72 645 spectateurs à deauville !

Autres informations / 28.08.2007

72 645 spectateurs à deauville !

Le bilan public du meeting de Deauville est

très positif. Avec 21 réunions en 2007 (dont 14 avec événement) contre 20 l'an

passé (13 Quintés+), soit 166 courses contre 158. Le nombre de partants a

augmenté de 11,8% à 2.017 concurrents (contre 1.804 en 2006).

C'est surtout sur le plan du nombre de

visiteurs et des enjeux que ce bilan est excellent. Le nombre d'entrées a gagné

25,8%, pour passer de 57.729 à 72.645, dont une dizaine de milliers d'enfants,

qui ont reçu un accueil privilégié grâce aux nombreuses animations mises en

place à La Touques cet été. Côté PMH, les enjeux ont bondi de 10,9% à 5,8

millions d'euros, contre 5,2 millions l'an passé. Au PMU, la tendance observée

sur l'ensemble du territoire, depuis que le retour aux parieurs a été augmenté,

se confirme naturellement à +12,0% pour atteindre 292 millions d'euros. À

Clairefontaine, sur un périmètre plus large puisque les chiffres comprennent

les réunions de juillet, près de 70.000 spectateurs ont été répertoriés, chiffre

en légère hausse vis-à-vis de l'exercice précédent. Le PMU, là encore,

progresse de 7%. Nous reviendrons plus précisément sur les chiffres de

Clairefontaine dans notre prochaine édition.

Directeur exécutif de l'hippodrome de

Deauville, Philippe Bouchara s'est dit « très satisfait » des résultats du

meeting d'août. Egalement responsable de la Commission Propriétaires et accueil

des socioprofessionnels à France Galop, il a estimé : « Le chiffre le plus

éloquent, c'est que le nombre d'enfants a progressé de 36% sur 2006. L'année

dernière, nous avions seulement six mois d'expérience et nous n'avions pas eu

le temps de mûrir notre projet. Cet été, nous avons pu résoudre l'équation

grand public-socioprofessionnels-turfistes. Nous avons mis en place des animations

destinées à tous en marge du formidable spectacle auquel nous avons assisté sur

la piste. L'accueil des socioprofessionnels a été aussi amélioré. Nous avons

enfin offert de nombreux cadeaux et apporté des explications pour faciliter le

pari. Au préalable, nous avions beaucoup communiqué dans la presse locale et

les titres spécialisés. Le beau temps a pu faire le reste ! » Le travail de

fond effectué depuis plusieurs années par les promoteurs des courses porte

aussi peut-être ses fruits à l'échelle nationale.