Prix Yves Baradat (Haies) : Gex sur une autre planète

Courses / 14.01.2021

Prix Yves Baradat (Haies) : Gex sur une autre planète

Prix Yves Baradat (Haies)

Gex sur une autre planète

Il avait déjà fait forte impression lors de ses débuts victorieux à Pau, le 8 décembre, et a confirmé jeudi ce ressenti : Gex (Khalkevi) est un cheval qui sort de l’ordinaire. Magnifique physiquement, le représentant de Lord Daresbury et d’Andrée Cyprès a également un potentiel qui peut l’emmener loin… La partie n’était pourtant pas gagnée d’avance face à l’AQPS Get Vingt Sept (Rail Link), qui avait lui aussi été impressionnant lors de ses débuts victorieux en obstacle, après un succès en plat. Après avoir attendu à mi-peloton, Gex s’est rapproché de lui-même près des animateurs, lors du premier passage devant les tribunes. Fautif à la deuxième haie de la ligne d’en face, le pensionnaire d’Emmanuel Clayeux a ensuite pris le meilleur sans effort dans le tournant final. Menacé à son intérieur par Get Vingt Sept, à l’abord de la dernière haie, Gex est reparti de plus belle sur le plat et s’est détaché nettement, laissant son adversaire à cinq longueurs. Get Vingt Sept court une nouvelle fois très bien : longtemps attentiste, il a été contrarié par la chute de Dawn Racer (Sinndar) à l’amorce de la ligne opposée avant de bien revenir, et a sauté très fort le dernier obstacle. La troisième place est revenue huit longueurs plus loin à un autre AQPS, Gingermix (Sunday Break), qui effectue là de très bons débuts en obstacle, quatre mois après sa quatrième place dans le Prix de Craon (Gr1 AQPS). Il faudra revoir Gondor de Kerser (Vendangeur), tombé à la dernière haie alors qu’il luttait pour une place. Notons que la malheureuse Ginflix (Al Namix), qui effectuait son retour à la compétition en France, s’est gravement accidentée à l’amorce de la ligne opposée.

À l’économie. Le jeune Matthieu Chailloleau, en selle sur Gex, a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un cheval qui montre peu de choses le matin. L’après-midi, il est à l’économie, et il se dévoile pour finir. C’est super ! Le cheval a beau poil, et il a beaucoup de moral grâce à Laetitia Denuault, qui le montait de temps en temps. Je tiens à remercier les propriétaires de m’associer à un tel cheval, qui je l’espère, va me permettre de monter de belles courses. »

Issu d’une propre sœur de Whisper et Chuchoteuse. Élevé par Jacques et Andrée Cyprès, Gex a été racheté 55.000 € à 2ans par le haras de Cercy, à la vente d’été Arqana. C’est un fils de Khalkevi (Kahyasi), qui fera la monte au haras de Jalogny en 2021, et de Mexcala (Astarabad), placée à trois reprises en cinq sorties en obstacle à 4ans, notamment sur les haies d’Auteuil et le steeple d’Enghien. Gex est le deuxième gagnant de sa mère après Ciel Orageux (Enrique), lauréat pour ses débuts à 3ans sur les haies de Châteaubriant, sans confirmer par la suite. Gex est le dernier produit de Mexcala, disparue en 2019. La deuxième mère, Belle Yepa (Mansonnien), a conclu deuxième du Prix Finot (L). Elle a notamment donné Whisper (Astarabad), deux fois lauréat du Liverpool Hurdle (Gr1) à Aintree, et Chuchoteuse (Astarabad), deux fois gagnante du Prix de Besançon (L) à Enghien et troisième du Prix Léopold d’Orsetti (Gr3). Belle Yepa est aussi la deuxième mère de Lisnagar Oscar (Oscar), vainqueur du Stayers' Hurdle (Gr1) à Cheltenham. Belle Yepa est une propre sœur de Subehargues, gagnant des Prix du Président de la République et Fleuret (Grs3) et troisième du Prix Maurice Gillois (Gr1).

Ȋle de Bourbon

Kahyasi

Kadissya

Khalkevi

Persian Bold

Khalisa

Khaiyla

GEX (H5)

Alleged

Astarabad

Anaza

Mexcala

Mansonnien

Belle Yepa

Grande Yepa