Pécos), gagnante le 13 décembre dernier sur le steeple de Pau. Noces d’Or à Estivaux a un yearling par Jeu St Eloi (Saint des Saints). La poulinière est une sœur de Royal Estivaux (Chef de Clan), gagnant à trois reprises en plat et en haies et troisième du Steeple-Chase National des Anglos alors disputé à Enghien.

 

 

 

Mill Reef

 

 

Garde Royale

 

 

 

 

Royal Way

 

Kapgarde

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Kaprika

 

 

 

 

Lady Corteira

HONNEUR À ESTIVAUX (H4)

 

 

 

 

 

 

Cyborg

 

 

Zeffir

 

 

 

 

Zewj

 

Noces d’Or à Estivaux

 

 

 

 

 

Fayriland II

 

 

Vacances Estivales

 

 

 

 

Happy Girl