Prix Wathba Stallions Cup - Haras de Gélos (Course à conditions PA) : Jarif, de la ruse et du talent

Courses / 14.01.2021

Prix Wathba Stallions Cup - Haras de Gélos (Course à conditions PA) : Jarif, de la ruse et du talent

Prix Wathba Stallions Cup - Haras de Gélos (Course à conditions PA)

Jarif, de la ruse et du talent

Pour sa cinquième sortie, Jarif (Dahess) a ouvert son palmarès de bout en bout jeudi à Pau, sous la selle d’un Jean-Bernard Eyquem très inspiré. Ce dernier a remporté sa troisième victoire en trois montes depuis le début de l’année ! Le représentant d’Haif Mohammed Al Ghatani descendait de catégorie après quatre tentatives au niveau Groupe, dont une deuxième place à 3ans dans le Qatar Arabian Trophy des Poulains (Gr1 PA), et une troisième place à 4ans dans le Sheikh Mansoor Festival - Prix Nefta-Dormane (Gr2 PA). S’élançant de la stalle la plus en dehors, Jarif a été placé en tête par son jockey dans le premier tournant. Jean-Bernard Eyquem a nettement réduit l’allure dans la ligne opposée, avant de lancer vivement son partenaire à la sortie du tournant final. L’attentiste Deryan (Mahabb) semblait venir facilement en dehors, mais Jarif a prolongé son effort jusqu’au bout et n’a jamais été rejoint, s’imposant de deux longueurs. Deryan n’a pu changer de vitesse dans la phase finale et a dû se contenter de la deuxième place, deux longueurs et demie devant Melabi (Dahess).

Direction la Saudi Cup... s’il est invité ! Élisabeth Bernard, entraîneur du lauréat, nous a dit : « Je suis ravie de voir que je ne me suis pas trompée : je le trouvais très, très bien le matin ! C’est un bon cheval qui avait déjà montré de beaux moyens à 3ans, avant de connaître des soucis de santé à 4ans ; raison pour laquelle il n’a couru que deux fois l’an dernier. Aujourd’hui, son jockey a monté une belle course. J’ai engagé Jarif dans l’Obaiya Arabian Classic, lors de la réunion de la Saudi Cup : je ne sais pas s’il aura un rating suffisamment haut pour être invité, mais il a battu aujourd’hui Deryan, qui va normalement y aller. »

Un fils de Kiss de Ghazal. Élevé par Haif Mohammed Al Ghatani, Haseg et le haras de Rabodanges, Jarif a été racheté 180.000 € par le haras du Saubouas à la vente de pur-sang arabes Arqana à Saint-Cloud, en 2018. C’est un fils de Dahess (Amer), stationné au haras de Thouars, et de la championne Kiss de Ghazal (Dormane), lauréate de ses neuf premières courses en France et en Angleterre, sous l’entraînement de Jean-François Bernard. Kiss de Ghazal a remporté sept Groupes sous la selle de Jean-Bernard Eyquem, dont le French Arabian Breeders' Challenge à Saint-Cloud, l’Arabian Trophy à ParisLongchamp, et le UK Arabian Derby (Grs1 PA) à Ascot. Kiss de Ghazal a un 4ans, Arion (Dahess), à l’entraînement également chez Élisabeth Bernard, une 3ans, Hazal (Dahess), et un 2ans, Dolon (Al Mourtajez). La deuxième mère, Kaoe de Ghazal (Kesberoy), s’est notamment classée troisième à 3ans de l’Abu Dhabi Championship à Deauville. Elle est aussi la deuxième mère de Karabosse de Ghazal (Munjiz), lauréate du Prix de l’Élevage (Gr2 PA) à Toulouse.

Wafi

Amer

Bushra

Dahess

Dahr

Danie du Cassou

Nerva du Cassou

JARIF (M5)

Manganate

Dormane

Mandore

Kiss de Ghazal

Kesberoy

Kaoe de Ghazal

Key du Cassou