Prix John Henry Wright - Trophée National du Cross - Haras du Lion : Bomari, un "Nidor" peut en cacher un autre !

Courses / 17.01.2021

Prix John Henry Wright - Trophée National du Cross - Haras du Lion : Bomari, un "Nidor" peut en cacher un autre !

Pau, dimanche

Deuxième d’Uniketat (Vision d’État) dans le Prix Mortimer de Lassence (Cross-country) à Pau, le 29 décembre, Bomari (Nidor) a confirmé en signant un premier succès sur l’hippodrome du Béarn dans ce Prix John Henry Wright - Trophée National du Cross - Haras du Lion. C’est une troisième victoire dans la spécialité pour le cheval de William Menuet et de Christian et Mickaël Hamelin, gagnant notamment du Grand Cross de Craon (L) au mois de septembre. Il y a eu un rebondissement de taille en début de parcours, puisque le très en vue Blason d’Or (Nidor) a éjecté son jockey sur le plat après le premier passage du bullfinch, en faisant un écart à gauche, alors qu’il était en tête. Bomari, qui était alors en troisième position, a donc gagné un rang dans le sillage de Netcam (Network). Ces deux-là ont été parfaits dans leurs sauts tout au long du parcours. Plongeant à l’intérieur de Netcam à l’entrée de la ligne droite, Bomari a bien accéléré sur le plat et a pris sûrement l’avantage sous la selle de Jean-Stéphane Lebrun, s’imposant de très belle façon. Pris de vitesse au bout de la diagonale, Lucky Net Love (Network) a remarquablement fini pour s’emparer de la deuxième place à un quart de longueur, devant sa compagne d’entraînement Netcam.

Direction le Grand Cross. William Menuet, entraîneur de Bomari, nous a dit : « En dernier lieu, il avait besoin de découvrir l’hippodrome de Pau, où il était tombé précédemment. Aujourd’hui, tout s’est bien passé : il a même sauté un peu fort par rapport à la dernière fois. L’allongement de la distance ne devrait pas le déranger, donc il va aller sur le Grand Cross de Pau (L). » Bomari va tenter de faire mieux que Posilox (Loxias), qui était entraîné lui aussi par William Menuet et avait conclu troisième du Grand Cross, en 2015.

La famille de Vie de Reine. Élevé par Christian et Mickaël Hamelin, Bomari est un fils de Nidor (French Glory), étalon à l’élevage de la Haute Chaussée, et de Quinté Flusch (Esprit du Nord), une jument inédite, dont il est le seul produit vainqueur. La deuxième mère, Belle Carte (Riverton), a couru trois fois en plat à 3ans, son meilleur classement étant une cinquième place sur les 2.300m de Pornichet. Elle a notamment produit Daghenham (Seurat), lauréat de quatre courses sur les gros obstacles de province. Belle Carte est une sœur de Synécure (Synéfos), à qui l’on doit l’excellente Vie de Reine (Mansonnien), lauréate du Prix Edmond Barrachin (Gr3) et troisième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Vie de Reine est la mère de Terrefort (Martaline), gagnant du Mildmay Novices’ Chase et du Scilly Isles Novices’ Chase (Grs1).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

French Glory

 

 

 

 

Dunette

 

Nidor

 

 

 

 

 

Bojador

 

 

Émeraude de Laigne

 

 

 

 

Telestar

BOMARI (H10)

 

 

 

 

 

 

Lyphard

 

 

Esprit du Nord

 

 

 

 

Rajput Princess

 

Quinte Flusch

 

 

 

 

 

Riverton

 

 

Belle Carte

 

 

 

 

Cartune