Vente 100 % obstacle Osarus : Emmanuel Viaud : « Il y aura du monde autour du ring »

Institution / Ventes / 11.01.2021

Vente 100 % obstacle Osarus : Emmanuel Viaud : « Il y aura du monde autour du ring »

Mardi à midi, Osarus organise sa vente 100 % obstacle. À quelques heures de la première vacation française de 2021, le directeur général de l’agence a répondu à nos questions.

Jour de Galop. – Comment la préparation de cette vente s’est-elle déroulée ?

Emmanuel Viaud. – Tout est bien en place. Les premiers chevaux sont arrivés dimanche. Cette année, nous aurons une offre plus resserrée, mais ce n’est pas volonté de notre part. Initialement, la vente devait avoir lieu le 7 novembre, mais le contexte nous a forcés à la reporter. Entre-temps, certains chevaux ont été vendus à l’amiable. Ils ne figurent donc plus au catalogue. Mais ce changement de date nous a aussi donné l’opportunité de récupérer d’autres lots. Nous aurons ainsi 16 suppléments et wild cards.

Quelles sont les wild cards ?

Grâce à Vous Enki (Dream Well) s’est classé troisième du Prix Morgex (Gr3), sa dernière sortie en date. Saint Patis (Balko), troisième du Prix Go Ahead (L), reste sur une belle victoire à Bordeaux. Horcalin (Sri Putra) a débuté par une bonne deuxième place en plat au Mans. Enfin, Exupéry (Désir d’un Soir), lauréat de cinq courses en huit sorties, reste sur une victoire à Auteuil, acquise avec style. Ce sont quatre wild cards très intéressantes. Dans les suppléments, nous aurons des pedigrees très attractifs, par les sires du moment, comme deux Cokoriko (Robin des Champs), deux Saint des Saints (Cadoudal)…

Nous proposons également à la vente une part de No Risk at All (My Risk), remarquable reproducteur qui ne cesse de sortir des black types, de l’Angleterre à Cagnes-sur-Mer.

Le contexte est tout de même très particulier…

Pour tout vous avouer, nous sommes très heureux de pouvoir organiser cette vente mardi. Avec les annonces du gouvernement à venir, on ne sait pas comment évoluera la situation à moyen terme. Dans tous les cas, tout est prêt pour que la vacation de mardi se déroule dans de bonnes conditions. Les éditions précédentes ont montré de l’engouement et de la solidité. L’an dernier, nous avions réalisé un top price à 300.000 €, avec également un cheval vendu 280.000 €. Le taux de vendu était de 71,7 %.

Quid de la présence des acheteurs étrangers ?

Ce lundi, des taxis sont partis chercher des personnes qui ont voyagé depuis l’Irlande. Si l’on y ajoute la clientèle française, c’est une vente qui devrait normalement bien fonctionner. J’ai eu beaucoup de courtiers au téléphone : il y aura du monde autour du ring mardi, les habitués de ce marché répondent présent. Je sais que tous les regards seront tournés vers Maisons-Laffitte car il s’agira de la première vacation de l’année 2021 en Europe. Mais on sait aussi que la demande pour les chevaux d’obstacle de qualité est toujours bien réelle.

Osarus a donc développé une réelle identité obstacle…

C’est le cas et à nous de continuer à travailler dans ce sens. Lors des différentes vacations de notre agence, un nombre important de gagnant de Gr1 sur les obstacles sont passés sur le ring. Je pense notamment à Master Dino (Doctor Dino), Gémix (Carlotamix), Laurina (Spanish Moon), Punch Nantais (Puit d’Or), Capivari (Yeats), Thelème (Sidestep)… Soit autant de chevaux marquants qui sont connus des professionnels de l’obstacle. Cette identité est bien perçue outre-Manche… car ils m’en parlent lorsque je leur téléphone.

Quelle est l’ambiance en ce début d’année chez Osarus ?

L’année 2020 a été compliquée, comme pour tous les acteurs des courses. Par bonheur, les ventes Osarus ont été portées par les nombreux gagnants qui en sont issus, malgré un nombre de chevaux réduit. Je remercie les vendeurs et les acheteurs qui continuent à nous soutenir, malgré tous les bruits qui courent. La suite, c’est la breeze up, prévue au mois d’avril à La Teste !