Singspiel Stakes (Gr2) : Lord Glitters, un géant parmi les Schtroumpfs

International / 21.01.2021

Singspiel Stakes (Gr2) : Lord Glitters, un géant parmi les Schtroumpfs

Meydan (AE), jeudi

Le "FR" Lord Glitters (Whipper) n’avait plus gagné depuis son succès dans les Queen Anne Stakes (Gr1) à Royal Ascot, en 2019, même s’il avait réalisé de bonnes performances la saison dernière. Dans les Singspiel Stakes (Gr2), avec cinq Godolphin au départ, il faisait figure de prisonnier dans le village des Schtroumpfs, mais il est sorti en patron. Le plus attendus des bleus, Military March (New Approach), était déjà battu à 600m du poteau. Zakouski (Shamardal) et Dream Castle (Frankel) ont mieux couru, mais quand Adrie De Vries a demandé l’effort à Lord Glitters, la cause a été très vite entendue. Lord Glitters s’est transformé en géant et a placé une longue accélération pour s’imposer par trois longueurs, en cheval déclassé. Il ne faut pas oublier qu’en plus de son succès à Royal Ascot, il s’était classé troisième dans le Dubai Turf (Gr1) de la championne Almond Eye (Lord Kanaloa). Adrie De Vrie a dit : « C’est dommage pour son jockey habituel, Daniel Tudhope, qui n’a pas pu faire le déplacement, mais j’ai pris la monte avec beaucoup de confiance. Il n’est pas bien parti mais la course a roulé très vite et il est venu sur les premiers très facilement. C’est vraiment un très bon cheval. » Lord Glitters a fait monter ses gains à plus de 1,8 million d’euros.

Le diamant de Tourgéville et d’Hilary Erculiani. Lord Glitters est un élève de l’élevage de Tourgéville et d’Hilary Erculiani. Il est passé deux fois sur le ring d’Arqana. Il a été acheté 25.000 € à la vente d’octobre et, sous la férule de Christophe Lotoux, il a brillé en France, avec quatre victoires et une deuxième place dans le Grand Prix du Lion-d’Angers (L) avant de passer à la vente d’été où David O’Meara l’a déniché pour 270.000 €, sur la vague d’un autre français, Mondialiste (Galileo), qui a gagné au niveau Gr1 pour la même casaque, celle de Geoff Turnbull.

Son père, Whipper (Miesque’s Son), avait réussi le célèbre coup de trois des Grs1 sur la ligne droite de Deauville : Morny, Maurice de Gheest et Jacques Le Marois. Il a produit de nombreux gagnants de Groupe, dont Recoletos. La mère, Lady Glitters (Homme de Loi), n’a pas gagné mais a décroché son black type avec deux places au niveau Listed et a donné sept autres gagnants.

Lady Glitters a une 2ans, Princess Glitters (Zarak), à l’entraînement chez Nicolas Clément pour la casaque d’Hilary Erculiani.